BRIEFING

7 – 13 January 2016

Download PDF

News in Brief

In the night between 6 and 7 January, the Democratic Republic of Congo saw FDLR rebels attacking Miriki, located about 100 km north of Goma, North Kivu. 18 people died during the attack and six others became injured. After the attack, the FARDC launched a military operation in the area, regaining control over five localities in Lubero territory, which were controlled by FDLR and Maï-Maï militias. In Beni territory, the Congolese military killed two ADF rebels on January 10. The next day, ADF militiamen attempted to bring down a MONUSCO helicopter and on January 13, an attack by the same rebel group was repelled by the FARDC and MONUSCO. In South Kivu, FARDC forces fended off an attack by Raïa Mutomboki elements in Kambali in Kalehe territory. Meanwhile, Uvira saw a heightened presence of foreign militia members. On January 12, 43 captured Burundian rebels were presented to the press. A parliamentary mission, sent to Uvira to evaluate the situation, fears an escalation of violence due to this infiltration.

Evidence of extrajudicial killings continues to surface in several quarters of the Burundian capital Bujumbura. Last week, bodies were found in Butere, Nyakabiga and Muyira. This Monday, another corpse was discovered in Cibitoke. On Wednesday, January 13, two suspected opponents of President Nkurunziza’s government were killed by security forces. No new date has been set for peace talks between government and opposition.

In Uganda, police and opposition continue to accuse each other of inciting violence during the electoral campaigns. Meanwhile, several national and international human rights groups have called for the suspension of the ‘crime preventer’ programme and for a halt to the intimidation of journalists and activists who report about the elections.

In the Central African Republic, Lord’s Resistance Army rebels killed a villager and abducted dozens of others near the village of Diya, 600 km east of Bangui, on January 12. Meanwhile, the UN decided to suspend MINUSCA’s Congolese contingent due to a lack of equipment, recruitment control and preparedness for combat.

 

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

DRC

MONUSCO

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 13 janvier 2016 | 13 January 2016 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en DRC.

North Kivu

Nord-Kivu: une attaque des FDLR fait au moins 14 morts et 9 blessés à Miriki | 7 January 2016 | Radio Okapi

Au moins quatorze personnes ont été tuées et neuf autres blessées lors d’une attaque de présumés rebelles des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), dans la nuit du 6 au 7 janvier, à Miriki au Nord-Kivu. Selon des sources administratives locales, les victimes ont été choisies de façon sélective et ont été attaquées à l’arme blanche dans leurs maisons. Des habitants de Miriki, à plus de 200 km au nord de Goma, ont manifesté leur colère ce jeudi matin, faisant un blessé parmi les déplacés hutus qui se trouvent dans un camp près de la base locale de la Monusco.

Massacre ethnique en RDC: 14 morts, l’armée et l’ONU accusées de passivité | 7 January 2016 | La Voix de l’Amérique

Quinze personnes ont été tuées jeudi dans un massacre à caractère ethnique dans l’est de la RDC, où l’armée nationale et les Casques bleus présents sont accusés une nouvelle fois de passivité face aux groupes armés. Le drame s’est produit dans la nuit à Miriki, localité du Nord-Kivu, à environ 110 km au nord de Goma, la capitale de cette province déchirée depuis plus de vingt ans par des conflits armés alimentés notamment par des différends ethniques et fonciers.

17 morts, nouveau bilan du massacre ethnique de Miriki | 8 January 2016 | La Voix de l’Amérique

Dix-sept personnes dont une femme enceinte ont été enterrées vendredi à Miriki au lendemain du massacre à caractère ethnique qui semblait avoir visé la communauté Nande dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source administrative. Le massacré attribué aux rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) a eu lieu à Miriki, localité du Nord-Kivu, à environ 110 km au nord de Goma.

Tueries de Miriki: l’auditeur militaire de Beni ouvre une information judiciaire contre les FDLR | 8 January 2016 | Radio Okapi

L’auditeur militaire de Beni-Butembo, le major Kumbo Ngoma a ouvert une information judiciaire à charge des présumés combattants FDLR, qui ont attaqué dans la nuit du 6 au 7 janvier à Miriki au Nord-Kivu. Le major Kumbo incrimine ces rebelles rwandais de crimes contre l’humanité. Cet officier des FARDC promet de saisir la section d’appui à la justice de la Monusco-Beni pour qu’elle apporte un soutien à l’enquête.

Nord-Kivu: inhumation de 18 victimes de la dernière attaque des FDLR à Miriki | 8 January 2016 | Radio Okapi

Les dix-huit victimes de la dernière attaque des FDLR ont été portées en terre, vendredi 8 janvier, dans la cité de Miriki, située à 110 km au Nord de Goma (Nord-Kivu), en présence des membres de la délégation mixte Monusco-gouvernement. Les six blessés sont admis dans un centre de santé de la place. L’incursion des rebelles rwandais a eu lieu dans la nuit du 6 au 7 janvier, selon des sources sur place. Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa, appelle la population de Miriki au calme à la suite des tensions survenues après ce massacre.

Beni: les FARDC se préparent à la traque des FDLR | 8 January 2016 | Radio Okapi

Le porte-parole des opérations « Sokola1 », le lieutenant Mak Hazukay, a annoncé vendredi 8 décembre l’arrivée des renforts des forces armées de la RDC (FARDC) et des casques bleus de la Monusco à Miriki au Nord-Kivu. Ces renforts viennent en appui aux troupes déjà sur terrain pour d’une part sécuriser la population civile et d’autre part traquer les rebelles rwandais des FDLR, actifs au sud du territoire de Lubero, a-t-il précisé.

Nord-Kivu: calme précaire à Miriki après l’attaque des FDLR | 8 January 2016 | Radio Okapi

Le calme est revenu vendredi 8 janvier à Miriki, cité située à environ 100 kilomètres au nord de Goma (Nord-Kivu), ont indiqué ce matin des sources locales. La veille, une attaque attribuée aux rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) a coûté la vie à quatorze personnes et fait neuf blessés dans cette cité. Sur le terrain, des sources locales parlent d’un calme plutôt «précaire». Toutes les activités socio-économiques sont restées paralysées ce vendredi, ont rapporté les délégués de la société civile de Luofu. Boutiques, magasins et marchés sont restés fermés, ont-ils précisé.

Deux rebelles ADF tués à Beni | 10 January 2016 | Radio Okapi

Les militaires congolais ont tué deux rebelles ougandais ADF dimanche 10 janvier dans la matinée. Ils ont également récupéré trois armes et une bombe artisanale auprès de ces assaillants qui leur auraient tendu une embuscade au village Topoke. Selon le porte-parole des opérations Sokola 1, un échange des tirs d’une dizaine des minutes a suivi l’embuscade qui a été déjouée par les militaires congolais. D’après la même source, l’armée n’a subi aucune perte.

Nord-Kivu: les FARDC poursuivent leur déploiement à Ikobo | 10 January 2016 | Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC ont poursuivi leu déploiement, samedi 9 janvier, dans le groupement Ikobo en territoire de Walikale (Nord-Kivu). Le premier déploiement a eu lieu en début décembre 2015. Ikobo a été occupé depuis près de 10 ans par des groupes armés, parmi lesquels les rebelles rwandais des FDLR.

Beni: un hélicoptère de la Monusco attaqué par des présumés ADF | 11 January 2016 | Radio Okapi

Un hélicoptère de la Monusco a été endommagé lundi 11 janvier aux environs de midi, après avoir été touché par plusieurs tirs d’armes sans causer des blessés ou de perte en vies humaines. L’appareil a été attaqué par les présumés rebelles ougandais des ADF entre les localités de Madina et Eringeti en territoire de Beni (Nord-Kivu), selon les sources de la Monusco à Beni. D’après la même source, une enquête est en cours pour déterminer les circonstances et le mobile de cette attaque.

Nord-Kivu: les élèves de Miriki n’ont pas repris les cours | 11 January 2016 | Radio Okapi

Alors que les élèves reprennent le chemin de l’école ce lundi 11 janvier après les vacances de Noël, ceux de la localité de Miriki (Nord-Kivu) et ses environs n’ont pas repris les cours. Selon l’administrateur du territoire de Lubero, la population a déserté cette localité, après une attaque des rebelles rwandais des FDLR dans la nuit du 6 au 7 janvier , faisant 18 morts.La population a été obligée de trouver refuge dans des villages éloignés, occupant notamment des écoles à Luofu, Kirumba, Kanyabayonga et Kaseghe.

Nord-Kivu: l’armée reprend le contrôle de Mbwavinywa | 12 January 2016 | Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC (FARDEC) ont repris le contrôle de la localité de Mbwavinywa, quartier général des miliciens Maï-Maï Lafontaine et des rebelles FDLR qui se sont coalisés. Selon le porte-parole des opérations Sokoka 1, lieutenant Mak Hazukay, l’armée a délogé les miliciens de cette localité du Sud de Lubero lundi 11 janvier vers 17 heures (heure locale) au terme de violents combats. Cette localité est la 5e à passer sous le contrôle des FARDC depuis le lancement le samedi 9 janvier dernier d’une opération militaire dans cette zone. Cette opération a été lancée quelques jours après le massacre de 18 personnes dans la localité de Miriki, située toujours dans le Sud de Lubero.

Beni: nouvel appel de la société civile pour des opérations conjointes FARDC-Monusco contre les ADF | 13 January 2016 | Radio Okapi

La société civile de Beni au Nord-Kivu a lancé lundi 11 janvier un nouvel appel au gouvernement congolais lui demandant de lancer des opérations conjointes FARDC-Monusco contre les rebelles ougandais des ADF. Dans une déclaration faite à Beni, cette structure citoyenne dit avoir constaté la recrudescence des attaques de ces présumés ADF contre les civils «en utilisant les armes de haute portée.» La société civile demande également au gouvernement congolais de renforcer les effectifs des FARDC et de mettre à leurs dispositions des moyens pour sécuriser les populations civiles.

Les FARDC et la Monusco repoussent une nouvelle attaque des ADF à Beni | 13 January 2016 | Radio Okapi

Une attaque des présumés rebelles ougandais des ADF a été repoussée mercredi 13 janvier après-midi par les FARDC et les casques bleus de la Monusco à Opira un village situé à environ 50 kilomètres au nord-est de la ville de Beni (Nord-Kivu). Selon des sources militaires, les assaillants ont attaqué une position des FARDC et une autre des casques bleus dans la région. C’est vers 13 heures (locales) ce mercredi que des présumés ADF ont attaqué simultanément une position des FARDC et une autre des casques bleus de la Monusco à Opira.

South Kivu

Sud-Kivu: la société civile salue la traque des Raïa Mutomboki par les FARDC à Bunyakiri | 7 January 2016 | Radio Okapi

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont lancé depuis le 25 décembre dernier, les opérations militaires contre le groupe armé Raïa Mutomboki, à Bunyakiri dans le Sud-Kivu. Ces actions, déclare la société civile locale, commencent déjà à porter des fruits sur la sécurité de la population. Selon le président de la société civile de Bunyakiri, Destino Balianangabo, les Raïa Mutomboki sont dispersés et semblent ne plus être à même de se livrer au pillage des biens de la communauté.

Infiltration des miliciens étrangers: des parlementaires en mission à Uvira | 10 January 2016 | Radio Okapi

Une délégation de députés nationaux et sénateurs séjournent à Uvira depuis ce week-end à Uvira au Sud-Kivu. Des sources officielles indiquent que ces élus, accompagnés par le gouverneur Cishambo, sont allés se rendre compte de la situation sécuritaire qui prévaut ces derniers temps dans ce territoire du Sud-Kivu où des infiltrations des miliciens d’origine rwandaise et burundaise ont été signalées.

Sud-Kivu: les FARDC déjouent une attaque des Raïa Mutomboki à Kambali | 11 January 2016 | Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont déjoué, samedi 9 janvier, une attaque des Raïa Mutomboki, dans la localité de Kambali, en territoire de Kalehe (Sud-Kivu). Alertés par la population, les militaires étaient vite intervenus et ont réussi à repousser ces miliciens qui, selon des sources locales, n’avaient opposé aucune résistance avant de fuir vers le groupement de Kalima. Selon des sources concordantes, ces miliciens étaient munis d’armes à feu, blanches et celles de fabrication locale. Du coup, la nouvelle de la présence de ces miliciens avait provoqué un mouvement de panique et de déplacement des populations vers le centre de Bunyakiri.

43 rebelles burundais infiltrés présentés à la presse en RDC | 12 January 2016 | La Voix de l’Amérique

Selon les autorités de la province du Sud-Kivu, ces personnes âgées entre 20 et 30 ans font partie d’insurgés opposés au président burundais Pierre Nkurunziza dont le troisième mandat est contesté dans son pays. Les 43 hommes ont été exhibés devant la presse lors d’une cérémonie organisée dans un camp des renseignements militaires à Uvira, ville frontière avec le Burundi à la pointe nord du lac Tanganyika. Le général de brigade Gustave Bahati, responsable des opérations des Forces armées de la RDC (FARDC) contre les groupes armés dans le sud du Sud-Kivu, a indiqué que les insurgés burundais ont été arrêtés entre le 24 août et le 11 janvier.

Uvira: un braquage fait trois blessés à Kasenga | 12 January 2016 | Radio Okapi

Trois personnes ont été blessées par balles lundi 11 janvier lors d’un braquage à l’hôpital général de la 8e Communauté des églises de la pentecôte en Afrique centrale (CEPAC) à Kasenga (Sud-Kivu). Des sources locales qui livrent cette information indiquent que les bandits se sont introduits en pleine journée au bureau du comptable de l’hôpital et l’ont obligé à donner tout ce qu’il avait. Ils ont emporté cinq cents dollars américains et un ordinateur portable, ajoutent-elles. Ces malfrats se sont ensuite enfuis en tirant sur les jambes du comptable. Un jeune homme et une femme ont également été blessés par les balles perdues tirées pendant leur fuite.

Infiltration d’étrangers armés à Uvira: les parlementaires craignent une escalade de la violence | 12 January 2016 | Radio Okapi

Une mission parlementaire mixte se trouve depuis lundi 11 janvier à Uvira au Sud-Kivu. Elle enquête sur la présence présumée d’hommes armés en provenance du Burundi. Après des consultations avec les couches sociales de la cité, elle dit craindre une escalade de la violence dans cette entité « déclencheur des conflits ». « [Les infiltrations] inquiètent et nous sommes en train de nous poser mille et une questions. Qu’est-ce qui peut arriver demain à la République et sans ignorer qu’Uvira demeure presque déclencheur de tous les conflits qui se sont opérés dans ce pays », a affirmé le député Justin Bitakwira, membre de la commission parlementaire. Selon lui, le phénomène d’infiltration s’est amplifié dans le territoire d’Uvira et ses environs avec la croissance de l’instabilité au Burundi.

Sud-Kivu: une ONG locale recense 523 cas de meurtres en 2015 | 13 January 2016 | Radio Okapi

La Synergie des associations des jeunes pour l’éducation civique, électorale et la promotion du leadership cohésif au Sud-Kivu (Sajecek) dit avoir répertorié cinq cent vingt-trois cas de meurtres sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu, en 2015. Cette ONG locale a livré ce bilan dans son bulletin, paru lundi 11 janvier, à Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu. Selon elle, neuf cent et deux maisons ont été visitées et cent cinquante cas d’enlèvements ont été enregistrés à la même période. Dans ces statistiques, la ville de Bukavu bat le record avec cent et six cas de tueries et trois cent quarante et sept maisons visitées.

Equateur

Mbandaka: deux camps des jeunes s’affrontent à l’arme blanche à Makanza-centre | 13 January 2016 | Radio Okapi

Deux camps de jeunes, armés de bâtons et d’armes blanches, se sont affrontés mardi 12 janvier à Makanza-centre, cité située à environ 210 kilomètres en aval de Mbandaka (Equateur). A la base: la recrudescence des cas de vols perpétrés dans le quartier Mission par Lagrace Matakwa, un jeune homme réputé bandit de grand chemin qui habite quartier Bongwele, renseignent les sources concordantes.

Tanganyika

Arrestation de 6 présumés auteurs d’un braquage à Kalemie | 9 January 2016 | Radio Okapi

Six personnes ont été arrêtées cette semaine à Kalemie. Elles sont suspectées d’être les auteurs d’un braquage survenu il y a un mois et demi à la Place Kisebwe à Kalemie dans la province du Tanganyika. Le braquage avait fait deux morts. Les braqueurs avaient emporté des dizaines de milliers de dollars américains appartenant à des cambistes.

Lomami

Lomami: les cas de violences sexuelles ont triplé en une année à Ngandajika | 11 January 2016 | Radio Okapi

Les cas de violences sexuelles sont passés de huit à vingt-cinq entre 2014 et 2015, soit une hausse de 300%, dans le territoire de Ngandajika, dans la province de Lomami. La police en charge de la lutte contre les violences sexuelles, protection de la femme et de l’enfant a livré ces statistiques, samedi 9 janvier, au cours d’une cérémonie tenue à Kabinda. Selon cette structure, ces chiffres seraient moins que la réalité aussi longtemps que d’autres cas de violences sexuelles ne sont pas rapportés.

Ituri

Ituri: 15 décès enregistrés durant les fêtes de fin d’année | 7 January 2016 | Radio Okapi

Quinze personnes sont mortes et vingt-deux autres blessées durant les festivités de fin d’année dans la nouvelle province de l’Ituri. C’est le bilan de la situation sécuritaire qu’a dressé mercredi 6 janvier Abeli Mwangu, responsable de service de presse et commissaire supérieur adjoint de la police de l’Ituri à la clôture de l’opération «Uzima», décrétée par le comité provincial de sécurité dans le but de permettre aux habitants de l’Ituri de célébrer en toute quiétude les fêtes de fin d’année. Sur les quinze cas de décès répertoriés, dix ont été identifiés comme étant des cas de meurtre et assassinat. Trois ont été dus aux accidents de circulation et deux à la noyade, a fait savoir le commissaire adjoint de la police de l’Ituri.

Ituri: les partis de la majorité et de l’opposition appellent la FRPI à déposer les armes | 11 January 2016 | Radio Okapi

Les partis politiques de la majorité et de l’opposition appellent les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) à mettre fin à leur activisme pour permettre au gouvernement de restaurer la paix dans la collectivité de Walendu Bindi et ses environs, dans la province de l’Ituri. Ils ont lancé cet appel samedi 9 janvier à travers les medias lors d’une cérémonie d’accueil de nouvelles autorités de cette nouvelle province issue du démembrement de la Province Orientale.

La guerre oubliée de la RDC | 11 January 2016 | IRIN

Malgré le décès de son principal commandant, Paul Sadala, mieux connu sous le nom de « Morgan », il y a plus d’un an, la milice Simba continue de semer le chaos à Mambasa, un vaste territoire de plus de 35 000 kilomètres carrés situé dans la province d’Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Dans la nuit du 5 au 6 décembre, des miliciens armés ont attaqué deux installations minières situées entre les villes de Niania et d’Isiro. Pendant l’attaque, 47 personnes ont été kidnappées, une femme a été violée par neuf assaillants et des marchandises de valeur ont été emportées dans la forêt. Il ne s’agit là que d’un incident parmi plusieurs autres survenus en décembre. Quelque 40 autres civils, des femmes, pour la plupart, ont également été kidnappés par la milice Simba dans la région minière de Bakaiko.

Burundi

Peace talks

EAC Leaders Discuss Burundi Crisis, No New Peace Talks Date Set | 7 January 2016 | Rwanda Focus

The Minister for Foreign Affairs, EAC, Regional and International Relations of Tanzania, Augustine Mahiga, has convened a consultative meeting in Arusha on Wednesday to deliberate on the way forward on the situation in Burundi. However, no new date for peace talks between the belligerents in the Burundi conflict was set.

Extrajudicial killings

Un autre pro Rwasa tué, en moins d’une semaine | 7 January 2016 | IWACU

Il s’appelait Pascal Hitimana alias Gaciyubwenge, il a été tué dans la nuit de ce mercredi 6 janvier à jeudi vers 20 heures à January I, c’est à la 12ème avenue. Il vivait à la 8ème avenue. Selon des témoins, il venait d’un cabaret et rentrait à la maison quand des inconnus lui ont tiré dessus. Il a reçu trois balles en pleine poitrine. Son cadavre était encore ce matin vers 7 heures du matin tout près de la mosquée. Il gisait littéralement dans une mare de sang avant que l’administration ne décide d’évacuer sa dépouille vers la morgue de l’hôpital Roi Khaled de Kamenge.

Nyakabiga: un cameraman tué, la police est pointée du doigt mais elle dément | 10 January 2016 | IWACU

Selon des sources sur place, Alfred Baramburiye, rentrait ce samedi 9 janvier vers 20 heures à Nyakabiga après avoir filmé un mariage au mess des officiers quand il s’est retrouvé devant des policiers dans son quartier. Ces derniers l’auraient accusé d’être parmi les jeunes qui venaient de leur lancer une grenade blessant leur camarade. Il leur a expliqué qu’il n’était pas mêlé à cette affaire mais ces forces de l’ordre ne l’ont pas cru. Plusieurs témoins affirment avoir entendu la victime supplier ces agents de ne pas lui tirer dessus. Quand des coups de feu ont été entendus, ces cris ont cessé. Son corps a été retrouvé entre la 12ème et la 13ème avenue ce dimanche matin dans la matinée avec une balle dans le dos.

Bujumbura Rural – Muyira: un étudiant et un membre du Cndd-Fdd abattus | 11 January 2016 | IWACU

Alexandre Mpawenimana (26 ans), mémorand en droit à l’Université du Burundi et Ferdinand Nimbona (30 ans), taxi-motocycliste, sont tombés dimanche 10 janvier aux environs de 18h30 sous les balles d’hommes non encore bien identifiés.

Cibitoke: Cadavre découvert ce matin à la 10ème avenue | 11 January 2016 | IWACU

C’était la stupeur ce lundi 11 janvier à la 10ème avenue quand les premiers passants ont découvert, tôt ce matin, le corps d’un homme sur l’axe communément ’’Kurya Kanyoni’’. La nouvelle s’est propagée comme une traînée de poudre et en moins d’une heure, tout le quartier affluait vers cette avenue pour pouvoir identifier cette personne tuée. Mais les forces de l’ordre dépêchées sur les lieux ont tout fait pour disperser ces curieux. «C’est devenue une habitude, ces policiers ne laissent plus les gens s’approcher des cadavres découverts et du coup il devient difficile de pouvoir les identifier alors qu’il y a trop de disparitions ces derniers jours», a lancé un habitant de ce quartier.

Burundi: l’ONU reconnaît être mal préparée au pire | 13 January 2016 | La Voix de l’Amérique

L’ONU envisage trois scénarios en cas de dérapage de la crise au Burundi mais reconnaît ne pas avoir les moyens de protéger efficacement les civils si le pire se produit, c’est-à-dire un génocide, selon un document interne.

Burundi Security Forces Kill Two Suspected Rebels | 13 January 2016 | Voie of America

A former military officer and policeman who were suspected of leading a group of rebels were killed Wednesday in a shootout with security forces east of Burundi’s capital, the police spokesman said. The deaths are the latest in a wave of violence gripping the poor African nation and a further sign of the armed rebellion against the government of President Pierre Nkurunziza, who sparked the crisis with his re-election for a third term.

Uganda

Election-related violence

Uganda Police Blame Opposition for Campaign Violence | 7 January 2016 | Voice of America

The spokesman for Uganda’s police says main opposition leader Kizza Besigye and his supporters are to blame for campaign violence on Wednesday. The violence left a police officer and two other people injured in the Bukwo district, in the eastern part of the country. Their injuries are not considered life threatening. Officers used tear gas and rubber bullets to disperse the opposition crowd, which police said had turned violent.

Uganda Opposition: Police Violence Intended to Subvert February Vote | 7 January 2016 | Voice of America

Uganda’s main opposition said police violence against the opposition is part of a plan to subvert February’s national election and help President Yoweri Museveni’s remain in power. Ugandan police Wednesday fired teargas and live bullets to disperse supporters of main opposition leader and presidential candidate Kizza Besigye in the Bukwo district of the country. Besigye said he had been invited by district elders to visit an internally displaced people’s camp in the area. But police said Besigye could not visit the area because it was not part of his campaign schedule.

Intimidation of Media, Civic Groups | 10 January 2016 | HRW | AllAfrica

Ugandan government and ruling party officials are intimidating and threatening journalists and activists in an effort to limit criticism of the government, Human Rights Watch said in a report released today. Uganda will hold presidential and parliamentary elections on February 18, 2016. The 48-page report, “‘Keep the People Uninformed’: Pre-Election Threats to Free Expression and Association in Uganda,” documents how some journalists and activists are facing increased threats as the elections loom.

Suspend ‘Crime Preventers’ | 12 January 2016 | HRW | AllAfrica

The Ugandan government should urgently suspend the crime preventer program ahead of the February 2016 national elections, said Amnesty International, Human Rights Watch, Human Rights Network Uganda (HURINET-U), Chapter Four Uganda, and Foundation for Human Rights Initiative (FHRI) today. Presidential and parliamentary elections are scheduled for February 18. “Crime preventers” are a volunteer force of civilians recruited and managed by police to report on and prevent crime in cooperation with the police and communities. In practice, crime preventers are strongly affiliated with the ruling National Resistance Movement (NRM) party. Its members have acted in partisan ways and carried out brutal assaults and extortion with no accountability, the organizations said.

Security incidents

Bomb Discovered at Moroto Police | 7 January 2016 | The Observer | AllAfrica

There was panic at Moroto Central Police station on Tuesday evening after a bomb was found behind the busy police facility in Moroto town. A passerby spotted the bomb on the police fence and raised an alarm forcing officers who were on parade for deployment to scamper for their lives. Police then sealed off the scene until the bomb was removed. It took over half an hour to restore calm at the station and in the neighbourhood. Like the Monday incident where a bomb was found and later detonated at Gulu bus park, police has again dismissed fears that this may have been a terror plot.

Gunmen Kill One in Gulu | 9 January 2016 | The Monitor | AllAfrica

Police in Gulu District are investigating the killing of a man by gunmen on Tuesday night. The deceased, Oscar Oryema, believed to be in his 20s, was found lying lifeless on Wednesday morning with deep gunshot wounds on his stomach at a local market in Layibi Division, Gulu Municipality. The Aswa regional police spokesperson, Mr Jimmy Patrick Okema, told Saturday Monitor that the Force took the body to Gulu Regional Referral Hospital for a postmortem.

Defilement, Rape on the Rise in Kalangala – Report | 11 January 2016 | The Monitor | AllAfrica

Defilement and rape cases in Kalangala District are increasing despite a decline in the general crime rate, a new police report has shown. The report indicates that a total of 2,117 crimes were committed last year among which 46 per cent were related to domestic violence. Defilement accounted for 28 per cent, rape 9 per cent up from the previous year’s 6 per cent. Murder accounted for 4 per cent while 24 per cent cases were related to fishing. A total of 2,500 cases were recorded in 2014. According to Mr Chris Yashaba, the officer in charge of Criminal Investigations and Intelligence, police usually registers at least four defilement and rape cases a month.

Thugs Kill Police Officer, Rob Guns | 12 January 2016 | The Monitor | AllAfrica

Suspected thugs on Saturday morning attacked two police officers, killing one and seriously injuring another before making off with their guns in Kampala. Muzamiru Masaba, a guard of Mr Chris Rwakasisi, a Security minister in the Milton Obote II government, was beaten by thugs and killed as he walked back home in Bunga, a Kampala suburb. Mr Alex Tibamwenda, a guard of Justice John Patrick Tabaro, was attacked in Naguru and his AK-47 rifle taken on Sunday morning. He is currently admitted to Nsambya Hospital.

Central African Republic

MINUSCA

Centrafrique: l’ONU retire le contingent congolais de la Minusca | 8 January 2016 | La Voix de l’Amérique

L’ONU a décidé de retirer le contingent de Casques bleus congolais opérant au sein de sa mission en Centrafrique (Minusca), qui n’est pas assez performant, a annoncé vendredi le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric. Ce contingent de la République démocratique du Congo (RDC) a fait des “progrès” mais ces troupes “ne répondent que partiellement aux exigences de l’ONU en matière d’équipement, de contrôle du recrutement et de niveau de préparation au combat”, a expliqué M. Dujarric. Il a indiqué que le contingent “ne sera pas remplacé”. Le contingent congolais de la mission comptait 807 soldats et 118 policiers.

LRA

Lord’s Resistance Army kidnaps dozens in Central African Republic | 12 January 2016 | Reuters

Lord’s Resistance Army (LRA) rebels killed a villager and abducted dozens of others during two weekend raids in a remote diamond-producing area of Central African Republic, local residents and officials said on Tuesday. The incidents represent the largest kidnapping by the Ugandan rebel group – headed by notorious warlord Joseph Kony – in recent months in the former French colony, which is also reeling from years of inter-religious bloodshed. The LRA, known for massacring and mutilating civilians as well as abducting children to serve as fighters and sex slaves, raided a mine near the village of Diya, around 600 km (370 miles) east of the capital Bangui, on Saturday.

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

Humanitarian situation in Central and West Africa

Infographic: Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (5 – 11 janvier 2015) | 12 January 2016 | OCHA | Reliefweb

DRC

Nord-Kivu: conditions de vie difficiles des déplacés de Miriki | 9 January 2016 | Radio Okapi

Après le massacre de 18 personnes dans leur localité par des FDLR dans la nuit du 6 au 7 janvier dernier, les habitants de Miriki ont trouvé refuge dans d’autres agglomérations du Sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu). Malgré leurs conditions de vie difficiles dans ces localités, ces familles disent attendre la stabilisation de la situation sécuritaire avant de rentrer dans leur localité. Dans les villages où ils ont trouvé refuge, ces déplacés font face au manque de produits de première nécessité. Les familles d’accueil sont débordées. Les déplacés de Miriki s’ajoutent à ceux du groupement Ikobo, accueillis depuis novembre dernier.

Près de 9% de la population a besoin d’une assistance humanitaire cette année en RDC | 11 January 2016 | La voix de l’Amérique

Selon un plan de réponse de l’ONU, une crise humanitaire aux proportions massives a plongé 7,5 millions de personnes dans le besoin d’assistance humanitaire et de protection en 2016. Dans ce plan du Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) publié lundi, il est précisé que les personnes déplacées sont particulièrement vulnérables et que c’est aussi très souvent le cas des foyers qui les accueillent.

RDC: le gouvernement et les humanitaires appelés à aider les déplacés de Lubero | 11 January 2016 | Radio Okapi

L’administrateur du territoire de Lubero, Bokele Djoy invite le gouvernement congolais et les humanitaires à aider près de vingt mille ménages des déplacés installés à Luofu, Kirumba, Kayna, Kanyabayonga et Kaseghe, en territoire de Lubero (Nord-Kivu). Il a lancé son appel dans un entretien accordé, lundi 11 janvier, à Radio Okapi. Bokele Djoy indique que ces familles vivent dans des conditions difficiles dans les familles d’accueil qui ont du mal à les prendre en charge.

RDC: 7,5 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire en 2016 | 12 January 2016 | Radio Okapi

Le plan de réponse humanitaire 2016 publié le 6 janvier dernier par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (Ocha) révèle que 7,5 millions de personnes (9% de la population du pays) auront besoin d’assistance humanitaire et de protection cette année. Avant cette année, ils étaient 7 millions à avoir besoin de cette assistance. Ocha indique que plusieurs décennies « de chocs successifs » ont intensifié les besoins humanitaires et la vulnérabilité en RDC.

UN Deplores ‘Abrupt’ Closure of Displaced Persons Camp in DRC | 13 January 2016 | Voice of America

The U.N. Office for the Coordination of Humanitarian Affairs is condemning the closure and destruction of a displaced persons camp in eastern Democratic Republic of Congo. The sudden development left several thousand people with no place to live. OCHA spokesperson Nadia Berger said nearly 4,300 people were living at the Mokoto camp, about 70 kilometers northwest of Goma in eastern Congo’s North Kivu province.

Rwanda

Burundian refugees in Rwanda

Infographic: Burundian Refugees in Rwanda – Daily Statistics (Sunday 10th January 2016) | 10 January 2016 | UNHCR | Reliefweb

Uganda

South Sudanese and Burundian refugees in Rwanda

Uganda feels the strain of the Burundi crisis | 11 January 2016 | IRIN

For the past three years, the war raging across Uganda’s northern border in South Sudan has been pushing its refugee-hosting abilities to breaking point. But it is now the simmering violence to the south in Burundi that could tip the situation over the edge. Uganda is sheltering 173,747 South Sudanese who have fled the war being waged between supporters of the country’s President Salva Kiir and Vice President Riek Machar, and now 18,427 Burundian refugees have crossed its southern border, according to the UN’s refugee agency, UNHCR.

Justice and Tribunals

Selected articles on criminal justice proceedings regarding crimes committed in the Great Lakes Region

DRC

Joseph Olenghankoy trial postponed indefinitely

Le procès Joseph Olenghankoy reporté sine die | 7 January 2016 | Radio Okapi

Le parquet de grande instance de Kinshasa/Goma a renvoyé, mercredi 6 janvier, à une date ultérieure son audience sur le dossier qui oppose le président des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (Fonus), Joseph Olenghankoy, au procureur général près la cour d’appel de la Gombe. C’est ce qu’a indiqué l’opposant à Radio Okapi, sans autres précisions sur les raisons de ce report.

Death penalty for ‘the kidnapper of Rutshuru’

Nord-Kivu: « le kidnappeur de Rutshuru » condamné à la peine de mort | 9 January 2016 | Radio Okapi

Il était surnommé « le kidnappeur de Rutshuru ». Jean-Emmanuel Biriko dit Manoti est un bandit bien connu dans ce territoire du Nord-Kivu. Il a été condamné à mort en appel vendredi 8 janvier à Goma. La cour d’ordre militaire de Goma a confirmé le verdict du tribunal militaire de Rutshuru qui l’avait condamné à la même peine. Jean-Emmanuel Biriko est condamné notamment pour enlèvement, extorsion et association de malfaiteurs. Condamné à 5 ans de servitude pénale pour enlèvement, 20 ans pour extorsion et à la peine de mort pour association de malfaiteurs, la cour militaire a retenu la peine la plus forte contre lui.

Allegations of rape by peacekeepers

Official: DRC Taking Rape Allegations Seriously | 11 January 2016 | Voice of America

A Democratic Republic of Congo official says the country is taking seriously allegations that several of its soldiers deployed as peacekeepers in the Central African Republic committed rape. The United Nations says the DRC battalion in the C.A.R. will be withdrawn and not replaced. The Democratic Republic of Congo has a battalion of about 800 soldiers and 123 police officers with the U.N. mission in the Central African Republic, known as MINUSCA. Last August three soldiers in that battalion were accused of raping three female civilians, including one minor.

False imprisonment

Inquiétudes pour trois étudiants détenus sans motif pendant plus de huit mois en RDC | 12 January 2016 | La Voix de l’Amérique

Les avocats ainsi que les défenseurs des droits de l’homme exigent un procès équitables pour les trois étudiants détenus qui doivent comparaître devant leurs juges le 15 janvier. Les trois étudiants sont pendant huit mois et demi sans chef d’inculpation à Kinshasa, se plaignent leur avocat et une organisation de défense des droits de l’Homme, inquiets pour leur sort.

Burundi

EALA to Hold Public Hearings On Burundi | 13 January 2016 | The New Times | AllAfrica

A standing committee of the East African Legislative Assembly (EALA) will today start a four-day public hearing workshop on the humanitarian crisis in Burundi. Sitting in Arusha, Tanzania, the regional Assembly’s Regional Affairs and Conflict Resolution Committee (RACR) has called for the public hearing workshop to review a petition by the Pan African Lawyers Union (PALU) submitted to EALA in November 2015. The committee will look into cases of alleged abuses as cited in the petition and to make recommendations to the House during the next sitting scheduled to commence on January 24, in Arusha.

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

Diversification of Central Africa’s resources

Lagarde Calls for Diversification of Central Africa’s Resources | 9 January 2016 | Voice of America

International Monetary Fund chief Christine Lagarde urged central African states Friday to diversify their economies, which have been hit by plummeting petroleum prices and terrorism. The IMF managing director’s three-day visit to Cameroon comes at a time when the war against terrorism and the crisis in the Central African Republic have negatively impacted the region’s economies.

DRC

Greenhouse gas emittor

Stéphane Gompertz: « La RDC a cessé d’être un absorbeur de gaz à effet de serre » | 10 January 2016 | Radio Okapi

« La RDC a cessé d’être un absorbeur de gaz à effet de serre mais est devenue à son tour émetteur », a déclaré vendredi 8 janvier l’ambassadeur Climat de la France pour la région Afrique du Nord-Moyen Orient et Afrique, Stéphane Gompertz. Le diplomate français l’a fait savoir au cours d’une conférence à Kinshasa sur les enjeux de la COP21, la conférence sur le climat qui s’est tenue à Paris au mois de décembre dernier. Il a indiqué qu’en RDC, « l’enjeu est le maintien ou parfois même la restauration du patrimoine forestier ». Stéphane Gompertz a rappelé que la RDC constitue le deuxième patrimoine forestier tropical mondial.

Energy

Les ambitions électriques des Virunga inquiètent le secteur privé | 12 January 2016 | Africa Energy Intelligence

L’ambitieux programme électrique de la société Virunga SARL du prince Emmanuel de Merode (AEI nº755) ne fait pas l’unanimité. Outre la centrale de Matebe (13,8 MW), inaugurée en décembre par le président Joseph Kabila, six unités hydroélectriques doivent être construites aux alentours du parc des Virunga (Nord-Kivu) pour produire 100 MW d’ici 2025. La Howard G. Buffett Foundation doit y contribuer à hauteur de 40 millions de dollars.

Uganda

Copper mining

Kwatampola suspended copper production at Kasese | 5 January 2016 | Africa Mining Intelligence

According to our sources in Uganda, Kilembe Copper Mines’ project manager Alex Kwatompola will get production rolling again in a few days after a halt in mid-December following two fatal accidents at the mine. For want of adequate training on using machinery several more employees were injured and, like others on the staff, threatened to walk off the job. Kwatampola has said he will launch a new training program as soon as work resumes.

Oil

Total et Tullow pas si déçus du manque d’entrain des autorités | 12 January 2016 | Afruca Energy Intelligence

Alors que la ministre ougandaise de l’énergie, Irene Muloni, l’avait promis comme cadeau de Noël, Tullow Oil et Total n’ont toujours pas leurs licences de développement sur les blocs situés au nord et à l’est du lac Albert. Pour le ministère, il est désormais acquis qu’aucune validation ne sera possible avant la présidentielle de février, où le chef de l’Etat sortant, Yoweri Museveni, fera face à son ex-premier ministre Amama Mbabazi. Ce délai ne pose pas de problèmes majeurs à Tullow Oil et Total, du fait du prix très bas du baril et du flou relatif sur le tracé de l’oléoduc d’exportation. Si Total s’oppose au choix de Lamu (Kenya) comme terminal, Tullow y est favorable du fait des découvertes dans le bassin kenyan de Lokichar.

Oil and Gas Sector – Which Way for Uganda? | 11 January 2016 | The Independent | AllAfrica

2015 was a year the oil industry worldwide wants to forget in a hurry. By the time the year wound up, the average price for a barrel of crude oil had sunk to an all time low of $40 from the more desirable $115 that it cost in June 2014. Both local and international experts say 2016 will not be any different. As of Jan.04, the price of crude oil had further sunk to $37.04 (West Texas Intermediate Crude Oil) and $37.28 (Brent Crude Oil) according to Oil-price.net. Uganda is yet to pump and export its oil onto the international market but prices remain relevant to the local industry as many investment decisions by the companies hinge on the performance of the oil price.

Ivory

Guinean Arrested With Shs 40m Ivory | 11 January 2016 | The Observer | AllAfrica

Operatives from the Chieftaincy of Military Intelligence (CMI) on Friday arrested a Guinean national, for possession of 12 kilograms of ivory worth about Shs 40m. Kourouma Bangaly, 33, lives in Lubaga, a Kampala suburb. Intelligence sources said CMI swooped for him after a tipoff about cheap ivory on sale. “After getting standby orders, we called Mr Bangaly and told him that we wanted to buy ivory but we needed samples before,” one CMI source said. Bangaly agreed to meet the ‘prospective buyers’ at a hotel at Bakuli in Lubaga division, where he arrived with four people in a Toyota Premio car. They were arrested on arrival and taken to Central police station for interrogation.

Energy

La Banque mondiale ne lésine pas sur les moyens pour l’électrification | 12 January 2016 | Affrica Energy Intelligence

La Banque mondiale devrait prêter pas moins de 100 millions $ au gouvernement ougandais afin de financer l’extension du réseau électrique national. Le projet, dont le coût total est estimé à 121 millions $ et qui sera supervisé par le ministère de l’énergie, doit permettre la réhabilitation des infrastructures électriques et étendre leur portée dans les zones rurales. Une ligne de transmission de 350 km doit également être construite pour relier Lira, dans le centre du pays, à Arua, à la frontière congolaise. Elle coûtera à elle seule 85 millions $.

Regulation, Voluntary Initiatives and Business and Human Rights

Selected articles on legal and voluntary initiatives relating to natural resources and good governance

ITSCI (ITRI Tin Supply Chain Initiative)

ITSCI issues an SOS | 5 January 2016 | Africa Mining Intelligence

In an Open Letter on Dec. 23, the ITRI Tin Supply Chain Initiative (ITSCI) issued an appeal to its member countries and to international donors. Following plunges in the prices of tantalum, tin and tungsten that range from 30 to 60% over the past 12 months, the Initiative, which works on the traceability of minerals originating in Congo-K, Rwanda, Burundi and other nations in the Great Lakes region, has run short of money. It claims that it can no longer conduct due diligence or establish traceability certificates in a satisfactory manner.

EITI

Mining perspectives on the EITI | 11 January 2016 | EITI

In 2013/14 the President of the International Council on Mining and Metals (ICMM) commissioned me to write a review of industry perceptions of the EITI. After extensive discussion of its findings in the industry the report was recently published.

DRC

Delay ban on copper and cobalt concentrate exports

Congo delays ban on copper and cobalt concentrate exports | 13 January 2016 | Mining Weekly

Democratic Republic of Congo has again delayed a ban on exports of copper and cobalt concentrate because it lacks enough electricity to process the minerals domestically, the mines ministry and chamber of mines said on Tuesday. Congo, which leads Africa in copper output and the world in cobalt production, first ordered the ban in 2013 in a bid to encourage local industry to shift production to higher-value finished metals. But about 30 percent of the metals continue to be exported in concentrate form. This December, the government extended an exemption set to expire at the end of 2015 by one year, the vice-president responsible for mining in the Federation of Congolese Businesses, Simon Tuma-Waku, told Reuters. “It has been extended because the problem of electricity has not been resolved yet,” Tuma-Waku said. The decision has not been announced publicly yet.

Central African Republic

Kimberley Process

Kimberley Process a mere façade | 5 January 2016 | Africa Mining Intelligence

Just days before the first round of presidential and legislative elections on Dec. 30, a panel of experts on Central African Republic tabled its conclusions concerning the country’s compliance with the Kimberley Process. According to the report submitted on Dec. 21 to the UN Security Council, the trading agencies Badica/Kardiam, Sodiam and Sud Azur, were continuing to buy diamonds from Bria and Sam Ouandja, a zone controlled by ex-Seleka (Moslem) fighters, in defiance of the sanctions.

Other

Uganda

Elections

Uganda Group Demands Inquiry into Alleged Voter List Tampering | 7 January 2016 | Voice of America

The Inter-Religious Council of Uganda has called for an independent investigation into allegations that the voter list to be used for the February 18 general election is not credible, saying it has been tampered with to benefit incumbent President Yoweri Museveni and his ruling National Resistance Movement. The council made the call after former Prime Minister Patrick Amama Mbabazi, who also is an independent presidential candidate, alleged that the police and the soldiers from the Uganda People’s Defense Force had teamed up to alter the voter list.

Former PM: Uganda Electoral Body Violated Own Campaign Directive | 9 January 2016 | Voice of America

The presidential campaign team of Uganda’s former Prime Minister Patrick Amama Mbabazi says the electoral commission has violated its own directive that called on all presidential candidates to strictly adhere to its approved “harmonized” campaign programs to prevent interparty clashes. Mbabazi petitioned the electoral commission about concerns that incumbent President Yoweri Museveni was scheduled to campaign in Mbale, in eastern Uganda, the same place for which the electoral commission had approved a campaign appearance by the former prime minister on Saturday.

Central African Republic

Elections

UN envoy hails first-round election results, urges calm as process continues | 7 January 2016 | UN News Centre

Welcoming today’s announcement of the results of the first round of the presidential elections in the Central African Republic (CAR), the United Nations envoy for the country has invited the two candidates that will participate in an upcoming run-off poll, “to maintain the spirit of peace and restraint that has prevailed” throughout the process thus far. Parfait Onanga-Anyanga, officially appointed today as the UN Secretary-General’s Special representative in the CAR, hailed the results of the first round of the presidential election announced by the National Elections Authority (ANE).

Dologuele and Touadera to contest CAR run-off | 7 January 2016 | BBC News

Two ex-prime ministers in the Central African Republic will contest a run-off after no candidate gained 50% in the first round of presidential elections, officials have said. Anicet Georges Dologuele, who came first with 24%, will face Faustin Touadera, who got 19%, on 31 January. Last week, more than a million people took part in the first presidential election since a coup in March 2013. The country has since been wracked by conflict along religious lines. Twenty of the 30 candidates vying to replace interim leader Catherine Samba-Panza had earlier this week complained of irregularities and called for the count to be halted. But many of them were persuaded by the transitional government to withdraw their complaints, and the constitutional court will have to look into the remaining grievances.

Présidentielle en Centrafrique: Martin Ziguélé demande le recompte des voix | 11 January 2016 | Jeune Afrique

Arrivé 4e au premier tour de l’élection présidentielle du 30 décembre, Martin Ziguélé a dénoncé ce lundi, par un communiqué de son parti, le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), le manque de transparence dans la publication des résultats. Il va user de son droit de recours devant la Cour constitutionnelle de transition pour exiger le recompte manuel des votes.

22 députés élus au 1er tour des législatives marquées par de nombreuses anomalies | 12 January 2016 | La Voix de l’Amérique

Vingt-deux candidats ont obtenu la majorité absolue lors du premier tour des législatives en Centrafrique, laissant plus d’une centaine de circonscriptions en ballotage, alors que de multiples anomalies ont été relevées, selon des résultats provisoires. Sur 140 sièges à pourvoir au parlement centrafricain, 118 circonscriptions (16 à Bangui et 102 en province) feront l’objet d’un second tour, les candidats arrivés en tête n’ayant pu obtenir de majorité absolue lors du scrutin du 30 décembre, qui s’est tenu en même temps que la présidentielle, a annoncé mardi soir l’Autorité nationale des élections (ANE).

Final provisional results for legislative polls in Central African Republic announced – UN mission | 13 January 2016 | UN News Centre

The United Nations Mission in the Central African Republic (MINUSCA) today reported that the final provisional results for the legislative elections have been announced by the Autorité Nationale des Elections (ANE), with 21 candidates, including three women, being elected by an absolute majority during the first round. “A second round of the legislative elections will be held in 113 constituencies,” noted UN Spokesperson Stéphane Dujarric, briefing reporters in New York.

Scroll to Top