BRIEFING

5 – 11 November 2015

Download PDF

News in Brief

In the Democratic Republic of the Congo at the beginning of this week, alleged ADF rebels attacked the city of Oicha in North Kivu, and were countered by the Congolese military. One civilian died in the crossfire. In South Kivu, armed men attacked Bukavu last Thursday, killing a young girl, and perpetrating torture and looting. A day later, an FARDC captain was killed by an armed bandit in Fizi territory. This week, three people died on a mining site in Kalehe territory during a property conflict between soldiers. Meanwhile, in Province Orientale, FRPI rebels pillaged several villages in Walendu Bindi, while LRA rebels killed three people and abducted five others in Bas Uele. In Equateur, Central African anti-balaka militiamen raided a number of localities in North Ubangi last week. Earlier this week, Katanga saw clashes between police and Unafec (National Union of Federalists of Congo) militants in Lubumbashi.

In Burundi, four people died last week during clashes between police and alleged armed criminals. This week, police ran searches for weapons, following the end of president Nkurunziza’s ultimatum for the opposition’s disarmament. These operations have often turned violent, and have seen over a dozen deaths in the last week. Meanwhile, evidence of extrajudicial killings continues to surface in the capital. Amongst others, the bodies of UNDP staff member, Jean Marie Vianney Havyarimana, and the son of human rights activist, Pierre Claver Mbonimpa, were found dead last week in Bujumbura. According to the UN, over 252 people have been killed since April this year. The international community continues to call for an end to the intensifying violence.

In Uganda, residents of several villages in Kalungu district are concerned about a prevalence of extrajudicial killings in their area. Over the past two months, five bodies have been found in ponds in Bwesa village, all apparently killed in similar circumstances. Last Sunday, police reportedly gunned down a South Sudanese national in army uniform in Lamwo district, close to the South Sudan border. Meanwhile, President Museveni deployed dozens of newly appointed crime preventers to ensure security alongside armed forces during his campaign rallies for the upcoming elections.

The Central African Republic continues to see outbursts of intercommunal violence. This Monday, one person was killed in Bangui and three others in Bambari, during clashes between Seleka and anti-Balaka. 400 km north of Bangui, in Batangafo, a UN peacekeeper was killed during a confrontation with rebel fighters, who had entered the refugee camp, reportedly to avenge the killing of two young Muslim men inside. Meanwhile, views differ on how to reinforce the State’s national security forces.

 

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

DRC

MONUSCO

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 11 novembre 2015 | 11 November 2015 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en DRC.

RDC: le général Carlos Dos Santos Cruz, chef des casques bleus, quitte la Monusco | 11 November 2015 | Radio Okapi

Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santos Cruz quitte la Monusco après deux ans et demi passés à la tête des troupes onusiennes en RDC. Il dit quitter ce pays avec un double sentiment de frustration et de satisfaction pour l’action des casques bleus pour l’avènement d’une paix durable en République démocratique du Congo. Il s’exprimait mercredi 11 novembre à Kinshasa au cours de sa dernière conférence hebdomadaire des Nations unies. «Je pars de la mission avec beaucoup de frustration pour n’avoir pas été en mesure de faire plus pour le peuple congolais. C’était la souffrance et la frustration des populations qui me motivaient au quotidien», a déclaré le commandant des forces de la Monusco.

UN

DR Congo: Security Council calls for total neutralization of foreign, local armed groups in east | 9 November 2015 | UN News Centre

The United Nations Security Council today called for the elimination of local and foreign armed groups which have for decades devastated the eastern regions of the Democratic Republic of the Congo (DRC), and urged the immediate resumption of joint operations between the UN peacekeeping force’s Intervention Brigade and the national army.

Insecurity hampers women’s development

RDC: l’insécurité entrave l’épanouissement des femmes, selon des associations féminines | 9 November 2015 | Radio Okapi

Trois associations féminines du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de Kinshasa impliquées dans la promotion de la participation politique de la femme estiment que l’insécurité entrave l’épanouissement des femmes en RDC. La Dynamique des femmes juristes du Nord-Kivu, le Service d’accompagnement de renforcement des capacités d’autopromotion de la femme du Sud-Kivu et le Centre d’étude sur la justice et la Résolution 1325 de Kinshasa l’ont fait savoir samedi 7 novembre au cours d’une réunion à Goma.

North Kivu

Violence au Nord-Kivu: des enfants obligés d’étudier sous des arbres | 9 November 2015 | Radio Okapi

De nombreuses écoles des groupements de Banande-Kainama et Bambuba-Kisiki, au nord-est d’Eringeti, ont été fermées ou transformées en dortoirs à cause de la violence des rebelles ougandais des ADF (Forces démocratiques alliées) depuis plusieurs années. C’est le triste constat que fait le président de la Société civile de Beni, qui lance un appel à l’aide aux autorités nationales et aux « gens de bonne volonté » pour remédier à cette situation.

Beni: un mort dans une incursion attribuée aux ADF | 10 November 2015 | Radio Okapi

Des présumes rebelles ougandais des ADF ont attaqué lundi 9 novembre dans la soirée un quartier de la cité d’Oicha dans le territoire de Beni. Selon des sources sécuritaires, les assaillants qui tiraient en direction d’un camp de l’armée ont abattu un civil. Les militaires congolais ont riposté à ces tirs qui ont duré une vingtaine de minutes. Des sources de l’armée indiquent que des soldats sont à la poursuite des assaillants.

Combats dans l’Est de la RDC: un mort | 11 November 2015 | La Voix de l’Amérique

L’armée congolaise a, selon son porte-parole de l’armée congolaise, repoussé les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) des “alentours de Oicha” dans le territoire de Beni, dans le Nord-Kivu. “Un civil a trouvé la mort” dans l’échange des tirs, a déclaré le lieutenant Mak Hazukay.

South Kivu

Une jeune fille abattue par des hommes armés à Bukavu | 5 November 2015 | Radio Okapi

Des hommes armés ont abattu une jeune fille jeudi 5 novembre vers une heure du matin au quartier Muhungu dans la ville de Bukavu. Le chef du quartier indique que les mêmes bandits se sont introduits dans d’autres maisons du quartier où ils ont emporté des biens. Selon la même source, les bandits se sont introduits dans la maison après avoir forcé la porte à l’aide d’une grosse pierre. Les assaillants se seraient mis à torturer le père et l’un de ses fils.

Un journaliste burundais arrêté dans l’est de la RDC, transféré à Kinshasa | 5 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le journaliste burundais a été arrêté le 13 octobre après avoir participé à une émission sur son pays diffusée depuis la ville d’Uvira, à la frontière du Burundi, à une centaine de kilomètres au sud de Bukavu, dans l’Est de la RDC. Ce transfert a été dicté par la nécessité “de l’éloigner de la frontière”, explique M. Miruho. Selon Jean Chrysostome Kijana, président de l’ONG Nouvelle société civile du Sud-Kivu, M. Mwemero – dont l’organisation de défense de la presse Reporters sans frontières (RSF) a demandé la libération – était détenu jusque-là par l’armée à Bukavu, capitale de la province.

Sud-Kivu: un bandit armé tue un capitaine des FARDC sur l’axe Baraka-Uvira | 7 November 2015 | Radio Okapi

Un bandit armé a abattu, vendredi 6 novembre, un capitaine des Forces armées de la RDC (FARDC) sur l’axe routier Baraka-Uvira, en territoire de Fizi (Sud-Kivu). Selon les témoins, l’incident a eu lieu entre les villages Ngalula et Bangwe Makobola. Des sources militaires du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud-Kivu indiquent que la victime, un capitaine des FARDC , adjoint chargé de la sécurité au service des renseignements militaires à la 33e région à Bukavu, était en mission à Fizi.

Bukavu: une ONG accuse des policiers d’extorsions | 7 November 2015 | Radio Okapi

Le Réseau pour la paix et la performance sociale (RPPS) dénonce les dérapages des policiers envoyés jeudi 5 novembre pour rétablir l’ordre dans la commune d’Ibanda. Cette ONG accuse ces policiers d’extorsions lors des manifestations des jeunes en colère après le meurtre d’une jeune fille par des bandits armés. Amos Bisimwa, représentant de la commission justice et paix au sein de l’ONG, accuse ces policiers d’avoir ravi des téléphones et de l’argent aux manifestations.

Sud-Kivu: un accrochage entre militaires dans une mine fait 3 morts | 9 November 2015 | Radio Okapi

Trois personnes, dont un militaire FARDC, ont été tuées au cours d’un échange des tirs survenu samedi 7 novembre entre militaires dans une concession minière dans les hauts plateaux de Bushushu en territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Un conflit de propriété sur ce site serait à la base de l’incident meurtrier, ont indiqué des sources de la société civile de Bushushu. Une dispute entre militaires est survenue lorsqu’un homme se présentant comme l’héritier du carré minier de Kairenge-Kasese à Bushushu s’est rendu sur le lieu accompagné des militaires.

RDC: deux morts dans une fusillade dans une mine à Kalehe | 9 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Les victimes sont tombées dans un échange de tirs qui a éclaté samedi entre militaires qui venaient d’arriver et ceux qui se trouvaient sur place et un civil et un militaire ont été tués, a expliqué M. Nkwana. Les deux groupes s’étaient engagés dans une dispute avant les tirs. Le drame a eu lieu lorsque les propriétaires de la coopérative minière, “accompagnés des soldats”, sont arrivés pour percevoir leur dû, a-t-il ajouté.

Province Orientale

Ituri: nouvelles exactions attribuées aux miliciens de la FRPI | 6 November 2015 | Radio Okapi

Les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont pillé mercredi le bétail et les ustensiles de cuisine aux villages Ozoba, Kengelo et Kenyoro dans les Walendu Bindi, indique un rapport de la Monusco publié jeudi 5 novembre. Mardi, ces miliciens ont violé deux femmes dans la collectivité de Basili et ont blessé deux hommes, selon les autorités coutumières locales. Le chef des Walendu Bindi a par ailleurs dénoncé les pillages à répétition perpétrés par les miliciens dans le centre de santé Kamatsi. Dans la nuit de mercredi à jeudi 5 novembre, ces hommes qui portaient des armes à feu ont pillé notamment les téléphones de certains infirmiers et gardes malades.

Kisangani: 156 recrues de l’armée regroupées au camp Lukusa | 7 November 2015 | Radio Okapi

Cent cinquante-six recrues des Forces armées de la RDC (FARDC) sont cantonnées depuis jeudi 5 novembre au centre de regroupement provisoire du camp Lukusa en attendant leur orientation vers les différents centres d’instruction de l’armée. En attendant leur acheminement dans ces centres d’instruction, ils apprennent des notions préliminaires notamment sur les règlements militaires. Au total, mille trois cent quatorze recrues ont été enrôlées dans la province de la Tshopo et du Bas Uélé depuis le début de l’opération de recrutement lancé par l’armée il y a environ trois mois.

Bas-Uele: 3 morts lors d’une attaque de la LRA à Bondo | 8 November 2015 | Radio Okapi

On est toujours sans nouvelles des cinq personnes enlevées par des hommes armés identifiés aux rebelles ougandais de la LRA depuis vendredi dernier à Kpete, un village du territoire de Bondo situé à plus de 500 kilomètre au nord de Kisangani. Trois personnes sont mortes lors de cette incursion de ces rebelles, qui ont aussi emporté quatre armes des FARDC. Trois villages sont vidés de leurs habitants à la suite de cet assaut, a rapporté la société civile locale dimanche 8 novembre. ​C’est à 5heures du vendredi matin, heure locale, que la LRA a attaqué le village de Kpete. «Les cinq militaires des FARDC, présents à Kpete, n’ont pas pu tenir le coup face à une quarantaine d’assaillants», a indiqué un membre de la société civile locale.

Sécurité du processus électoral en RDC: 700 policiers formés en Ituri | 11 November 2015 | Radio Okapi

Près de 700 cadres et agents de la Police nationale congolaise (PNC) suivent depuis mardi une formation, à Bunia, sur la sécurisation du processus électoral prévu à la fin de 2016 en RDC. «Les élections nécessitent une préparation sur toutes les différentes phases. Les hommes doivent être aguerris pour éventuellement éviter des cas de crise», explique Amélie Gebjou, formatrice à la Police des Nations Unies.

Katanga

Kalemie: la police déplore le lynchage d’un présumé cambrioleur de salon de coiffure | 5 November 2015 | Radio Okapi

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise dans le Tanganyika, le général Jean Yav Mukaya, a appelé la population de Kalemie à ne pas se faire justice mais plutôt à recourir à ses services. Il a adressé ce message mercredi 4 novembre après le lynchage d’un présumé cambrioleur de salon de coiffure. Le général Jean Yav Mukaya rappelle qu’il y a plus de trois mois, un autre corps sans vie a été découvert dans le même secteur et les auteurs du meurtre restent introuvables jusqu’à ce jour.

Lubumbashi: des braqueurs d’un véhicule de la Biac emportent plus d’un million USD | 10 November 2015 | Radio Okapi

Des hommes armés ont attaqué samedi 7 novembre un véhicule convoyant des fonds de la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (Biac), à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga et ont emporté 1 880 000 dollars. Des bandits armés en uniforme ont maitrisé au croisement des avenues Lumumba et Kambove le policier qui escortait ce véhicule à destination de Kolwezi et lui ont ravi son arme de type AK-47, obligeant le chauffeur à prendre une autre direction, rapportent des témoins.

Police Clash With Opposition Protesters in Congo Mining Hub | 10 November 2015 | Voice of America

Police in Democratic Republic of Congo’s mining hub fired tear gas on Tuesday at opposition supporters brandishing sticks and shovels who were protesting against arrests targeting youth leaders. Political unrest has spread across the country, Africa’s top copper producer, as opposition parties accuse President Joseph Kabila of seeking to circumvent a constitutional term limit and hang onto power beyond the end of his current mandate next year. Gabriel Kyungu wa Kumwamza, president of the National Union of Federalists of Congo (UNAFEC), said soldiers arrested about 15 youth members early on Tuesday at the party’s headquarters in Lubumbashi, the main city in the copper-rich Katanga region.

RDC: affrontements entre policiers et militants de Kyungu à Lubumbashi | 10 November 2015 | Radio Okapi

Plusieurs jeunes militants de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec) ont été blessés dans les échauffourées qui les ont opposés mardi 10 novembre matin aux policiers, dans la commune Kenya à Lubumbashi. A l’origine de cette situation: l’arrestation par les militaires de quelques jeunes du parti de Kyungu wa Kumwanza, ont indiqué des sources concordantes à Radio Okapi.

RDC: deux des militants de l’opposition arrêtés à Lubumbashi, transférés à Kinshasa | 11 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Un responsable d’un service de sécurité à Lubumbashi, capitale de la province du Haut-Katanga, a confié à l’AFP que le transfert s’est effectué sur ordre de la hiérarchie. “Les deux militants [sont] arrivés menottés. Ils ont été embarqués à bord de l’avion de Congo Airways à destination de Kinshasa”, a ajouté à l’AFP une source aéroportuaire. Les deux hommes (connus sous les sobriquets de Zazou et Kakoko) font partis de huit militants de l’Unafec, parti politique récemment passé à l’opposition, arrêtés mardi par les forces de l’ordre.

Equateur

RDC: une incursion des Anti-balaka signalée au Nord-Ubangi | 6 November 2015 | Radio Okapi

Les Anti-balaka, milices d’auto-défense des paysans centrafricains, sont signalés sur le sol congolais. D’après le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés, ces miliciens qui s’opposent aux rebelles Seleka de la RCA, ont fait leur incursion depuis le 28 octobre dernier dans les sites des réfugiés centrafricains dans les territoires de Bosobolo et Mobayi-Mbongo au Nord-Ubangi. Les Anti-balaka ont profité de l’absence des FARDC dans certaines localités pour commettre des exactions dans quelques sites de réfugiés. Ils sont retournés en Centrafrique sans être inquiétés.

Burundi

Extrajudicial killings

Rohero: le corps d’un homme retrouvé ce matin | 6 November 2015 | IWACU

Ce cadavre a été découvert ce vendredi 6 novembre 2015 vers 6 heures du matin par des passants, il se trouvait au bord de la route près de la jonction de l’avenue Ngendandumwe et de l’avenue Muyinga dans le quartier Rohero I. Cet homme a été visiblement étranglé à l’aide d’une écharpe avant d’être poignardé au niveau de l’épaule. Des sentinelles des environs affirment avoir entendu, tard dans la nuit, un véhicule au ralenti et des cris.

Burundi: le fils d’un important défenseur des droits de l’Homme assassiné | 6 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Un des fils du défenseur burundais des droits de l’Homme Pierre-Claver Mbonimpa a été retrouvé assassiné vendredi à Bujumbura, quelques heures après son arrestation par la police, selon sa famille et des témoins cités par l’AFP. M. Mbonimpa, un des leaders de la contestation contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, avait lui-même été grièvement blessé lors d’une tentative d’assassinat en août. Un de ses gendres a été assassiné début octobre à Bujumbura.

Mutakura: un des fils de Pierre-Claver Mbonimpa assassiné | 6 November 2015 | IWACU

Il s’appelle Welly Nzitonda. Le corps de ce fils du doyen des défenseurs des droits de l’Homme au Burundi, a été retrouvé dans l’après-midi de ce vendredi 6 novembre à la 12ème avenue à Mutakura. Selon des sources sur place, il aurait été arrêté par la police à 11 heures et conduit dans un endroit inconnu.

Les Nations Unies condamnent l’assassinat du fils de Pierre Claver Mbonimpa | 8 November 2015 | IWACU

Dans une déclaration sortie ce 6 novembre, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad Al Hussein est clair : «Je condamne sans réserve le meurtre du fils de l’un des plus éminents défenseurs des droits de l’homme, Pierre Claver Mbonimpa, à Bujumbura».

Le PNUD déplore la mort d’un de ses employés à Bujumbura | 8 November 2015 | IWACU

Cela se trouve dans un post sur le compte Facebook du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Burundi. Le Représentant Résident a.i dit que c’est avec une grande tristesse qu’ils ont appris cette mauvaise nouvelle. Jean Marie Vianney Havyarimana n’est plus. Cette organisation précise qu’il a été tué par balles, ce samedi soir à Bujumbura avec six autres personnes et dans des circonstances non encore élucidées. Via ce post, le Représentant Résident a.i condamne avec fermeté ces assassinats et le recours grandissant à la violence au Burundi.

Nyakabiga: le cadavre d’un domestique découvert à Kigwati | 9 November 2015 | IWACU

Il s’appelle Claude Uwimana, ses amis l’appelait ’’Goliath’’, il est originaire de la commune de Nyamurenza dans la province de Ngozi. Son corps a été retrouvé ce lundi 9 novembre dans la matinée à la 4ème avenue dans le quartier appelé Kigwati vers Bwiza. Il a reçu deux balles dans la poitrine.

Burundi: 252 personnes assassinées depuis avril, selon l’ONU | 10 November 2015 | Afrik.com

L’ONU tire la sonnette d’alarme face à l’escalade de la violence au Burundi où les morts se multiplient. Selon le bureau des Nations Unies pour les droits de l’Homme, au moins 252 personnes ont été assassinées au Burundi, depuis avril 2015. Un bilan qui devrait s’alourdir car d’autres cadavres, aux mains liées, ont été découverts ce mardi.

Violence during police operations

Mutakura: 4 personnes tuées cette nuit | 5 November 2015 | IWACU

Selon des sources policières, 4 personnes ont été tuées dans la nuit de ce mercredi à jeudi 5 novembre à Mutakura et à Kinyankonge où des tirs et des explosions de grenades ont commencé dès la tombée de la nuit. «A la 8ème avenue, il y a eu 2 morts et ils ont été pris entre les deux feux lors des accrochages entre les forces de l’ordre et les ’’groupes de criminels armés’’, c’est ce jeudi matin que leurs corps ont été découverts», fait savoir le porte-parole de la Police, Pierre Nkurikiye.

Burundi: 9 personnes tuées à Bujumbura, les quartiers contestataires se vident | 8 November 2015 | Jeune Afrique

Neuf personnes ont été tuées dans un quartier d’opposants du sud de Bujumbura quelques heures avant le début d’opérations de désarmement forcé “maison par maison” dans le nord de la capitale du Burundi, alors que la communauté internationale redoute des violences ethniques à grande échelle. Selon ces sources, un groupe armé a pénétré vers 20H00 locales (18H00 GMT) dans un bar du quartier de Kanyosha où ils ont forcé des personnes qui prenaient leurs verres dehors à rentrer à l’intérieur du bar avant de leur ordonner de se coucher à terre. Le bilan de cette attaque a grimpé à neuf morts, selon des sources médicales, deux blessés ayant succombé à leurs blessures. Contactés après l’attaque, des témoins ont affirmé à l’AFP que « ces gens étaient en tenue policière », accusant « des agents de police et des Imbonerakure (ligue des jeunes du parti au pouvoir) d’être responsable de ce massacre ».

Burundi: chasse à l’homme à Bujumbura! | 8 November 2015 | Afrik.com

Les forces de l’ordre burundaises ont poursuivi, ce dimanche, leur opération de désarmement forcé dans des quartiers de Bujumbura favorables à l’opposition. Au cours de cette fouille maison par maison, neuf personnes ont été tuées.

Carnage à Kanyosha: 8 morts et un blessé dans un cabaret | 8 November 2015 | IWACU

Cette tuerie s’est passée ce samedi vers 20 heures du soir au cabaret appelé ’’Au Coin des Amis’’, c’est sur l’avenue St Gabriel à Kanyosha. Ce sont des hommes en tenue policière qui ont ouvert le feu sur les clients et le tenancier de ce cabaret connu sous le sobriquet de Zachée et son fils, le secrétaire exécutif du Réseau des Micro Finances, Cyprien Ndayishimiye, ses 2 fils et ses 2 hôtes, il y a parmi les morts un ingénieur prénommé Freddy, il a succombé à ses blessures.

Burundi: au moins deux morts lors d’une opération de police à Bujumbura | 9 November 2015 | Jeune Afrique

Au moins deux civils ont été tués et un policier blessé lundi matin lors d’une opération de police dans un quartier contestataire de Bujumbura. Après une nuit calme, la violence a repris, lundi 9 novembre au matin. Selon un gradé de la police ayant requis l’anonymat, « des criminels armés » ont lancé une grenade sur une patrouille de police qui a répliqué, dans le quartier de Musaga, dans le sud de la capitale burundaise. Un policier a été blessé par cette grenade, a ajouté ce responsable.

Musaga: une tentative de fouille perquisition tourne au vinaigre | 10 November 2015 | IWACU

Selon des témoins, il y aurait eu 3 morts dont un policier à la première avenue à Musaga ce lundi 9 novembre vers 8 heures du matin quand la police a tenté de mener une fouille perquisition dans les maisons se trouvant de part et d’autre de cette voie. Des explosions de grenades et des coups de feu ont été entendus. Le porte-parole de la police Pierre Nkurikiye parle d’un civil tué. «C’est un jeune homme abattu par les forces de l’ordre, il s’apprêtait à lancer une grenade sur une patrouille policière. Un autre jeune est parvenu à s’enfouir après avoir lancé une grenade».

Calls for ending violence

“Je fuis la barbarie de nos forces de sécurité”, explique à VOA Afrique un habitant de Bujumbura | 5 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Des habitants des quartiers contestataires du Nord de la capitale burundaise quittaient ce jeudi leurs ménages par peur de leur sécurité. Ils se rendaient dans d’autres communes urbaines plus ou moins stables avant la date butoir du huit novembre. Le président Pierre Nkurunziza a demandé aux combattants dans les quartiers de remettre leurs armes samedi.

Crise au Burundi: l’UA réitère sa préoccupation | 5 November 2015 | Afrik.com

La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, réitère la profonde préoccupation de l’organisation qu’elle dirige face à la situation de crise qui prévaut au Burundi.

Burundi: Ban Ki-moon exige la fin des tueries | 6 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le texte a été publié alors que les tueries et autres violences se poursuivent au Burundi malgré un ultimatum du président Pierre Nkurunziza dont l’élection est contestée. M. Ban a estimé que les tueries “doivent cesser”, déplorant dans un communiqué que la découverte de corps de Burundais, “dont beaucoup semblent avoir été exécutés sommairement”, soit devenue une “occurrence fréquente” dans la capitale. Plus tôt, vendredi, le corps d’un des fils du défenseur des droits de l’homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa a été retrouvé sans vie. Le jeune homme avait été arrêté plutôt.

Une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies lundi sur le Burundi | 6 November 2015 | La Voix de l’Amérique

La réunion se tiendra à la demande de la France qui tire une sonnette d’alarme sur les discours de haine qui menacent d’enflammer le pays.

Burundi: amid rising violence, top UN officials call for end to killings, start of inclusive national dialogue | 6 November 2015 | UN News Centre

Alarmed that bodies of dead civilians are turning up on a “regular” basis in the Burundian capital, Bujumbura, and in the wake of the killing of the son of a prominent human rights defender, United Nations Secretary-General Ban Ki-moon and UN human rights chief Zeid Ra’ad Al Hussein today called for an end to the killings and widespread impunity that has characterized the recent violence.

Burundi: la présidence “minimise” l’alerte internationale sur le risque de massacres de masse ou de génocide | 7 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Willy Nyamitwe, conseiller principal en communication du président Pierre Nkurunziza, a qualifié samedi 7 novembre de “fausse alerte” le risque de massacres de masse ou de génocide au Burundi. ICG, l’International Crisis Group, avait alerté le monde, vendredi, affirmant que le Burundi faisait “à nouveau face à de possibles atrocités à grande échelle et une possible guerre civile”. L’ICG faisait référence à l’ultimatum de cinq jours du président Nkurunziza adressé à des groupes qui combattent la police dans les communes contestataires contre le troisième mandat.

Burundi experiencing ‘deep political crisis’ with hundreds dead since April, Security Council told | 9 November 2015 | UN News Centre

Senior United Nations officials today warned the UN Security Council that Burundi is at a critical juncture, experiencing a deep political crisis and rapidly escalating violence with serious implications for the country’s stability and ethnic harmony, as bodies are regularly dumped in the streets of the capital, Bujumbura, and thousands of people flee the bloodshed.

Condemnation of Burundi Violence Intensifies | 10 November 2015 | Cameroon Tribune | AllAfrica

The upsurge of violence in Burundi characterized by a spectre of killings since President Pierre Nkurunziza announced his plans last April to run for the third term for the presidency, has attracted worldwide condemnation and strained relations between Burundi and some of its neighbours as well as the international community.

Uganda

Extrajudicial killings

Killings Worry Residents | 7 November 2015 | The Monitor | AllAfrica

Residents of Lwabenge Sub-county in Kalungu District have decried the spate of killings in the area by unknown people who dump the bodies in ponds. Bwesa village chairperson Anatoli Ssempira said incidents of killing and dumping bodies in ponds by unknown assailants were rampant in their area and asked police to investigate the crime incidence. “Just in a space of two months, we have lost five people in similar circumstances. There is something wrong,” he said. Ssempira said similar incidents were reported last month in Bugomola and Kalongero villages, all in the same sub-county.

Security incidents

Police Gun Down Armed South Sudan National, Recover Gun | 11 November 2015 | The Monitor | AllAfrica

Police in Lamwo district on Sunday allegedly shot dead an unidentified armed South Sudan national during a [crossfire] in the district. The incident happened at Teretenya in Madi-Opei Sub-county, one kilometre from the South Sudan border with Uganda. Aswa Regional Police Spokesperson Jimmy Patrick Okema while addressing the press at Northern Uganda Media Club in Gulu on Monday, confirmed the incident, and added that the deceased was in the company of three other armed men dressed in South Sudanese army uniform.

Crime Preventers Deployed At Museveni’s Campaign Venue | 11 November 2015 | The Monitor | AllAfrica

Dozens of crime preventers recently passed out by President Yoweri Museveni have been deployed to provide security alongside the armed forces ahead of his campaign rally at Iguli Primary School, Dokolo District.

Central African Republic

Intercommunal violence

Centrafrique: tout comprendre des violences qui secouent Bangui | 5 November 2015 | Jeune Afrique

À Bangui, les violences sont quasi quotidiennes depuis l’assaut mené le 26 septembre. Et depuis plus d’une semaine, les habitants de Bangui vivent dans une ville en état de siège. Décryptage de la situation.

Centrafrique: une personne tuée par balle dans des affrontements à Bangui ce lundi | 9 November 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Une personne a été tuée par balle et plusieurs maisons, kiosques et échoppes incendiés lundi dans les quartiers du PK4 et de Béa-Rex par des musulmans mécontents d’avoir été empêchés d’organiser une marche en direction du quartier-général de la Minusca (force onusienne de maintien de la paix)”, a affirmé la source, ajoutant: “des habitants couraient dans toutes les directions vers les quartiers sud pour échapper aux tirs”. Les violences, qui ont baissé d’un cran en début d’après-midi, ont éclaté à la suite d’une marche des musulmans sortis du quartier PK5, leur bastion dans Bangui. “Mais ils ont été repoussés par des tirs sporadiques d’individus armés assimilés aux anti-balaka au niveau du quartier Béa-Rex”, selon la source policière.

Three Dead in Central African Republic Clashes, Worst Violence in Weeks | 9 November 2015 | Thomson Reuters Foundation | AllAfrica

Clashes between fighters in Central African Republic killed at least three people and wounded five on Monday, a U.N. official and an aid worker said, amid intensifying violence in the country. The latest fighting centred in and around the town of Bambari, much of it controlled for the last year by the Union for Peace in Central Africa (UPC), a faction of the former Seleka rebel alliance.

Centrafrique: Bambari, marche des communautés Peuhles et musulmanes | 9 November 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Grande marche ce lundi dans la ville de Bambari des communai-utés Peuhles et Musulmanes pour protester contre les violences sans fin dans la région. Elles ont défilé dans les rues du centre ville et dans les quartiers “Bornou”, “Hadji”, ou “Elévage”. La MINUSCA afin de prévenir d’éventuelles violences venant des sites de réfugiés, a donné la consigne de ne laisser personne traîner dans les rues. Hier, des miliciens de la Séléka ont ramenés les têtes de 7 individus, notifiés comme étant des Anti-Balaka contre lesquels ils venaient de livrer bataille.

Central African Republic: UN refugee agency condemns attack on camp in Batangafo | 10 November 2015 | UN News Centre

Following a killing and revenge attack on a camp for internally [displaced] people in the Central African Republic (CAR) town of Batangafo, the Office of the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR) today expressed concern about the spreading insecurity in the country and condemned the violent attack on the camp. According to preliminary reports from UNHCR, rebel fighters entered the camp yesterday to reportedly avenge the killing of two young Muslim men earlier that day in the same camp. The agency added that the rebels fired shots and torched huts and community shelters, triggering panic and killing five people, including an elderly woman who was burnt to death in her shelter.

Reinforcing security forces

Centrafrique: une branche de l’ex-Seleka condamne le réarmement des FACA | 5 November 2015 | La Voix de l’Amérique

La Cheffe d’Etat de la Transition a plaidé pour le réarmement de Forces Armées Centrafricaines (FACA), en vue de coopérer avec les forces internationales pour le retour de la paix en Centrafrique. Catherine Samba-Panza s’est exprimée dans un discours à la nation en début de semaine. Cependant, la chaine militaire de commandement de l’ex-Seleka basée à Bambari condamne cette initiative.

Réarmement des FACA: les points de vue divergent | 6 November 2015 | Radio Ndeke Luka

Au cours d’une conférence de presse ce vendredi 6 novembre 2015 à Bangui, l’Alliance des Évangéliques en Centrafrique (AEC) a renouvelé son soutien à la réhabilitation des Forces Armées centrafricaines (FACA). Le redéploiement des FACA est un impératif pour une sortie de crise en Centrafrique.

L’ONU préfère renforcer la gendarmerie et la police centrafricaines au détriment des FACA | 7 November 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Dans un communiqué de presse publié le 6 November, la mission onusienne en Centrafrique dit mettre le priorité sur le renforcement des forces de sécurité intérieures. Le réarmement des FACA devrait s’intégrer dans la grande réforme du sectuer de sécurité, estimant que la crise centrafricaine ne met pas en exergue une force extérieure qui attaquerait un pouvoir établi mais plutôt des problèmes d’ ordre intérieur. Cette prise de position rejoint celle prise au courant de ce mois par le chargé d’affaires des Etats-Unis, David Brown qui trouvait que le problème en Centrafrique est de maintein de l’ordre public, principal domaine d’action des gendarmes et des policiers.

Illegal sale of weapons

RCA: Des soldats rwandais pris en flagrant délit de vente illicite d’armes à Bangui | 9 November 2015 | La Nouvelle Centrafrique

L’évènement a eu lieu, le mardi dernier, le jour où les Forces Internationales avaient voulu escorter quelques habitants du PK5. Un soldat Rwandais de la MINUSCA s’est fait piéger par un groupe de jeunes chargeurs au niveau du BARC. Selon les jeunes, le soldat a l’habitude de livrer dans un sac BANKO, des armes à un boutiquier spécial au niveau du BARC. Ils en ont été informés depuis longtemps et guettaient l’occasion où ils pourraient tomber sur des preuves. Un des jeunes qui attendaient, a réussi à arracher le sac entre les mains du soldat après l’avoir coincé entre la cabine. Le sac contenait deux nouvelles armes AK 47 russes avec plusieurs chargeurs. Il a été remis au Directeur de l’OCRB qui, à son tour, l’a présenté à ses supérieurs hiérarchiques.

Calls for ending violence

Escalade de la violence en Centrafrique: la Croix Rouge appelle au respect de la vie | 6 November 2015 | Afrik.com

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est vivement préoccupé par l’intensification des combats et des violences intercommunautaires en [Centrafrique], appelant toutes les parties au respect de la vie et la dignité humaines.

La CEEAC condamne les dernières violences en Centrafrique | 6 November 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Le Secrétaire Général de la Communauté Économique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), Ahmad Allam-Mi, a, dans un communiqué jeudi, à Libreville, condamné les nouveaux actes de violences survenus en République Centrafricaine (RCA).

UN peacekeeper killed

Ban condemns killing of UN ‘blue helmet’ in Central African Republic | 10 November 2015 | UN News Centre

Secretary-General Ban Ki-moon has condemned the killing today of a peacekeeper from the United Nations mission in the Central African Republic (CAR) following a confrontation with armed elements in the town of Batangafo, amid ongoing violence in the strife-torn country where elections are set to take place before the end of the year.

L’envoi des Casques bleus au Burundi depuis la RDC envisagé | 11 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Si les violences s’amplifient et deviennent incontrôlables au Burundi, l’ONU pourra y envoyer ses troupes basées en RDC voisine, indiquent les diplomates à l’AFP. “Une option est de faire venir des soldats de la Monusco (la mission de l’ONU en RDC, NDLR) par la frontière avec le Burundi”, a expliqué un diplomate du Conseil de sécurité qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat.

Un Casque bleu tué en Centrafrique, renforts prévus avant les élections (ONU) | 11 November 2015 | La Voix de l’Amérique

La mort de ce soldat a lieu au moment où l’ONU s’apprête à envoyer des centaines de Casques bleus supplémentaires dans le pays. Le soldat a été retrouvé mort à près de 400 km au nord de Bangui, dans la ville de Batangafo, où avaient éclaté des violences entre des éléments armés assimilés aux milices majoritairement chrétiennes anti-balaka d’une part, et d’autres assimilés à l’ex-Séléka, une coalition hétéroclite à dominante musulmane.

Centrafrique: un casque bleu tué dans des affrontements | 11 November 2015 | Afrik.com

Un Casque bleu a été tué mardi en Centrafrique durant des affrontements entre groupes armés. La situation est toujours tendue en Centrafrique à quelques semaines des élections qui sont censées permettre au pays de se redresser pour aller de l’avant. Un casque bleu de l’ONU a été tué à Batangafo, à près de 400 km au nord de Bangui, où avaient éclaté des violences entre des éléments armés assimilés aux milices anti-balaka d’une part, et d’autres assimilés à l’ancienne coalition Séléka, qui a mis fin au régime de François Bozizé.

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

Burundian refugees in DRC

Report: UNICEF Refugee Influx to DRC from Burundi – Situation Update, 6 November 2015 | 6 November 2015 | UN Children’s Fund | Reliefweb

On 28 October, the DRC recorded 15,735 Burundian refugees, 9,944 of which are living in UNHCR’s Lusenda camp, 5,741 in host families on the Ruzizi / Uvira plains and Fizi Territory, and 50 in the Kamvivira transit site. Children’s education remains a major concern; the vast majority of parents are reluctant to enroll their children under the Congolese education system. There are rumours of attempted recruitment by the National Liberation Front (FNL from Burundi) amongst Lusenda refugees. 2,000 school kits were provided to refugees and vulnerable children. 486 cases of cholera were recorded in four Health zones harboring refugees in the past month, of a total of 3,054 cases reported in 2015.

Burundi

Mutakura et Cibitoke, Exodus | 5 November 2015 | IWACU

La peur se lisait sur tous les habitants de Mutakura et Cibitoke qui ont décidé ou contraint de quitter leur quartier dit contestataire ce jeudi 5 novembre. C’était la panique, personne n’osait regarder derrière. Des matelas, des casseroles, et autres effets emballés à la hâte et mis sur des vélos et entassés dans des tuk-tuk, telles sont les images qui s’offraient ce matin dans ces deux quartiers quadrillés par les forces de l’ordre.

Report: Unfolding crisis in Burundi requires resources to scale up humanitarian support | 9 November 2015 | WHO | Reliefweb

The World Health Organization (WHO) and its United Nations partners say that continuing political unrest in Burundi increases the risk of an impending humanitarian crisis, and there are not enough resources to respond to the country’s next emergency. “More than 200 000 people have already fled to neighbouring countries. Any escalation of the emergency due to increasing violence, further displacement, disease outbreak or disaster could devastate Burundi. There is little capacity to effectively respond, particularly in the health sector,” said Dr Babacar Drame, WHO Representative for Burundi.

Justice and Tribunals

Selected articles on criminal justice proceedings regarding crimes committed in the Great Lakes Region

Bemba witness tampering trial

Witnesses Testify Mostly in Private Sessions in Bemba Witness Tampering Trial | 5 November 2015 | Bemba Trial website | AllAfrica

The trial hearings in the witness tampering case at the International Criminal Court (ICC) involving former Congolese vice president Jean-Pierre Bemba Gombo and four associates have been held mainly in private sessions. The majority of prosecution witnesses who testified before Trial Chamber VII between October 15 and October 28 have been people who were allegedly corruptly influenced to give false testimony in defense of Bemba, who has been on trial at the ICC since November 2010 for rape, murder, and pillaging reportedly committed by his Movement for the Liberation of Congo (MLC) troops when they were deployed in the Central African Republic in 2002 and 2003.

DRC

Fight against impunity

Kinshasa: l’UNPC appelle à la fin de l’impunité contre les journalistes | 5 November 2015 | Radio Okapi

Au moins 14 journalistes ont été assassinés ces dernières années en RDC sans que leurs auteurs soient punis à l’issue des procès organisés. Le constat émerge du forum organisé à Kinshasa par le ministère de la Communications et des médias et l’Unesco, à l’occasion de la journée internationale de la fin de l’impunité pour des crimes commis contre les journalistes. Kasonga Tshilunde, le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), estime que les actions doivent être menées auprès du pouvoir public pour mettre fin à cette impunité.

Affaire du taximan immolé: un député appelle à une poursuite judiciaire contre le policier | 7 November 2015 | Radio Okapi

Député élu de Lubumbashi, Coco Mulongo appelle les instances judiciaires à poursuivre le policier impliqué dans l’affaire du taximan immolé à Lubumbashi, suite aux tracasseries. Cet élu a lancé son appel au cours d’une conférence de presse, tenue samedi 7 novembre, à Lubumbashi. Coco Mulongo accuse le policier cité dans cette affaire d’être responsable de la mort du taximan après lui avoir remis le briquet alors que ce dernier s’était imbibé d’essence.

Extortion

Goma: une ONG porte plainte contre la DGM pour concussion | 7 november 2015 | Radio Okapi

L’Association des volontaires du Congo (ASVOCO) a déposé, lundi 2 novembre, une plainte au Parquet général de la République contre la Direction générale de migration (DGM). Elle dénonce un « réseau de concussion et de tracasserie de la population dans la ville de Goma au Nord-Kivu ». Selon le président de cette organisation locale de défense des droits humains, les habitants de Goma déboursent jusqu’à 20 dollars américains au lieu du prix officiel de deux dollars pour obtenir une attestation de perte de pièce et un laissez-passer pour voyager dans les pays voisins.

Compensation for victims of violence

Le bâtonnier du Nord-Kivu demande l’indemnisation des victimes des violences | 10 November 2015 | Radio Okapi

Le bâtonnier du barreau du Nord-Kivu, Joseph Dunia, a demandé lundi 9 novembre, au gouvernement congolais d’indemniser de centaines de victimes de plusieurs crimes et autres actes d’atrocités, commis par les groupes et les forces armés. Il s’exprimait à l’occasion de la rentrée judiciaire à Goma. «L’ordre des avocats au Nord-Kivu a voulu expliquer que les victimes n’obtiennent pas l’indemnisation et pourtant, c’est l’Etat qui doit en répondre», s’est-il indigné.

Burundi

Burundi: la CPI se dit prête à des poursuites en cas de “violences à grande échelle” | 7 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Selon un communiqué diffusé vendredi 6 novembre, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a informé les autorités du Burundi que “si certains agissements – que ce soit des forces de sécurité, des milices ou de tout groupe armé – devaient constituer des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des actes de génocide”, l’instance serait prête à des poursuites.

Central African Republic

Allegations sexual abuse by peacekeepers

Centrafrique: nouvelles allégations d’agressions sexuelles par des Casques bleus | 11 November 2015 | La Voix de l’Amérique

La mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca) a reçu ces nouvelles allégations, selon le responsable onusien. “La Minusca a été informée aujourd’hui d’allégations concernant cinq femmes qui ont eu des relations sexuelles avec des Casques bleus. Trois d’entre elles ont moins de 18 ans”, a précisé ce responsable, qui s’exprimait sous couvert d’anonymat.

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

Wildlife and forest crime

UN: Corruption is Feeding and Sustaining Wildlife and Forest Crime | 9 November 2015 | Enough project

The heads of the United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC) and the Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora (CITES) recently released a statement emphasizing the role of corruption in feeding and sustaining wildlife and forest crime. “For the criminals to succeed, customs officials must be bribed to look away; logging and hunting licenses forged; and poachers set free due to obstructed prosecutions,” the statement said. Corruption has facilitated the theft of countries’ natural wealth and has undermined efforts to eradicate poverty and spur economic development. Tackling corruption and bribery will, in turn, “deal a significant blow” to transnational criminal networks involved in the illicit wildlife trade.

DRC

Why Dependence On Natural Resources Is Bad for the DRC – analysis by Yvan Yenda Ilunga, Rutgers University | 8 November 2015 | The Conversation | AllAfrica

Many African countries have in recent years shown phenomenal economic growth. But recent developments on global markets – including the drop in prices of commodities such as oil, copper, and cobalt – have raised questions about the sustainability of Africa’s economic growth.

Mining

En RDC, le cobalt et cuivre font (toujours) grise mine | 5 November 2015 | Jeune Afrique

Le secteur minier reste le principal levier de croissance en RD Congo. Dominé par la filière cuivre, il représente 35 % du PIB, selon la chambre des mines de la Fédération des entreprises du Congo (FEC). Or la conjoncture internationale est marquée par le recul des principaux cours lié à l’affaiblissement de la demande (en particulier chinoise). Les résultats pour l’année en cours et pour 2016 ont donc eux aussi été revus à la baisse.

Kolwezi: des terres arables transformées en concessions minières, selon une ONG | 5 November 2015 | Radio Okapi

Vision pour la protection de l’Environnement et des Écosystèmes (VPPEE), une ONG de lutte contre la destruction de l’environnement et le changement climatique, a dénoncé dans un rapport publié mardi 3 novembre l’occupation des centaines des milliers de terres arables par les industries extractives à Kolwezi dans la nouvelle province de Lualaba. Ce rapport est le résultat d’une enquête effectuée sur les activités des industries extractives à Kolwezi au cours des cinq dernières années.

Congo starts producing copper at joint venture mine | 9 November 2015 | Mining Weekly

A copper-mining joint venture between Democratic Republic of Congo’s State miner and two Chinese companies, agreed on in 2007 as part of a minerals-for-infrastructure deal, has produced its first copper, the mines ministry said. The Sinohydro Corp and China Railway Group Limited companies have pledged to build $3-billion worth of roads, railways and other infrastructure in Congo in return for a 68% stake in Sicomines, the joint venture in the southeast of the country, Africa’s top copper producer.

Le groupe français Necotrans s’implante dans la logistique minière en RDC | 10 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le groupe français Necotrans a annoncé lundi avoir acquis la société Mining Company Katanga (MCK) spécialisée dans les services logistiques et le génie civil pour le secteur minier en République démocratique du Congo et propriété de l’ex-gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi.

Petrolium in Virunga

RDC: Il y a bien du pétrole sous les Virunga selon des tests effectués par Kinshasa | 6 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Les résultats de l’étude sismique réalisée au sein du parc des Virunga, dans l’est de la République démocratique du Congo, attestent la présence de pétrole dans le sous-sol de cette réserve naturelle, la plus vieille d’Afrique, a-t-on indiqué vendredi de source officielle à Kinshasa. La société britannique Soco a “remis […] les résultats des analyses sismiques” et ceux-ci sont toujours à l’étude, mais ils “sont positifs” a déclaré à l’AFP le ministre des Hydrocarbures congolais, Aimé Ngoi Mukena. A la question “est-ce qu’il y a un champ [pétrolier] ?” les résultats indiquent que “oui”, a ajouté le ministre, joint par téléphone, sans donner plus de détails.

Pétrole dans les Virunga: WWF appelle à ne pas “mettre en péril” le parc | 9 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) réagit, dans un communiqué, à la confirmation de la présence de pétrole dans le périmètre de cette réserve naturelle emblématique de l’est de la République démocratique du Congo. “WWF veut continuer à travailler avec les autorités de la RDC et la société civile pour investir dans un développement sans pétrole” dans cette zone, indique le texte.

Rwanda

Mining

Rwanda Grants Licences to 20 Mining Companies | 7 November 2015 | The EastAfrican | AllAfrica

Rwanda’s Ministry of Natural Resources has granted mining licences to 20 companies and co-operatives that are among the list of 29 approved by the Cabinet. The 29 licences have a total value of Rwf7 billion ($9.4 million) spanning five years. They are the first to be issued under the new mining and quarry law of May 20, 2014 and its ministerial orders. One small-scale mining licence, 17 mineral exploration licences and 11 quarrying licences have been approved.

Rwanda mining revenue to halve this year – Minister | 11 November 2015 | Mining Weekly

Rwanda expects revenue from the mining sector to halve this fiscal year due to the collapse in commodity prices, a senior official said on Wednesday, as the east African country signed deals with four companies to invest in its mining sector. Evode Imenda, Rwanda’s state minister of mining said he had expected mining revenue of $290-million this financial year. “We will possibly achieve half of that,” Imenda said, blaming a fall in global mining prices. “It’s killing us”.

Uganda

Petrolium Fund

Government Oil Account Has Shs119 Billion | 5 November 2015 | The Monitor | AllAfrica

Uganda’s account meant to hold oil money, The Petroleum Fund, is currently holding $36m (Shs119b), Bank of Uganda (BoU) 2014/15 Annual Report shows. “In June 2015, the government opened two accounts (UGX and USD) in order to operationalise the petroleum fund. These accounts are to receive oil related revenue. In June 2015, $36 million was received as part payment of the $250m Capital Gains Tax (CGT) liability from Tullow,” the annual report reads.

Other

Rwanda-Burundi Tensions Spill Over Into EAC As Arusha Succession Comes to the Fore | 7 November 2015 | The EastAfrican | AllAfrica

The prevailing insecurity and uncertainty in Burundi following its controversial July elections could cost it the chairmanship of the East African Community, which comes up for rotation at the end of this month. The chair, currently held by Tanzania’s former president Jakaya Kikwete, is supposed to go to Burundi’s Pierre Nkurunziza at the Heads of State Summit later this month. However, officials were not even sure President Nkurunziza would travel to the summit in Arusha, Tanzania. The last time he left the country to attend an EAC meeting in Tanzania, soldiers attempted to overthrow his government.

DRC

Elections

Katumbi treads a fine line | 6 November 2015 | Africa Confidential

Moïse Katumbi Chapwe, the man that opposition politicians hope could unseat President Joseph Kabila, has spoken out against the government announcement that national and presidential elections should be postponed for ‘two to four years’. On 31 October, the billionaire businessman, who was the governor of Katanga from 2007 until the province was dismembered during a rushed decentralisation process earlier this year, said the call was ‘troubling but unfortunately not surprising’.

Rwanda

Constitutional amendment

Rwanda: début de l’examen du projet de réforme de la Constitution ouvrant la porte au 3e mandat de Kagame | 5 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le président de la chambre haute du parlement rwandais, Bernard Makuza, a jugé pertinent le principe d’une réforme de la Constitution à l’ouverture de la séance de l’examen du projet faisant suite à une pétition signée par près de 3,7 millions de Rwandais. Le texte du projet a déjà été adopté au niveau de l’Assemblée nationale, le 29 octobre. La durée du mandat présidentiel y est passée de sept à cinq ans. La limite de deux mandats présidentiels est toutefois maintenue. Mais un autre article, le 172, apporte une nuance de taille, permettant à Paul Kagame, comme à tout autre candidat, de briguer un mandat de sept ans en 2017, avant de se représenter pour les deux nouveaux mandats de cinq ans prévus par la Constitution remaniée.

Rwanda’s Main Opposition Party Considers Giving Up | 7 November 2015 | The EastAfrican | AllAfrica

Rwanda’s main opposition party says it is considering quitting politics after it failed to stop the amendment of the Constitution to remove presidential term limits. This comes as the Senate approved the draft constitutional amendment that was recently debated and voted in by the Chamber of Deputies. Subject to a referendum, President Paul Kagame could have the freedom to rule until 2034.

Uganda

Elections

Uganda Presidential Candidates Officially Begin Campaign Monday | 8 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Official campaigning for Uganda’s presidential election begins Monday, as candidates including incumbent President Yoweri Museveni, former Prime Minister Patrick Amama Mbabazi and main opposition leader Dr. Kizza Besigye complete establishing their campaign teams. The presidential campaign will end February 16, according to Uganda’s Electoral Commission. The electoral commission has warned all of the eight presidential candidates to desist from using ethnic, religious or divisive language that could create tension and possible violence during their campaigns.

Human Rights Watch Calls for Free Election in Uganda | 9 November 2015 | Deutsche Welle | AllAfrica

Museveni, in power since 1986, faces the stiffest opposition from Kizza Besigye, a three-time loser for the Forum for Democratic Change (FDC), and Amama Mbabazi, a former prime minister running as an independent candidate. In a statement released before the official campaigns started, Human Rights Watch urged Ugandan authorities to stop obstructing peaceful political gatherings, especially with the use of teargas and to ensure equal access to the media. Interview with Maria Burnett, senior researcher in the Africa Division of Human Rights Watch.

Scroll to Top