PUBLICATION

L’exploitation minière artisanale à Beni-Mbau : Etat des lieux et cartographie des sites miniers

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Territoire de Beni situé au nord de la Province du Nord-Kivu a connu des guerres à répétition perpétrées par des groupes armés nationaux et étrangers à l’instar de la rébellion des Allied Democratic Forces (ADF) ou de plusieurs groupes des combattants Mai Mai. Depuis 2014, la population est victime d’une violence excessive et meurtrière.

D’un côté, le secteur minier artisanal est une activité économique à fort potentiel de contribution au développement local des zones de conflit ou à haut risque. De l’autre, ce même secteur a souvent été décrit comme la principale source de financement des conflits à l’Est de la RDC. De manière particulière, dans le territoire de Beni, depuis plusieurs années, une grande partie du territoire, couvrant les sites miniers, est contrôlée par des groupes armés qui tirent des dividendes (en exploitant ou en faisant payer les taxes).

Dans le cadre du projet de stabilisation « Ensemble Pour Beni », IPIS et ses partenaires OIM, ASSODIP et ASADHO ont réalisé une évaluation du secteur minier artisanal en territoire de Beni. Ils ont procédé à une série de consultations avec des parties prenantes du secteur minier de Beni-Mbau. Ensuite, deux équipes de recherche mixtes (représentants de la société civile de Beni, ainsi que des agents des services techniques du ministère des mines), ont mené des recherches sur 33 sites miniers, qui englobent un nombre beaucoup plus important de chantiers miniers.

Le présent rapport dresse l’état des lieux du secteur minier artisanal dans le secteur de Beni-Mbau. Le secteur aurifère y fait face à des défis colossaux, notamment des problèmes socio-économiques, la sous-utilisation des capacités de production, un manque de suivi étatique, et surtout l’activisme de groupes armés (ADF et Mai Mai) dans la zone dont certains contrôlent intégralement certains sites miniers. Cette insécurité facilite la fraude minière à grande échelle, la contrebande et les taxations illégales ainsi que les violations des droits humains dans et autour de sites miniers.

En outre, le rapport analyse des opportunités de promotion des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais. Il présente la cartographie des sites miniers du secteur Beni-Mbau ainsi qu’une évaluation des différents sites concernant les opportunités d’y implémenter le devoir de diligence sur la base des critères reconnus au niveau international.


Ce document a été réalisé avec l’aide financière du Consortium pour l’Intégration, la Paix et la Stabilisation dans l’Est de la RDC, nommé « Ensemble Pour Beni », créé dans le cadre de la Stratégie Internationale de Soutien à la Sécurité et à la Stabilisation (ISSSS) afin d’appuyer la mise en œuvre du Programme du Gouvernement de la RDC pour la Stabilisation et la Reconstruction des zones sortant de conflits armés (STAREC). Le consortium est constitué de 5 organisations : l’IOM, World Vision, Search For Common Ground, Interpeace, et UCBC, dont l’OIM est le lead. Le contenu du présent document relève de la seule responsabilité des auteurs et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’OIM ou Ensemble Pour Beni .

Retour haut de page