Menu

ASM Incident Tracker (2019)

— English below —

Bienvenue sur la plateforme de Suivi des Incidents de l’artisanat minier développée par IPIS avec le soutien d’Ulula et en partenariat avec le Centre d’Expertise en Gestion Minière basé à Bukavu (CEGEMI). Ce système est une plateforme transparente, indépendante et participative qui permet à la société civile congolaise de signaler et de suivre les incidents dans le secteur minier à l’Est de la RDC.

Les incidents pouvant être rapportés sont de différentes natures (accidents, violences, travail des enfants, problèmes environnementaux, corruption, présence de barrières routières illégales…) et répondent aux critères de l’annexe II du Guide de l’OCDE sur l’approvisionnement responsable en minerais.

Grâce à ce système, toute personne témoin d’un incident peut alerter les organisations partenaires. Pour cela, il suffit d’envoyer le mot « kufatilia » (qui signifie ‘rapporter, suivre’ en swahili) au 08 50 29 12 51 (Orange) / 08 24 44 33 91 (Vodacom) / 09 74 72 91 00 (Airtel) depuis une ligne congolaise. Le système générera automatiquement un questionnaire d’incident que l’informateur peut remplir de manière anonyme en swahili, en français ou en anglais. 18 organisations partenaires issues de la société civile et travaillant depuis de nombreuses années auprès des communautés de creuseurs sont associées à ce projet. Ces organisations ont accès à une base de données en ligne qui regroupe tous les incidents. De cette manière, elles peuvent travailler ensemble afin de vérifier, suivre et évaluer les incidents rapportés, de manière transparente, indépendante et participative.

Capture d’écran du questionnaire automatique généré par l’envoi du mot ‘Kufatilia’.

Pour plus d’informations sur le développement du système de Suivi des Incidents de l’artisanat minier, consultez le Rapport de progrès 1, Rapport de progrès 2 et le Rapport de progrès 3. Ce projet a été financé par le Partenariat Européen pour des Minerais Responsables (EPRM).

La carte interactive présentée ci-dessous a été conçue pour permettre aux autorités locales et autres parties prenantes d’accéder aux incidents vérifiés et validés par les organisations partenaires. Les autorités peuvent ainsi suivre l’évolution du nombre d’incidents ainsi que leur différents statuts : En cours de suivi, Persistant, Informations incomplètes, Non résolu ou Résolu.

*Veuillez utiliser un navigateur récemment mis à jour

Welcome to the ASM Incident Tracker developed by IPIS in collaboration with the Expertise Centre on Mining Governance (CEGEMI) based in Bukavu, and powered by Ulula. The ASM Incident Tracker is a tool for Congolese civil society organisations to report and monitor incidents in Eastern DRC in a transparent, independent and participatory way.

The reported incidents, in line with Annex II of the OECD Guidance on Responsible Minerals Sourcing, include accidents, violence, child labor, environmental degradation, corruption, roadblocks, etc.

This system allows anyone witnessing an incident to alert partner organizations by sending the word “kufatilia” (which means “to report” in Swahili) to the 08 50 29 12 51 (Orange) / 08 24 44 33 91 (Vodacom) / 09 74 72 91 00 (Airtel) from a Congolese telephone line. The system automatically creates an incident survey which can be anonymously filled by the informer in Swahili, French or English. 18 civil society organisations which have been working with miners’ communities for many years are involved in this project. These organisations have access to the incidents online database. Therefore, they can work together to validate, follow-up and evaluate the reported incidents in a transparent, independent and participatory way.

*Please use a recently updated browser to access the map

Screenshot of the web application for managing the incident database available to partner civil society organisations.

For more information, please check our Ground-based incident reporting Progress Report 1, Progress Report 2 and Progress Report 3. This project was financed by the European Partnership for Responsible Mining (EPRM).

The webmap above has been conceived to allow local authorities and other stakeholders to visualize validated incidents and their status regarding follow-up by partner organisations. Authorities can thus monitor the evolution of the number of incidents as well as their different status: under review, persistent, incomplete information, unresolved or resolved.