BRIEFING

7 – 13 July 2016

Download PDF

News in Brief

Last week, the United Nations has reiterated its call for political dialogue in the Democratic Republic of Congo, in order to prevent public discontent from escalating into violence and crisis. Indeed, the uncertainty surrounding Congo’s security situation has already adversely affected the investment climate in the mining sector.

On Thursday, July 7, North Kivu saw violent confrontations in Kikuku between Mai Mai NDC Renové rebels on the one hand, and a coalition of Nyatura, FDLR and APCLS elements on the other. Local inhabitants fled the area and at least four people were reported injured. The clashes continued several days, until the FARDC regained control of the situation on July 9. On July 10, the FARDC killed two men wearing UPDF uniforms in Kotongo, near the border with Uganda. In Nyanzale, Rutshuru territory, local sources reported that a large part of the inhabitants left their homes on July 11, due to violence between FARDC soldiers and Mai Mai NDC Renové rebels led by Guidon. The day after, the Congolese army strengthened its presence in the area and the population reportedly cautiously returned. In Wamba territory, Haut-Uele, eight people were kidnapped on July 7 by supposed poachers in Ongonga. An attack by Mai Mai rebels on July 9 in Mitwaba territory, Haut-Katanga, left five people dead. Meanwhile in Ituri, alleged FRPI elements attacked Madibe 1 and 2 and abducted 17 people in the night of July 12.

On July 7, Human Rights Watch published a report in which it accused the SNR, Imbonerakure and Burundian police of having committed torture and other kinds of abuse against dozens of opposition supporters. This week, peace talks between the Burundian government and opposition resumed in Arusha, Tanzania. However, the government supposedly refused negotiation with political representatives and civil society members who it claims took part in a failed coup against President Nkurunziza. On Wednesday, July 13, two unidentified criminals murdered CNDD-FDD party member Hafsa Mossi close to her home in Bujumbura.

In Uganda, a UPDF soldier shot and killed two of his colleagues inside the military base at Masaka last Thursday. The next day, on July 8, unknown assailants attacked Bishop McAlister College in Sheema district. They killed three people and stole money from the bursar’s office.

France announced this Wednesday that it would put an end to its Sangaris operation in the Central African Republic in the month of October. Meanwhile, the LRA seemingly augmented its activities in Haut-Mbomou. Last Thursday, the militia reportedly kidnapped a 17-year-old boy there.

All articles and other news items referenced in this briefing come from third party media sources. Being not the author, IPIS is not responsible for the content of the news items or articles contained or referred to in this briefing.

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

Grands Lacs: ouverture à Goma d’une conférence sur l’insécurité et le terrorisme | 7 July 2016 | Radio Okapi

La conférence sur l’insécurité et le terrorisme dans la région des Grands Lacs s’ouvre jeudi 7 juillet à Goma au Nord-Kivu. Les participants à ce forum vont réfléchir sur des mécanismes à mettre en place pour répondre aux préoccupations sécuritaires et de terrorisme qui se posent depuis quelques années dans la région avec la présence active de certains groupes armés.

DRC-Rwanda

La RDC va récupérer ses 30 m occupés par le Rwanda, selon Evariste Boshab | 8 July 2016 | Radio Okapi

La RDC va bientôt récupérer un espace d’environ 30 mettre actuellement occupé par le Rwanda au niveau de la 1èreborne frontière, a annoncé le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, vendredi 8 juillet à Goma. Lors de sa visite dans la zone frontalière communément appelée ‘’Grande barrière’’, le ministre Boshab a aussi demandé à la population du Nord-Kivu et de la RDC en général d’accepter les résultats du travail de délimitation récemment effectué par la commission mixte RDC-Rwanda.

DRC

Political tensions

UN Warns of Risk of Possible Violence, Instability in DRC | 7 July 2016 | Voice of America

The United Nations is warning that without a serious national political dialogue, the Democratic Republic of Congo’s current political tensions could deteriorate into a severe and possibly violent crisis. “Political tensions are rising ahead of the constitutional envisaged presidential and legislative elections,” U.N. Deputy Secretary-General Jan Eliasson warned Thursday. “Polarization and public discontent are fueled by delays in the electoral process, the debate around respect for the constitution, and increasing restrictions on democratic space.”

RDC: grand meeting de l’opposition confirmé le 31 juillet | 9 July 2016 | Afrik.com

Ce samedi 9 juillet 2016, à Bruxelles, sous la présidence d’Etienne Tshisekedi, épaulé par Raphaël Katebe Katoto, Martin Fayulu, Félix Tshisekedi et Olivier Kamitatu, ont eu lieu les premiers échanges entre le Rassemblement des forces acquises au changement en RDC et le groupe de facilitation chargé de sortir le pays de l’ornière politique dans laquelle il se trouve en raison de la mauvaise volonté du pouvoir d’organiser l’élection présidentielle dans le délai constitutionnel.

Kabila urged to stand down | 12 July 2016 | Africa Mining Intelligence

Ever-growing doubts on whether forthcoming elections in Congo will actually be held has soured the investment climate in the mining sector, already reeling from the drop in the copper price. Aware of the potential for a new political crisis in the country, ACP legislators met during the 31st session of the joint ACP-EU parliamentary assembly last month.

MONUSCO

RDC: la coopération entre l’armée et l’ONU de nouveau une “réalité” | 13 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Le général Jean Baillaud, de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco), appelle à reconnaître les progrès de l’armée congolaise après un an d’une brouille entre l’ONU et Kinshasa qui semble en passe d’être dépassée. Dans un entretien avec l’AFP, le chef adjoint de la Force militaire de la Monusco, assure que la coopération entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les Casques bleus est de nouveau “une réalité”.

Beni: les attaques des ADF visent à décourager la collaboration population-FARDC, selon la Monusco | 13 July 2016 | Radio Okapi

Les attaques menées par les présumés rebelles ougandais des ADF contre les populations de Beni (Nord-Kivu) ne sont qu’une stratégie pour décourager ces dernières à collaborer avec les forces congolaises et de la Monusco. Le porte-parole militaire de la mission onusienne en RDC, le lieutenant-colonel Martin Amouzoun Codjo, l’a déclaré mercredi 13 juillet à partir de cette ville, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies.

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 13 juillet 2016 | 13 July 2016 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en RDC.

Kinshasa

RDC: tensions communautaires à Kinshasa après le meurtre d’une Congolaise en Inde | 8 July 2016 | Jeune Afrique

Deux mois après le meurtre d’un étudiant congolais sauvagement assassiné à Delhi, celui d’une jeune Congolaise à Hyderabad, tuée par son mari dans des circonstances encore méconnues, a entraîné un regain de tensions à Kinshasa où vit une importante communauté indienne.

Kinshasa: trois nouveaux corps découverts dans la rivière N’djili | 11 July 2016 | Radio Okapi

Trois nouveaux corps ont été repêchés dans la rivière de N’djili à Kinshasa. Le Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete l’a confirmé lundi 11 juillet. Cette découverte porte à six le nombre de morts tirés sur cette rivière depuis dimanche dernier. Selon le Parquet, l’enquête judiciaire qu’il mène à la suite de ces découvertes se poursuit en vue de déterminer l’origine de ces décès.

Kinshasa: 3 policiers poursuivis pour meurtre de 2 personnes | 13 July 2016 | Radio Okapi

Le procès de trois policiers territoriaux (communaux) de la commune de Kalamu et chauffeur de taxi s’est ouvert lundi 11 juillet à Kinshasa. Ces personnes sont accusées d’être à la base d’un accident de circulation ayant causé la mort de deux filles, dimanche dernier au quartier Matonge. Ce bilan donné par quelques témoins est contesté par l’autorité urbaine. Elle indique qu’il n’y a pas eu de morts mais des blessés graves. Ils ont tous été conduits à l’hôpital Saint Joseph, a ajouté le bourgmestre de la commune de Kalamu.

North Kivu

Nord-Kivu: exode des habitants de Kikuku après combats entre miliciens | 8 July 2016 | Radio Okapi

La localité de Kikuku, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) s’est vidée, depuis jeudi 7 juillet, de sa population à la suite des accrochages entre les combattants NDC Rénové et les Nyatura coalisés aux FDLR. Des sources concordantes renseignent que les déplacés ont fui vers les localités de Bwalanda et Nyanzale, situées à 12 km de Kikuku. Une partie de la localité de Kikuku est désormais occupée par les combattants de NDC/Rénové, alors qu’une autre est encore sous contrôle des Forces armées de la RDC (FARDC).

Nord-Kivu: nouveau combat entre miliciens à Kikuku, 4 blessés | 9 July 2016 | Radio Okapi

Quatre personnes dont un militaire ont été blessées au cours de nouveaux accrochages survenus, samedi 9 juillet, entre les Maï-Maï NDC Renové et les Nyatura coalisés aux FDLR et APCLS, à Kikuku (Nord-Kivu). Ces derniers étaient venus des localités de Kashalira, Nyine Somekivu pour attaquer la position de NDC Renové qui ont résisté à cet assaut. Les forces de la MONUSCO ont intervenu pour dissuader les antagonistes et sécuriser la population.

Nord-Kivu: plaidoyer pour le redéploiement des FARDC à Ntoto | 9 July 2016 | Radio Okapi

Député national élu de Walikale, Juvénal Munubo plaide pour le redéploiement des Forces armées de la RDC (FARDC) à Ntoto, localité située à plus de 100 km à l’Ouest de Goma (Nord-Kivu). Des sources concordantes renseignent que les forces loyalistes se sont retirées de cette localité depuis un mois.

Nord-Kivu: l’arrivée des militaires favorise le retour au calme à Kikuku | 10 July 2016 | Radio Okapi

Le calme est de retour à Kikuku (Nord-Kivu) depuis samedi 9 juillet à la suite de l’arrivée des militaires congolais pour renforcer la sécurité dans cette localité où se sont affrontées la milice NDC/Rénove et la coalition des groupes Nyatura-FDLR et APCLS. L’arrivée des militaires en provenance de Rumangabo a rassuré la population, indiquent des autorités locales. Des habitants de Kikuku qui avaient trouvé refuge à Nyanzale, Nyine et Bwalanda ont commencé à regagner leurs domiciles.

RDC, Nord-Kivu: retour au calme après des combats à Kikuku | 11 July 2016 | Afrik.com

En République Démocratique du Congo, le calme est de retour à Kikuku (Nord-Kivu) depuis suite de l’arrivée des militaires congolais venus renforcer la sécurité dans cette localité où se sont affrontées la milice NDC/Rénove et la coalition des groupes Nyatura-FDLR et APCLS. Retour au calme en République Démocratique du Congo, plus précisément à Kikuku (Nord-Kivu), depuis samedi 9 juillet 2016, suite de l’arrivée des militaires congolais venus renforcer la sécurité dans cette localité où se sont affrontées la milice NDC/Rénove et la coalition des groupes Nyatura-FDLR et APCLS.

Nord-Kivu: les FARDC tuent 2 hommes en armes et uniforme de l’UPDF | 11 July 2016 | Radio Okapi

Les FARDC ont tué dimanche 10 juillet dans un accrochage «de plusieurs minutes » à Kotongo, village frontalier avec l’Ouganda, deux hommes armés et portant un vieil uniforme de l’armée ougandaise (UPDF). «Nos militaires du 30406e régiment ont été alertés par la population de la présence des hommes inconnus à Kotongo. Et après accrochage avec l’ennemi, ce peloton a neutralisé deux hommes armés habillés en vieux treillis de l’armée ougandaise. En dehors de ces deux, cinq autres se sont jetés dans la rivière Semuliki et nous avons récupéré deux armes de guerre du type AK47», rapporte le lieutenant Mak Hazukay, le porte-parole du secteur opérationnel grand Nord et des opérations Sokola I.

Nord-Kivu: la localité de Nyanzale désertée suite à l’avancée d’un groupe armé | 11 July 2016 | Radio Okapi

Les habitants de Nyanzale, une localité située dans la chefferie de Bwito dans le territoire de Rutshuru à plus de 150 km au nord-ouest de Goma, ont depuis lundi 11 juillet dans la matinée abandonné leurs habitations. Ils se dirigent pour la plupart vers Kitshanga, Bambu, Mwesso et vers d’autres localités des territoires de Masisi et de Rutshuru. D’après des sources locales qui ont livré cette information à Radio Okapi, ces familles, parmi lesquelles des déplacés cantonnés sur place depuis des années, fuient d’éventuels accrochages entre l’armée et les combattants du groupe armé « NDC/Rénové » du chef de guerre Guidon.

Traque des ADF: le résultat est positif, se réjouit le ministre de la Défense | 12 July 2016 | Radio Okapi

Le résultat de la traque des rebelles ougandais des ADF est positif, a affirmé mardi 12 juillet le ministre de la Défense nationale, Crispin Atama Tabe. il a indiqué que ce résultat est obtenu grâce aux opérations militaires menées conjointement par les Forces armées de la RDC (FARDC) et les forces de la Monusco contre ce groupe armé.

Nord-Kivu: l’armée renforce sa présence à Nyanzale | 12 July 2016 | Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) renforcent leur présence à Nyanzale dans le territoire de Rutshuru. Le fonctionnaire délégué du gouverneur sur place indique qu’au moins quatre convois de véhicules militaires seraient arrivés ce mardi 12 juillet dans la matinée dans cette localité. La veille, 75% des habitants de Nyanzale ont abandonné leurs habitations à cause de l’avancée des miliciens de Nduma Defense of Congo/Rénové (NDC/R).

Tueries de Beni: la CIRGL appelée à enquêter sur l’implication de l’Ouganda | 12 July 2016 | Radio Okapi

La société civile de Beni appelle la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) à enquêter sur l’implication de l’Ouganda dans l’insécurité qui mine ce territoire, situé à plus de 350 km au Nord de Goma (Nord-Kivu). Le président de cette structure, Teddy Kataliko, a lancé cet appel, lundi 11 juillet, un jour après que les FARDC ont abattu deux hommes portant un vieil uniforme des armes l’armée ougandaise (UPDF) à Kotongo, localité frontalière de l’Ouganda.

Nord-Kivu: les habitants de Nyanzale regagnent timidement leurs habitations | 13 July 2016 | Radio Ndeke Luka

La population de Nyanzale dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) regagne progressivement son village depuis mardi 12 juillet. Cette localité était jusqu’au week-end dernier, le théâtre d’affrontements entre combattants des groupes armés rivaux. Environ vingt des trente mille habitants de Nyanzale ont dû abandonner, lundi, cette localité. Ils fuyaient l’avancée des combattants de Nduma Defense Of Congo Renové, NDC-R, du chef de guerre Guidon.

Ituri

Ituri: arrestation de deux activistes des droits de l’homme et un journaliste | 9 July 2016 | Radio Okapi

En territoire de Mahagi (Ituri), les services de sécurité sont accusés d’avoir arrêté, vendredi 8 juillet, deux activistes des droits de l’homme et un journaliste. Selon une autorité militaire sur place, ces trois personnes sont poursuivies pour plusieurs griefs notamment l’atteinte à la sûreté de l’Etat et l’appel à la haine tribale. Le président de la société civile de Mahagi, De Gaule Kpakanyeuw, dit émettre de doute sur ces accusations.

Ituri: 248 ex-combattants intègrent le processus de démobilisation | 12 July 2016 | Radio Okapi

Deux cent quarante-huit ex-combattants dont trente-trois enfants associés au groupe armé FRPI ont intégré le processus de démobilisation et réinsertion à Bunia. Selon le responsable de l’Unité d’exécution du programme national (DDR) en Ituri, environ 200 ex-combattants sortis depuis environ une semaine de la brousse sont déjà regroupés dans trois sites en chefferie de Walendu Bindi en attendant leur identification.

Ituri: 17 personnes enlevées après une incursion des miliciens | 13 July 2016 | Radio Okapi

Dix-sept personnes ont été enlevées dans la nuit du lundi à mardi 12 juillet à la suite de l’incursion des hommes armés identifiés comme des miliciens de la FRPI dans les localités de Mandibe 1 et 2, en Ituri. Selon un responsable des FARDC, une intervention de l’armée a permis de libérer certains otages. D’après des témoins sur place, les assaillants, une dizaine au total, ont pris d’assaut les deux villages vers minuit en tirant plusieurs coups de feu avant de commencer à piller les boutiques et habitations de ces deux localités.

Haut-Katanga

Mitwaba: incursion des Maï-Maï à Kalera, 5 morts | 9 July 2016 | Radio Okapi

Les Maï-Maï ont tué cinq personnes au cours de leur incursion, samedi 9 juillet, dans la localité de Kalera, en territoire de Mitwaba (Haut-Katanga). Parmi les victimes, il y a un policiers, confient des sources sur place. Pour l’heure, ce village est vidé de sa population et les forces de l’ordre sont déjà dépêchées sur place pour traquer ces miliciens, rapporte le commandant de la police en poste à Mitwaba.

Mitwaba: l’administrateur du territoire invite les habitants à se désolidariser des milices | 10 July 2016 | Radio Okapi

L’administrateur du territoire de Mitwaba dans la province du Haut-Katanga appelle les habitants de sa juridiction à se désolidariser des groupes armés actifs dans cette région. Il l’a fait savoir dimanche 10 juillet après un conseil de sécurité tenu à Mitwaba peu avant son départ pour le village Kalera où des miliciens Maï-Maï ont fait une incursion jeudi dernier. Les assaillants y ont décapité un policier. L’administrateur du territoire a dit comprendre la population « traumatisée » qui n’est pas tranquille à cause des menaces des miliciens Maï-Maï.

Tshopo

RDC: un opposant arrêté à Kisangani, dans le nord-est du pays | 9 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Le Front citoyen 2016, coalition d’opposants au président congolais Joseph Kabila, dénonce l’arrestation d’un de ses membres en marge d’une conférence de presse à Kisangani (nord-est). Jean de Dieu Kilima, chargé de la mobilisation du Front citoyen 2016 dans la province de la Tshopo, “a été enlevé par des agents de l’Agence nationale des renseignements (ANR)” et “est détenu dans un lieu inconnu”, déplore le mouvement.

Haut-Uele

Huit personnes kidnappées après une attaque des présumés braconniers à Wamba | 7 July 2016 | Radio Okapi

Huit personnes ont été kidnappées jeudi 7 juillet tôt dans la matinée lors d’une attaque d’hommes armés identifiés comme des braconniers dans le village Ongonga en territoire de Wamba (Haut-Uélé). Des sources locales indiquent que les assaillants ont également commis des viols et des pillages. Deux personnes auraient été blessées par balle. L’incursion d’hommes armés à Ongonga a eu lieu vers une heure du matin. Selon l’administrateur du territoire de Wamba, Héritier Masikini, qui cite le chef du village Ongonga, les assaillants ont commis des actes de pillage et viol.

Kasai-Oriental

Une ONG des droits de l’homme déplore l’insécurité récurrente à Mbuji-Mayi | 7 July 2016 | Radio Okapi

Dans un communiqué de presse publié mercredi 6 juillet, le Réseau de protection de témoins, victimes et défenseurs de droit de l’homme demande aux autorités du Kasaï-Oriental de prendre en charge la problématique de la recrudescence de l’insécurité à Mbuji-Mayi. Cette structure indique qu’aucun quartier de la ville n’est épargné par des bandits armés et la population est dans la psychose, chaque jour, à la tombée de la nuit.

Burundi

Burundi: 17 collégiens emprisonnés pour avoir abîmé des photos du president | 8 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Au moins 17 élèves de 16 à 25 ans, accusés d’avoir abîmé des photos du président Pierre Nkurunziza, sont en prison au Burundi, certains depuis plus d’un mois, en attendant leur procès pour outrage au chef d’état, selon une association d’aide à l’enfance. “Aujourd’hui, nous avons malheureusement encore quelque 17 élèves de collèges et lycées qui sont incarcérés dans plusieurs prisons à travers le pays, pour des gribouillages (sur) des photos du président dans des manuels scolaires”, a annoncé à l’AFP Jacques Nshimirimana, président du Fenadeb, qui regroupe 48 organisations de la société civile engagées auprès de l’enfance.

Torture

Burundi: HRW dénonce la torture du Service national de renseignement (SNR) | 7 July 2016 | Jeune Afrique

Human Rights Watch (HRW) a publié jeudi un rapport accablant sur la torture au Burundi. Les autorités de Bujumbura continuent de démentir toutes les allégations de l’ONG. Dans un rapport publié le 7 juillet, Human Rights Watch accuse des agents du Service national de renseignement (SNR) burundais d’avoir « torturé et maltraité des dizaines d’opposants ». Selon l’ONG, « des membres de la police et de la ligue des jeunes du parti au pouvoir – les Imbonerakure – ont également commis de graves abus ».

Burundi’s Torture Methods Increasingly Vicious, Group Says | 7 July 2016 | Bloomberg

Burundi’s intelligence services are torturing suspected opposition supporters with “increasingly vicious” methods, including the use of pliers and melted plastic, Human Rights Watch said. The New York-based advocacy group said Thursday that interviews with at least 40 torture victims since April show that ill-treatment has become more widespread and torture techniques increasingly brutal. It urged the United Nations Security Council to set up a commission to investigate the abuses and authorize the deployment of an international police force in Burundi.

Burundi: Intelligence Services Torture Suspected Opponents | 7 July 2016 | HRW

Burundian intelligence services have tortured and ill-treated scores of suspected government opponents at their headquarters and in secret locations, Human Rights Watch said today. Police and members of the ruling party’s youth league, the Imbonerakure, have also committed serious abuses, often in collaboration with the intelligence services.

Burundi: HRW prévient que les actes de torture se multiplient | 8 July 2016 | Afrik.com

Dans un rapport publié ce jeudi 8 juillet 2016, l’ONG Human Rights Watch, qui a recueilli les témoignages de dizaines de personnes, dénonce que es actes de torture se multiplient au Burundi. « Dans les cas que nous avons documentés, les agents des renseignement sont responsables de la majorité des cas. Mais il y a également des cas de torture par des agents de la police nationale burundaise et également des cas d’exactions graves par les gens qu’on appelle les Imbonerakure. Donc, ce sont des jeunes de la Ligue des jeunes du parti au pouvoir qui, souvent, travaillent en collaboration avec les services de renseignement et la police », indique HRW.

Human Right Watch accuse | 12 July 2016 | IWACU

Dans un communiqué de presse, sorti ce jeudi 7 juillet, HWR incrimine le SNR, des éléments de la police et des Imbonerakure dans des cas de tortures. «Des agents du Service national des renseignements ont frappé des détenus à coups de marteau. Ils leur ont planté des barres en acier aiguisées dans les jambes, ont versé du plastique fondu sur eux. Ils ont aussi noué des cordes autour des parties génitales des hommes, et leur ont envoyé des décharges électriques», déclare HRW.

UN Committee Against Torture: Submission on Burundi | 13 July 2016 | HRW

Part of a Special Review on Burundi during the 58th session of the CAT.

Peace talks

Burundi: le gouvernement refuse de siéger à la table des négociations à Arusha | 12 July 2016 | Jeune Afrique

La délégation de Bujumbura a boudé mardi la cérémonie officielle marquant la reprise des pourparlers interburundais à Arusha, en Tanzanie. Elle reproche à la médiation d’avoir invité des putschistes à dialoguer. Le gouvernement burundais reste intransigeant sur la question: il ne discutera pas avec des responsables politiques et de la société civile qu’il accuse d’être derrière la tentative de putsch de mai 2015 à Bujumbura.

Burundi Civil Society Leader Blames Government for Peace Talks Collapse | 13 July 2016 | Voice of America | Reliefweb

Burundi’s government is to blame for the collapse of the latest round of peace talks aimed at resolving the country’s political and security crisis, according to Vital Nshimirimana, leader of the group Forum for the Strengthening of Civil Society (FORSC). Nshimirimana spoke out about the talks, which had been intended to resume this week in Tanzania, after members of the government delegation said they would not meet with groups they blame for a failed coup attempt against President Pierre Nkurunziza.

Assassination of Hafsa Mossi

Burundi: assassinat de la députée Hafsa Mossi, figure modérée du CNDD-FDD | 13 July 2016 | Jeune Afrique

Selon des sources concordantes, Hafsa Mossi, figure modérée du CNDD-FDD, parti au pouvoir au Burundi, a été tuée mercredi à Gihosha, dans le nord-est de Bujumbura. Elle était députée au sein de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA). Ses compatriotes se souviennent encore de ses larmes versées lors de sa visite il y a une année au camp de réfugiés burundais de Mahama, au Rwanda. Une marque de compassion de la députée Hafsa Mossi, membre de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA), qui n’avait pourtant pas plu à tout le monde.

Ban condemns assassination of former Burundian minister Mossi | 13 July 2016 | UN News Centre

United Nations Secretary-General Ban Ki-moon has condemned the assassination earlier today of Hafsa Mossi, former Burundian Minister for East African Community Affairs and Member of the East African Legislative Assembly, in the capital, Bujumbura. “This despicable act of violence only serves to promote divisions, entrench mistrust, and destabilize the country,” said a statement issued this evening by Mr. Ban’s spokesperson, in which the UN chief extended his deepest condolences to Ms. Mossi’s family.

Burundi: l’ancienne ministre de Pierre Nkurunziza, Hafsa Mossi, abattue | 13 July 2016 | Afrik.com

Au Burundi, l’ancienne ministre Hafsa Mossi, proche du Président Pierre Nkurunziza, a été abattue près de son domicile à Bujumbura. L’ancienne ministre burundaise Hafsa Mossi, proche du Président Pierre Nkurunziza, a été assassinée, ce mercredi 13 juillet 2016, près de son domicile à Bujumbura. L’information a été donnée par le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye, qui précise sur son compte Twitter que la Députée au Parlement de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) depuis 2012, a été « assassinée à 10h30, dans le quartier de Gihosha, dans l’est de Bujumbura, par “deux criminels dans un véhicule ».

Gihosha: la députée de l’EALA Hafsa Mossi assassinée | 13 July 2016 | IWACU

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye confirme cette triste nouvelle: «L’honorable Hafsa Mossi a été assassinée ce mercredi 12 juillet à 10 heures et demie à Gihosha sur avenue Nyankoni par deux criminels. Ils étaient à bord d’une voiture de type Toyota T.I.». Des témoins de la scène affirment avoir vu une Toyota Premio en train de faire des slaloms derrière la Mercédès de cette militante du Cndd-Fdd. Ce véhicule a même dépassé la voiture de fonction de cette ancienne ministre de la Communication et des Affaires de la Communauté Est Africaine. Mais il a cogné cette dernière laissant quelques rayures sur le pare-choc, côté gauche.

Uganda

Soldier Shoots Two Dead in Masaka Military Barracks | 7 July 2016 | The Observer | AllAfrica

As the country is still coming to terms with recent soldiers shootings in Makindye and Jinja, another soldier, Private Joseph Arioni yesterday shot and killed two of his colleagues at Masaka Armoured Brigade barracks. According to Captain Benon Mutatina, the Masaka Armoured Brigade political commissar, Arioni “went wild” and picked guns from the two soldiers guarding the technical store before shooting them dead and running away. The two soldiers only identified as Corporal Bingana and Lance corporal Kabugo died instantly.

Two Soldiers Killed Inside Masaka Army Barracks | 7 July 2016 | The Monitor | AllAfrica

Two soldiers attached to the UPDF Armoured Brigade Barracks at Kissajjagirwa in Masaka District have been shot dead inside the military installation. The dead are Corporal Bahingana and Lance corporal Kabugo, who were killed on Wednesday night while guarding one of the military technical stores in the barracks.

Gunfire Rocks Lira As Police Evicts Vendors, Two Injured | 7 July 2016 | The Observer | AllAfrica

Police fired live bullets and tear gas to disperse rioting market vendors from Juba market in Lira municipality today morning. The riot was sparked off by a police operation to evict vendors from the market; which the municipality leadership says is illegal. The market is situated about 50 meters from Lira main market. Enraged vendors pelted stones and other objects at law enforcement officers and Field Force Police personnel who were clearing the market stalls. Two people were injured in the ensuing running battles between police and the vendors.

Thugs Attack Bishop Mcallister College, Kill Three Workers | 8 July 2016 | The Monitor | AllAfrica

Unknown people on Friday morning attacked Bishop McAlister College Kyogyera, Kitojo village in Sheema district and killed three people; two guards and a cook, and robbed Shs3 million from the bursar’s office. Police identified the dead as Pauline Mbaine, Herbert Mugabe (guards) and Crispus Tumusiime, a cook. They all hailed from Nyamwirima village in Kyabugimbi Sub-county, Bushenyi district.

South Sudan

Uganda to Send ‘Small Force’ to South Sudan | 13 July 2016 | The EastAfrican | AllAfrica

The Uganda People’s Defence Forces (UPDF) is heading back into troubled South Sudan ostensibly to evacuate its nationals trapped in the conflict. Government officials in Kampala have confirmed a decision to send a “small force” to help evacuate Ugandans trapped in Africa’s youngest and volatile nation.

Ugandans Killed in South Sudan | 11 July 2016 | The Observer | AllAfrica

Two Ugandans; Dr Ben Chandinga and Ceaser Batele are among those killed in the latest fighting in South Sudan. The bodies of Dr Chandinga, a 35-year-old a pharmacist and Batele, a 39-year-old driver with United Nations were handed over by the South Sudanese Police to their Ugandan counterparts on Saturday.

Central African Republic

Centrafrique: 6 000 personnes ont fui des violences dans l’ouest du pays en moins d’un mois | 8 July 2016 | Jeune Afrique

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, plus de 6000 personnes ont fui des violences dans l’Ouest de la Centrafrique depuis la mi-juin pour se réfugier au Tchad et au Cameroun. « Nous craignons qu’il y en ait davantage à l’avenir », a indiqué, vendredi 8 juillet, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Au total, l’organisation indique que 5643 personnes se sont réfugiées au Tchad et 555 au Cameroun. L’exode a commencé le 12 juin, après des heurts entre des éleveurs et des agriculteurs près de la ville de Ngaoundaye, dans la région d’Ouham-Pende, dans l’Ouest du pays.

Centrafrique: vers l’établissement d’une armée de garnison | 12 July 2016 | Radio Ndeke Luka

Mettre en place des garnisons par la création des régions militaires sur toute l’étendue du territoire centrafricain, c’est la nouvelle approche des autorités centrafricaines qui entendent ainsi rapprocher les forces de défense et de sécurité des différents théâtres d’insécurité dans le pays. Cette problématique a été ce 12 juillet au centre d’une conférence de presse du ministre de la défense, Joseph Yakété.

S’accorder sur les stratégies de restauration de l’autorité de l’Etat | 13 July 2016 | MINUSCA | Reliefweb

Le Stade 20.000 places de Bangui abrite, du 13 au 15 juillet 2016, un atelier préparatoire pour la définition de la stratégie de restauration de l’autorité de l’Etat en Centrafrique. Il réunit plusieurs participants de l’Administration centrafricaine, dont la présidence de la République, la Primature, et des Ministères de l’Intérieur, de la Justice, de la Fonction publique, du Plan et des Finances. Initiée par la MINUSCA, via sa section des Affaires civiles, en partenariat avec la Coopération française, le PNUD et le gouvernement centrafricain, cet atelier se fixe comme objectif de réunir des données qui serviront à définir une stratégie opérationnelle de restauration de l’autorité de l’Etat à tous les niveaux.

UN warnings

Central African Republic’s leaders must commit to inclusive, transparent governance, Security Council told | 8 July 2016 | UN News Centre

The Central African Republic’s (CAR) considerable progress over the past two years risks being reversed unless national authorities demonstrated commitment to inclusive and transparent governance, and to addressing the root causes of the crisis afflicting the country, the United Nations peacekeeping chief warned today. Briefing the Security Council, Under-Secretary-General for Peacekeeping Operations Hervé Ladsous said CAR had made considerable progress since April 2014, adding that after two years of political transition, voters had cast their ballots peacefully and democratically.

LRA

Multiplication de rapts de la LRA dans le Haut Mbomou | 8 July 2016 | Radio Ndeke Luka

Le rapt organisé par les rebelles de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony, prend ces derniers temps une proportion inquiétante dans la préfecture du Haut Mbomou. Il ne se passe pas un seul jour sans que ces hommes en arme ne laissent leurs empruntes. Un jeune garçon de 17 ans a été kidnappé ce jeudi par ces rebelles à environ 8 kilomètres d’Obo au sud-est de la ville.

Arms embargo

“Dialogue” avec l’ONU pour lever l’embargo sur les armes en Centrafrique | 12 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Le ministre de la Défense centrafricain Joseph Yakété a fait état d’un “dialogue” avec les Nations unies pour lever l’embargo sur les armes afin de reconstruire une armée régulière en Centrafrique, où la situation sécuritaire reste très fragile. “Un dialogue est entamé avec l’ONU pour lever petit à petit l’embargo qui frappe les forces armées centrafricaines afin de les remettre en selle et d’assurer la défense du territoire”, a déclaré M. Yakété, selon des propos rapportés sur le site de la radio Ndeke Luka.

Sangaris

Centrafrique: fin de l’opération française Sangaris en octobre | 13 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Le mois d’octobre consacrera la fin définitive de l’opération des forces françaises en Centrafrique, Sangaris, a indiqué le président François Hollande.

Centrafrique: le Président français François Hollande annonce la fin de l’opération Sangaris pour octobre | 13 July 2016 | Afrik.com

Le président de la République française, François Hollande, a confirmé, ce mercredi 13 juillet 2016, que la France mettrait fin à son intervention militaire en République centrafricaine. « En octobre prochain, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian se rendra en Centrafrique pour prononcer officiellement la fin de l’opération Sangaris ». C’est ce qu’a déclaré le chef de l’Etat lors d’une réception au ministère français de la Défense. La présence militaire française avait mobilisé jusqu’à 2 500 hommes lors du déclenchement de l’opération fin 2013. Son objectif était de stopper les massacres inter-communautaires dans un pays en proie à une instabilité chronique.

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

DRC

Nord-Kivu: de nouveaux déplacés signalés à Mweso | 13 July 2016 | Radio Okapi

Environ 1 200 personnes sont arrivées cette semaine à Mweso dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu), à la suite des opérations menées par l’armée congolaise contre des rebelles hutus rwandais des FDLR et des combats entre miliciens Maï-Maï à Nyanzale et Kikuku. Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) s’inquiète des conditions humanitaires de ces déplacés.

Rwanda

Burundian refugees in Rwanda

Infographic: Burundian Refugees in Rwanda – Registration Statistics (Sunday 10th July 2016) | 10 July 2016 | UNHCR | Reliefweb

Uganda

South Sudanese refugees in Uganda

South Sudan Blocks Refugees From Crossing Into Uganda | 13 July 2016 | The Observer | AllAfrica

Thousands of South Sudanese nationals remain stranded at Nimule border town after their government issued an order blocking air and land exits. Troops have been deployed to block civilians fleeing the violence in Juba and other towns over the past few days. Deng Mawien, a migration officer, is quoted by Juba-based Radio Tamazuj saying that they have not received directives from higher authorities in Juba to release the so many people in Nimule waiting to cross to Ugandan side.

South Sudan Crisis Worsens Uganda Refugee Disaster | 13 July 2016 | CAJ News | AllAfrica

The ongoing civil strife in South Sudan is worsening Uganda’s own challenges, with the Central African country struggling with poverty. Owing to the crisis in South Sudan, Uganda now hosts over 500 000 refugees, making this the third largest refugee population to be hosted by any country in sub-Saharan Africa and the eighth largest in the world.

South Sudanese clamour for refuge at Uganda’s border | 13 July 2016 | AFP | Reliefweb

Predatory soldiers and the sluggish brown waters of the Unyama River separate thousands of fearful South Sudanese from the longed-for safety of neighbouring Uganda. Thousands of people on the South Sudan side are eager to leave following days of intense battles in the capital Juba, 200 kilometres (125 miles) to the north, which have threatened a return to war. The few who have so far crossed say soldiers relieve civilians of their possessions before letting them pass.

Central African Republic

Thousands fleeing violent clashes in Central African Republic – UN refugee agency | 8 July 2016 | UN News Centre

The United Nations refugee agency today said that more than six thousand people from the Central African Republic (CAR) have fled into Chad and Cameroon to escape renewed tension and violent clashes since mid-June. “Refugees arriving in the two neighbouring countries, which already host tens of thousands of refugees from CAR, said they had seen killings, kidnappings, looting and the torching of their homes,” Melissa Fleming, spokesperson for the Office of the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR) told the regular press briefing in Geneva.

Le retour des deplacés en Centrafrique, la priorité du nouveau gouvernement | 12 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Au lendemain du retour à l’ordre constitutionnel en RCA, le nouveau gouvernement fait du retour des déplacés à leurs domiciles une de ses priorités. Un projet pour l’accompagnement de ces personnes est en cours de validation avec les humanitaires. En dehors du projet en cours de validation entre le gouvernement et les humanitaires, une première vague des déplacés a déjà quitté le site du grand séminaire de Bimbo au sud de Bangui. Ces personnes, plusieurs dizaines ont accepté volontairement de regagner leurs habitations ou de refaire leur vie dans d’autres quartiers.

Justice and Tribunals

Selected articles on criminal justice proceedings regarding crimes committed in the Great Lakes Region

Rwanda

Genocide trials

Génocide au Rwanda: Tito Barahira et Octavien Ngenzi font appel de leur condamnation à perpétuité | 8 July 2016 | Jeune Afrique

Octavien Ngenzi et Tito Barahira vont faire appel de leur condamnation à la prison à perpétuité par la la Cour d’assises de Paris, ont fait savoir jeudi leurs avocats. Ces deux anciens bourgmestres rwandais étaient accusés d’avoir participé au génocide rwandais dans leur village de Kabarondo en avril 1994.

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

Tullow

Tullow Issues Bond to Fund Oil Exploration | 9 July 2016 | The EastAfrican | AllAfrica

Oil giant Tullow is selling $300 millions worth of convertible bonds to raise money for the development of new oil fields in East and West Africa. This is expected to diversify funding sources for the London Stock Exchange-listed firm.

DRC

Forrest turns on lights in Katanga | 12 July 2016 | Africa Mining Intelligence

After operating in mining services and extraction, George Forrest International has switched to generating electricity through Congo Energy.

Mining

Ituri: un sursis de 45 jours accordé aux creuseurs artisanaux | 7 July 2016 | Radio Okapi

Une dérogation de 45 jours est accordée aux creuseurs artisanaux pour évacuer le foyer minier de Kpangba (Ituri), couvert par un titre minier exclusif de la Société Mongwalu gold mining (MGM). Cette décision est contenue dans un communiqué de presse signé et publié lundi 4 juillet par le ministre des Hydrocarbures qui fait l’intérim de son collègue des Mines. Le ministre affirme avoir tenu compte des doléances des députés de l’Ituri et de creuseurs d’or, estimés à plus de vingt mille. Ces derniers ont sollicité un prolongement de l’ultimatum du ministre qui a expiré le 4 juillet.

Copper

Ivanhoe Mines Receives Second US$41.2 Million Installment Payment From Zijin Mining Group as Part of Zijin’s US$412 Million Investment in the Kamoa Copper Project in D.R. Congo | 11 July 2016 | MarketWired

vanhoe Mines (TSX:IVN) announced today that it has received the second installment of US$41.2 million owing from a subsidiary of Zijin Mining Group Co., Ltd. as part of a strategic co-development agreement under which Zijin acquired 49.5% of Ivanhoe’s majority stake in the Kamoa copper discovery now being jointly developed by Ivanhoe and Zijin in the Democratic Republic of Congo.

Gold

Mongbwalu Gold Mining faced with 20,000 diggers | 12 July 2016 | Africa Mining Intelligence

Oil and gas minister Aime Ngoy Mukena, acting on behalf of mines minister Martin Kabwelulu, has put back to Aug. 20 a deadline for 20,000 diggers to quit the area around the Kpangba mine.

Banro sets new production records at DRC gold mines | 12 July 2016 | Mining Weekly

Canadian gold producer Banro has achieved new production records at both its operating assets in the Democratic Republic of Congo (DRC), producing a combined 49 673 oz of gold during the second quarter ended June 30. So far this year, total production stood at 93 865 oz of gold, which was in line with the 2016 production guidance, the company advised, with the second half expected to deliver the bulk of production.

Forestry

Greenpeace réclame l’annulation de contrats forestiers avec des sociétés chinoises en RDC | 12 July 2016 | La Voix de l’Amérique

L’organisation écologiste accuse l’ex-ministre de l’Environnement d’avoir attribué trois concessions, mi-août 2015, dans le secret et dans l’illégalité. Celui-ci a répliqué qu’il n’existait “aucune restriction légale”. L’ONG Greenpeace a demandéaux autorités congolaises “d’annuler immédiatement” trois contrats attribuant des concessions forestières à deux sociétés chinoises en violation d’un moratoire décrété en République démocratique du Congo (RDC) depuis 2002.

RDC: contrats forestiers avec des sociétés chinoises “illégaux”, en instance d’annulation | 13 July 2016 | La Voix de l’Amérique

Les autorités congolaises ont annoncé mercredi leur intention d’annuler trois contrats forestiers attribués à deux sociétés chinoises en violation d’un moratoire décrété en 2002 en République démocratique du Congo (RDC). Par précaution, nous allons annuler ces trois contrats illégaux qui sont nuls et de nul effet”, a annoncé à l’AFP le ministre congolais de l’Environnement, Robert Bopolo. Dans les archives du ministère de l’Environnement, “il n’y a aucune trace des contrats attribuant trois concessions forestières à Somifor et Fodeco”, deux sociétés à capitaux chinois, a-t-il affirmé.

Hydropower

RD Congo: à petits pas vers le Grand Inga | 11 July 2016 l Jeune Afrique

C’est une étape cruciale avant d’espérer lancer le pharaonique projet hydroélectrique sur le fleuve Congo : la réhabilitation des barrages Inga I et II, vieux de plus de 30 ans. Plongée dans les entrailles de ces monstres de ciment en pleine cure de rajeunissement. Du haut du belvédère, Henri Makap embrasse du regard toute la boucle d’Inga du fleuve Congo, sur une vingtaine de kilomètres. Le directeur de la production Ouest de la Société nationale d’électricité (Snel), un ingénieur hydroélectricien qui cumule vingt-neuf ans d’expérience à Inga et au Katanga, est fier de montrer l’étendue de son domaine.

RD Congo – Grand Inga: encore beaucoup de barrages à lever | 12 July 2016 l Jeune Afrique

Il faudra mobiliser 12 milliards de dollars pour lancer le projet Grand Inga. Et sa dimension régionale ne facilite pas les choses. Menés par l’espagnol ACS et le chinois Three Gorges Corporation, les deux consortiums encore en lice pour la construction du barrage Inga III (4 800 MW), première phase du mégaprojet du Grand Inga (estimé à environ 100 milliards de dollars – 90 milliards d’euros), devraient présenter leurs offres en juillet. Ensuite, la désignation du vainqueur pourrait marquer une étape décisive vers la réalisation de ce complexe pharaonique, dont le potentiel total est estimé à 42 000 MW et qui serait capable de fournir 40 % des besoins en électricité du continent.

Uganda

Oil

Uganda-Tanga Oil Pipeline Stakeholders Mull Holding Company | 7 July 2016 | Tanzania Daily News | AllAfrica

Stakeholders in the envisaged 4-billion- US dollar crude oil pipeline from Kabale in Uganda to Tanga Port in Tanzania are finalising drafting contracts to establish a company that would oversee implementation of the mega project, it has been learnt.

Building of Hoima-Tanzania Oil Pipeline Will Start in January | 8 July 2016 | The EastAfrican | AllAfrica

Construction of the Uganda-Tanzania crude oil export pipeline is planned to start in January next year, Uganda’s Energy minister Irene Muloni has said. Ms Muloni, who led the Ugandan team that held closed door discussions with the Tanzanian delegation in Hoima Town on Tuesday, told the media that the two countries had agreed to fast-track the project which will cover 1,443 kilometres.

Forestry

Population Growth Puts Pressure On Ugandan Forests | 9 July 2016 | The EastAfrican | AllAfrica

n 1990, Uganda boasted five million hectares of forestland. Now, just 25 years later, 1.5 million hectares of that has been lost. On average, Uganda is losing an estimated 92,000 hectares of its natural forestland to encroachment every year. Experts said the biggest contributors to the loss are population growth, demand for land for agriculture and illegal logging. The 2014 population and housing census put Uganda’s population at 34.6 million.

Standoff Over Forest Land Bunyoro-Kitara Kingdom Sold to Hoima Sugar | 9 July 2016 | The EastAfrican | AllAfrica

Tour operators want the government to reverse a decision by the kingdom of Bunyoro-Kitara to give away part of a tropical forest for a sugarcane plantation. Bunyoro-Kitara gave 8,000 hectares, which tourist operators and the National Forest Authority say is part of the 40,000 hectares that constitute Bugoma Central Forest Reserve, to Hoima Sugar Ltd to grow sugarcane.

Hydropower

Uganda Lowers Financial Risk Over Karuma Power Dam | 13 July 2016 | The Observer | AllAfrica

In a country where huge power dam projects have faced public scrutiny over the costs of financing, the government’s decision of signing up to an interest rate swap over the Karuma plant breaks new ground in safeguarding against financial risks, writes Alon Mwesigwa. Ugandans might not find it so hard to pay back the loan for the 600MW Karuma dam construction after government renegotiated the terms for repayment, now to be based on a fixed interest rate than one that floats, according to a statement from the ministry of Finance, Planning and Economic Development.

Regulation, Voluntary Initiatives and Business and Human Rights

Selected articles on legal and voluntary initiatives relating to natural resources and good governance

Dodd-Frank amendment

US House of Representatives passes amendment to Dodd-Frank Act | 11 July 2016 | ITRI

On 7th July 2016, the US House of Representatives passed amendment 1254 to Dodd Frank which confirms that no funds appropriated in relation to the Act can be used to enforce the SEC Rule relating to ‘conflict minerals’. In commenting on the amendment, the Enough Project, said: “The conflict minerals provision in Dodd-Frank has spurred major progress in starting rule of law in Congo’s minerals sector and helping make the majority of tin, tantalum, and tungsten mines conflict-free. Before the law was passed, armed groups and their sponsors profited hand-over-fist from the minerals trade, but today 70% of surveyed 3T mines are conflict-free. It’s time to focus on addressing the gaps – particularly conflict gold and artisanal miners’ livelihood programs – instead of moving backwards and undermining the law, as proposed by Rep. Huizenga’s amendment.”

DRC

Mining fraud

Nord-Kivu: la CIRGL organise un atelier pour lutter contre la fraude minière | 8 July 2016 | Radio Okapi

La Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) a organisé jeudi 7 juillet un atelier de deux jours à Goma (Nord-Kivu) pour mettre en place une commission nationale de lutte contre la fraude et la contrebande minières. Les membres des services publics, de la société civile, du secteur privé ainsi que les responsables des coopératives minières du Nord et Sud-Kivu prennent part à cette rencontre.

Taxation

Congo’s Government Drops VAT on Imports for Mining Companies | 7 July 2016 | Bloomberg

Democratic Republic Congo will suspend value-added tax on imports for mining companies to ease operating conditions for struggling miners, Finance Minister Henri Yav Mulang said. In April, the government ordered the central bank to temporarily stop reimbursing VAT in order to reduce pressure on the domestic currency. That suspension remains in force and the country has now agreed to halt the collection of VAT on imports in the mining industry for 12 months to prevent tax arrears owed by the government, currently estimated at $750 million, from increasing further, Mulang said Thursday.

RD Congo: le gouvernement va rembourser la TVA payée par les groupes miniers | 8 July 2016 | Jeune Afrique

Selon l’agence “Reuters”, le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RD Congo) va rembourser environ 700 millions de dollars de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) payés par les groupes miniers actifs dans le pays. La RD Congo va reverser environ 700 millions de dollars en remboursements de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dus aux sociétés minières et va suspendre la TVA sur leurs importations, a annoncé le ministre des Finances Henri Yav Muland, cité par l’agence Reuters ce vendredi.

Congo’s government drops VAT on imports for mining companies | 8 July 2016 | Mining Weekly

Democratic Republic Congo will suspend value-added tax on imports for mining companies to ease operating conditions for struggling miners, Finance Minister Henri Yav Mulang said.

Reforestation

RDC: le gouvernement appelé à promouvoir la culture du reboisement | 13 July 2016 | Radio Okapi

Ignace Biza Buaya, environnementaliste évoluant en RDC, recommande au gouvernement congolais de promouvoir la culture du reboisement pour lutter contre le réchauffement climatique, provoqué par le déboisement massif et la pollution atmosphérique liée aux émissions des gaz à effet de serre. Selon lui, le comportement des hommes est à la base de ce phénomène planétaire qui fait subir au climat des bouleversements importants.

Uganda

Oil

Bad Policies Affecting Local Participation in Oil Sector | 8 July 2016 | The Monitor | AllAfrica

Without good governance, Uganda and other regional countries will not benefit from the opportunities that the oil resource presents, sector analysts have said. Mr Elijah Dickens Mushemeza, a senior research fellow with Advocates Coalition for Development and Environment (Acode), believe that for the population to make a mark in the sector, good governance must be guaranteed across the East African region.

Other

DRC

Human rights

RDC: plus de 2 000 violations de droits de l’homme documentées en six mois | 13 July 2016 | Radio Okapi

Deux mille trois cent quarante-trois cas de violations des droits de l’homme ont été enregistrés en République démocratique du Congo (RDC) au premier semestre 2016. Le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme a livré ce bilan dans son rapport publié mercredi 13 juillet à Kinshasa. Selon ce document des Nations unies, ces chiffres représentent une moyenne d’environ 390 violations des droits de l’homme par mois.

Uganda

Ugandan Opposition Leader Freed After 2 Months in Prison | 12 July 2016 | Voice of America

Uganda’s main opposition leader has been freed after spending two months in jail over treason charges. A Ugandan judge freed Kizza Besigye on bail Tuesday, rejecting prosecutors’ calls for him to be remanded indefinitely until his case is concluded. Besigye waved to chanting supporters in a packed courtroom when the judge ordered his release.

Scroll to Top