BRIEFING

3 – 9 December 2015

Download PDF

News in Brief

On Tuesday, December 8, the UN released a report stating that security forces in the Democratic Republic of Congo have made 143 human rights violations associated with the country’s electoral process. According to the document, the Congolese authorities used methods such as executions, threats and arbitrary arrests against the opposition, media and civil society. Congolese Deputy Minister of Justice, Mboso Kodia, stated that the report is imprecise and subjective. Meanwhile, UN Special Representative Maman Sidikou visited Beni in North Kivu and Bunia in Ituri province. He reiterated his desire for close cooperation between MONUSCO and FARDC in countering armed groups and protecting the population.

In North Kivu, the population of Eringeti is still recovering from the attack by presumed ADF rebels last week. Military magistrates are investigating the events, while the Eringeti health centre closed and the Congolese army has been prohibiting any nightly traffic. Several houses and shops were burnt down during the attack, which displaced many inhabitants. In Ituri, FRPI militiamen attacked Kaya village south of Bunia on December 4. The next day, unidentified armed men abducted 47 people from mining centres between Niana (Ituri) and Isoro (Haut-Uélé). Meanwhile, Maï-Maï Simba rebels threatened to attack Mabukusi and Epulu village in Mambasa territory. In Haut-Uélé, the LRA are being accused of disturbing the peace in Garamba park, while in Bas-Uélé, a Congolese hostage managed to escape, after being held captive by the militia for eight years. South Ubagi recently saw incursions by Central African Anti-balaka militiamen along the border between the DRC and the CAR. They attacked refugees and looted local population’s property.

In the Burundian capital Bujumbura, Christophe Manirambona, head of the Special Units bureau, escaped an assassination attempt on Friday, December 4. Three of his assailants were killed by the police. This Tuesday, government officials stated that almost 100 detainees who protested President Nkurunziza’s third term have been released from prison. Meanwhile, inhabitants of Cibitoke accused the police of executing five youths this Wednesday, December 9. In Bwiza, two other people were found dead that day.

This Monday, December 7, Amnesty International released a report about the Ugandan police hindering opposition gatherings and campaigns in the run-up to the presidential and parliamentary elections in February 2016. The publication states that the police disrupted rallies and arrested and tortured opposition supporters. Last weekend, Ugandan police and armed forces barricaded the venue for a rally, planned by independent candidates in Mubende district.

In the Central African Republic, the announcement of approved candidates for the presidential elections at the end of this month, sparked unrest among Bozize’s supporters, as his application was rejected. Meanwhile, FPRC militia leader Nourredine Adam, declared that no elections will be held in the regions under his control (north-east of the country). On Thursday, December 3, alleged Seleka rebels attacked a camp for internally displaced people in Ngakobo, 60 km south of Bambari. Eight civilians and five rebels were killed.

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

No DRC-Rwanda security agreement

FDLR et Ex-M23: la RDC n’a pas signé un accord de sécurité avec le Rwanda | 5 December 2015 | Radio Okapi

Le ministre de la Défense, Crispin Atama, a démenti avoir signé un accord de sécurité avec son homologue rwandais sur les questions des rebelles rwandais des FDLR et les anciens rebelles de l’ex-M23. Il répondait, vendredi 4 décembre, à la question orale du député Martin Fayulu. Crispin Atama a été entendu à huis clos par la commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale. Relayant la réponse du ministre pendant cette audition, Martin Fayulu a affirmé que Crispin Atama n’a pas reconnu l’existence d’un tel accord. Mais le député Fayulu affirme que le document a été signé en septembre dernier par son prédécesseur, représentant la partie congolaise.

Repatriation ex-M23 rebels

Cantonnés en Ouganda, les ex-rebelles du M23 s’apprêtent à rentrer en RDC | 7 December 2015 | Jeune Afrique

Une délégation multipartite ONU/CIRGL est actuellement à pied d’oeuvre en Ouganda pour préparer le rapatriement en RDC d’un millier d’ex-rebelles du M23, dans le courant du mois de décembre. Le processus de retour compte trois grandes étapes : la sensibilisation, l’identification des volontaires et le début des rotations vers Kamina, une localité du sud-est de la RDC où sont déjà cantonnés des ex-combattants du M23, confie François Muamba, coordinateur du Mécanisme national de suivi des déclarations de Nairobi, un organe du gouvernement congolais. « Le premier vol d’Entebbe vers Kamina » est prévu le « 8 décembre », explique-t-il.

LRA

Crisis Sparked by Lord’s Resistance Army in Central Africa Must Not Be Underestimated, Security Council Warned | 9 December 2015 | UN Security Council | Reliefweb

Central Africa’s security and humanitarian crisis triggered by the Lord’s Resistance Army (LRA) should not be underestimated, senior United Nations and African Union officials in the region told the Security Council today, urging all forces involved in combating the armed group to sustain their momentum and coordinate more closely in order to eliminate its influence.

Eastern Africa Fusion and Liaison Unit (EA-FLU)

[Rwandan] Govt Joins Regional Effort to Counter Terrorism | 9 December 2015 | The New Times | AllAfrica

Rwanda, along with other regional countries, yesterday joined the Eastern Africa Fusion and Liaison Unit (EA-FLU), a body that seeks enhanced regional cooperation to counter terrorism. This was announced following a third meeting of East African Security Chiefs at the African Union headquarters in Addis Ababa, Ethiopia, where other East African Community (EAC) partner states as well joined in along with countries from the Inter-governmental Authority on Development (IGAD), in a seemingly reinvigorated attempt at ridding the region of terror networks. According to the Peace and Security Council (PSC) – the African Union’s standing decision-making organ responsible for the maintenance of continental peace and security – Uganda will serve as first chair of the newly-established EA-FLU (for one year).

DRC

MONUSCO

Général Jean Baillot: « L’ADF a un caractère terroriste » | 3 December 2015 | Radio Okapi

Le Général Jean Baillot, commandant intérimaire des forces de la Monusco, a indiqué, mercredi 02 décembre au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations Unies que le groupe ADF a un caractère terroriste et compte certainement en son sein des éléments venus d’ailleurs dont le mode opératoire n’est pas celui en cours habituellement en RDC.

Kisangani: la Monusco forme 530 policiers sur les droits de l’homme | 3 December 2015 | Radio Okapi

Cinq cent trente policiers ont bouclé mercredi 2 décembre leur session de formation organisée pendant six semaines par la police civile de la Monusco (UNPOL) en partenariat avec la Police nationale congolaise (PNC). Les bénéficiaires sont issus de trois unités de la PNC: le groupe mobile d’intervention, l’Escadron mobile d’intervention et la police de police. Ils ont appris notamment à exercer leur métier dans le respect des droits de l’homme.

Première visite de Maman Sidikou au Nord-Kivu | 4 December 2015 | Radio Okapi

Le Chef de la Monusco et Représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu en RDC, Maman Sidikou a effectué vendredi 4 décembre sa première mission officielle à l’intérieur du pays. Arrivé cet avant-midi à Goma accompagné d’une forte délégation, il a été immédiatement transféré à bord d’un hélicoptère en direction de Beni (Nord-Kivu). Le nouveau Chef de la Monusco va se rendre compte de la situation sur place à Beni, avant de rencontrer certains officiels congolais et les organisations de la société civile.

Beni: Maman Sidikou promet l’éradication des groupes armés | 5 December 2015 | Radio Okapi

« Le temps viendra, et il n’est pas loin où les habitants de Beni, la région du grand Nord seront libérés des groupes armés», a promis le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Maman Sidikou, vendredi 4 décembre, à la population de Beni, à plus de 350 km au Nord de Goma (Nord-Kivu). Il a rassuré cette population du soutien actif de la Monusco aux FARDC pour mettre fin aux actions des groupes armés dans ce territoire. Le patron de la mission onusienne qui effectuait sa première mission à l’intérieur du pays depuis son entrée en fonction à la tête de la Monusco, parle de visite de solidarité avec la population meurtrie par les attaques des rebelles ougandais de l’ADF.

RDC: Maman Sidikou réitère l’appui de la Monusco à la pacification de l’Ituri | 5 December 2015 | Radio Okapi

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Maman Sidikou, est arrivé samedi 5 décembre après-midi à Bunia (Ituri). Il a assuré les autorités locales de la disponibilité de la Monusco à contribuer à la neutralisation des groupes armés encore actifs dans cette province. Le chef de la Monusco provenait du territoire Beni (Nord-Kivu), confronté aux exactions des rebelles ougandais des ADF.

Sécurité: Maman Sidikou appelle à des efforts communs de la Monusco et du gouvernement | 8 December 2015 | Radio Okapi

« Il faut des efforts communs, Gouvernement-Monusco, pour davantage protéger les populations civiles au Nord-Kivu », a déclaré le chef de la Monusco, Maman Sidikou, mardi 8 décembre à Goma où il a inauguré un centre de presse financé par la mission onusienne. Il soutient la reprise de la coopération entre la Monusco et les FARDC pour assurer la protection des habitants du Nord-Kivu. La Monusco avait suspendu, début février dernier, sa coopération dans la traque des FDLR à cause de la présence dans la chaîne de commandement de deux généraux congolais soupçonnés de graves violations des droits de l’homme.

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 9 décembre 2015 | 9 December 2015 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en DRC.

Commission of inquiry on abductions in eastern DRC

Est de la RDC: vers la mise en place d’une commission d’enquête sur les kidnappings | 4 December 2015 | Radio Okapi

Les députés membres de la commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale et le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Evariste Boshab, se sont convenus jeudi 3 décembre de mettre en place une commission d’enquête mixte pour statuer sur les enlèvements enregistrés dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). La décision a été prise après audition d’Evariste Boshab par cette commission sur cette question.

Police training

RDC: l’amélioration de la police passe par la formation | 3 December 2015 | Radio Okapi

La réforme de la Police nationale congolaise (PNC) ne peut réussir que s’il y a une bonne formation des policiers. C’est ce qu’ont affirmé le général Juvénal Bideko et le général Charles Bisengimana, mercredi 2 décembre, à la fin d’un atelier de 3 jours organisé à Kinshasa. Le directeur-général des écoles de formation et le commissaire général de la PNC reconnaissent que les services de police de la RDC doivent être améliorés.

UN report: offenses by Congolese security forces ahead of elections

DR Congo: UN report accuses security forces of summary executions and death threats ahead of elections | 8 December 2015 | UN News Centre

Security forces in the Democratic Republic of Congo (DRC) have used summary executions, death threats and arbitrary arrests against the opposition, media and civil society since the start of the year and ahead of key elections, according to a United Nations report issued today. “I urge the Congolese authorities to ensure accountability for the very serious human rights violations documented in this report,” UN High Commissioner for Human Rights Zeid Ra’ad Al Hussein said of the document prepared by the UN Joint Human Rights Office in the DRC. “This is particularly important as DRC is heading towards a very packed electoral period. If the upcoming elections are to be credible and peaceful, the authorities must ensure that all citizens, independently of their political opinions, can fully participate in an open and democratic debate, and that civil society activists, media workers and political opponents are able to carry out their activities without fear.” The report documents 143 human rights violations linked to the electoral process.

RDC: recrudescence des violations des droits de l’homme commises par les autorités, selon l’ONU | 8 December 2015 | Jeune Afrique

Les forces de défense et de sécurité, l’administration et la justice épinglés. L’ONU a publié ce mardi un rapport affirmant que la police et les autorités politico-administratives et judiciaires comptent parmi les principaux auteurs de graves violations des droits de l’Homme commises à l’approche des élections en RDC.

RDC: l’Onu documente 143 violations des droits de l’homme en 9 mois | 8 December 2015 | Radio Okapi

Cent quarante-trois cas de violations des droits de l’homme liés au processus électoral ont été enregistrés dans tous les territoires de la République démocratique du Congo (RDC). Le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH) et la Mission des Nations unies l’ont indiqué dans leur rapport publié mardi 8 décembre à Kinshasa.

Droits de l’homme: le rapport de l’ONU manque de précision, estime Kinshasa | 8 December 2015 | Radio Okapi

Le vice-ministre congolais de la Justice, Mboso Kodia, estime que le rapport de l’ONU sur la situation des droits de l’homme à caractère politique entre janvier et septembre 2015 en RDC manque de précision et d’objectivité. Dans ce rapport, le Bureau conjoint des droits de l’homme fait état d’un « rétrécissement de l’espace démocratique susceptible d’affecter la crédibilité du processus électoral ».

North Kivu

Insécurité à Beni: Mbusa Nyamuisi dénonce «la connivence» de certains militaires | 3 December 2015 | Radio Okapi

« Dans l’armée, il y a des soldats qui se battent contre les ennemis, mais il y en a d’autres qui sont de connivence avec ces mêmes ennemis. Cette affaire de l’insécurité à Beni est un arbre qui cache la forêt » a déclaré jeudi 3 décembre à Radio Okapi, le président du RCD/KML, Antipas Mbusa Nyamuisi. L’opposant se demande notamment comment l’identité des auteurs des massacres contre les populations civiles n’est toujours pas connu alors qu’on enregistre des tueries depuis une année. « Avec plus de 600 personnes massacrées, avec des ressources de l’Etat gaspillées, avec les Nations unies qui subissent les attaques, jusqu’aujourd’hui, on ne sait pas donner les identités des assaillants », indique Antipas Mbusa Nyamuisi.

RDC: 9 militants de la Lucha transférés à la prison de Munzenze | 3 December 2015 | Radio Okapi

Neuf des douze militants du mouvement citoyen «Lutte pour le changement» (Lucha), arrêtés samedi dernier lors d’une manifestation, ont été transférés mercredi 2 décembre du parquet de Goma à la prison centrale de Munzenze (Nord-Kivu). Ces jeunes sont accusés par le ministère public d’association de malfaiteurs, de rébellion et d’incitation à la révolte. Les neuf militants de la Lucha ont été transférés mercredi soir à la prison centrale de Munzenze, sur ordre du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Goma, selon les membres de ce mouvement pro-démocratie.

RDC: les magistrats militaires enquêtent sur les crimes commis lors de l’attaque d’Eringeti | 4 December 2015 | Radio Okapi

Les magistrats de l’auditorat militaire de garnison de Beni (Nord-Kivu) sont depuis jeudi 3 décembre à Eringeti pour enquêter sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commises par les présumés rebelles ougandais des ADF dans cette localité située à plus ou moins 60 Kilomètres au nord-est de Beni. Selon l’auditeur militaire de garnison de Beni, le major Kumbo Ngoma, ces enquêtes sont appuyées par le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme, la section d’appui à la justice de la Monusco/Beni et le Pnud. Certains éléments des FARDC sont également accusés de négligences dans la protection des civils lors des attaques rebelles.

Bunia: l’armée interdit toute circulation nocturne entre Luna et Eringeti | 5 December 2015 | Radio Okapi

L’armée congolaise a interdit toute circulation durant la nuit sur l’axe routier Bunia-Luna, long d’environ 160 kilomètres et qui mène vers le Nord-Kivu. Le commandant second du secteur opérationnel des Forces armées de la RDC qui l’a annoncé vendredi 4 décembre à Radio Okapi, affirme que c’est pour préserver les usagers de ce tronçon d’attaques d’hommes armés. Selon les autorités militaires de l’Ituri, des hommes armés profitent de la nuit pour commettre des exactions sur cet axe.

Nord-Kivu: le centre de santé d’Eringeti fermé après l’attaque des présumés ADF | 7 December 2015 | Radio Okapi

Le centre de santé d’Eringeti, cité située à plus de 60 km au nord-est de la ville de Beni (Nord-Kivu), a fermé ses portes au lendemain de son attaque, le 29 novembre dernier, par des présumés rebelles ougandais des ADF. Selon son médecin-directeur, docteur Jérémie Muhindo, le personnel soignant se sent en insécurité, après cette attaque armée.

Insécurité: plusieurs localités de Beni vidées de leurs habitants | 8 December 2015 | Radio Okapi

Plusieurs habitants du territoire de Beni ont abandonné depuis quelques jours leurs localités à cause de l’insécurité qui y sévit. Un mouvement de populations observé depuis la dernière attaque des présumés ADF contre la localité d’Erengeti. Lors de cette attaque, une dizaine de maisons, une trentaine de boutiques et une partie du centre de Santé d’Eringeti avaient été incendiés. Depuis, toutes les activités sont presque à l’arrêt à Eringeti. La majorité de la population a fui vers Luna en Province Orientale.

Nord-Kivu: l’armée se déploie à Ikobo | 9 December 2015 | Radio Okapi

Le commandement des opérations Sokola 1 a déployé, il y a près d’une semaine, des militaires dans le groupement Ikobo, en territoire de Walikale et dans la partie Sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu). Cette région était occupée depuis plus d’une dizaine d’année par des groupes armés dont les rebelles rwandais des FDLR.

South Kivu

Sud-Kivu: le HCR sensibilise sur la lutte contre les violences sexuelles | 6 December 2015 | Radio Okapi

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) sensibilise pour la lutte contre les violences sexuelles au Sud-Kivu. Cette agence du système de l’Onu organise une série d’activités dans plusieurs territoires de cette province depuis le 25 novembre dernier sous le thème: «Assurer une éducation sécuritaire pour tous». Prévues jusqu’au 10 décembre prochain, les activités du HCR visent plus les réfugiés.

Ituri

Ituri: un mort lors d’une attaque attribuée aux miliciens de la FRPI à Kaya | 4 December 2015 | Radio Okapi

Des hommes armés identifiés aux miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont attaqué la nuit de jeudi à vendredi 4 décembre, le village de Kaya à 27 km au sud de Bunia (Ituri). La société civile locale dresse un bilan d’un mort, sept blessés graves et des habitations pillées par ces miliciens, qui ont profité de l’absence des FARDC dans le village pour opérer en toute quiétude. Selon son président, Gily Gotabo, ces assaillants ont tiré plusieurs coups de feu en l’air, demandant aux habitants de ce village de quitter leurs maisons, avant de procéder au pillage de leurs biens. Plus de dix personnes ont été prises en otage pour transporter les biens ravis, rapporte la même source et, ceux qui ont été tués sont parmi des habitant ayant opposé une résistance.

Ituri: les Maï-Maï Simba menacent d’attaquer deux localités de Mambasa | 9 December 2015 | Radio Okapi

Les Maï-Maï Simba menacent d’attaquer les localités de Mabukusi et d’Epulu, en territoire de Mambasa (Ituri). Ces miliciens ont annoncé ces attaques dans des tracts jetés, depuis trois jours, à Mambasa-centre et plusieurs autres villages du territoire de Mambasa. Des villages ciblés, Mabukusi et Epulu, sont respectivement situés à près de trente et soixante-quinze km de Mambasa-centre en direction de Kisangani.

Ex-Province Orientale: des hommes armés enlèvent 47 personnes | 9 December 2015 | Radio Okapi

Des hommes armés ont kidnappé, dans la nuit du 5 au 6 décembre, quarante-sept personnes, dans deux foyers miniers, situés entre la cité de Niania (Ituri) et la ville d’Isiro (Haut-Uélé). Selon l’administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga, ces assaillants ont également emporté plusieurs biens de valeurs dans la brousse. La société civile de Niania indique qu’une femme a été violée par neuf assaillants. La victime est admise aux soins dans une structure sanitaire de la contrée.

Haut-Uélé

Dungu: des présumés LRA insécurisent le parc de la Garamba et ses environs | 6 December 2015 | Radio Okapi

La Commission diocésaine justice et paix (CDJP) de Dungu-Doruma (Haut-Uelé) accuse les rebelles LRA de créer l’insécurité dans le parc de la Garamba et ses environs. Cette structure de l’église catholique a dénoncé la montée de cette criminalité dans un document intitulé «Alerte », publié depuis quelques jours à Dungu. Dans cette publication, la CDJP accuse ces rebelles ougandais de se livrer au pillage des ressources naturelles de la RDC et commettre des atteintes aux droits de l’homme. «Alerte» s’est basé notamment sur des témoignages recueillis sur le terrain et auprès d’autres forces vives ayant participé au séminaire organisé, du 13 au 17 novembre dernier, par la Commission diocésaine Justice et paix de Dungu.

Bas-Uélé

Bas-Uélé: un ancien otage des rebelles LRA s’échappe 8 ans après | 6 December 2015 | Radio Okapi

Un Congolais a réussi à s’échapper de la rébellion de la LRA, huit ans après sa prise en otage, en territoire d’Ango (Bas-Uélé). Selon l’administrateur de ce territoire, cet ex otage, âgé de 22 ans, est arrivé, vendredi 4 décembre, à Ango-centre, où il est gardé par les Forces armées de la RDC (FARDC). D’après son témoignage, il avait été kidnappé, dans la localité de Duru, ensemble avec sa mère et sa sœur, mais ces dernières avaient été exécutées, parce qu’elles n’arrivaient pas à supporter l’allure de la marche. Enrôlé dans la LRA, il était devenu un véritable combattant jusqu’à sa fuite. D’après l’autorité territoriale, Il sera acheminé, dans les jours à venir, à l’Etat-major opérationnel de Dungu.

South Ubangi

Sud-Ubangi: incursions des Anti-Balaka à Bosobolo | 7 December 2015 | Radio Okapi

Quelques localités situées le long de la frontière entre la RDC et la République Centrafricaine font l’objet ces derniers temps à des d’incursions des éléments armés dont certains sont identifiés comme des «Anti-Balaka». Il s’agit des villages Dokove et Gboduna dans le territoire de Bosobolo (Sud-Ubangi). Selon des sources locales, ces miliciens provenant de la Centrafrique entrent sur le sol congolais pour s’attaquer à leurs compatriotes réfugiés et pillent les vivres des paysans congolais dans les localités investies.

Tanganyika

Tanganyika: vers une résolution pacifique des conflits entre Pygmée et Bantous à Nyunzu | 9 December 2015 | Radio Okapi

Un forum sur la paix se tient depuis ce mardi 8 décembre dans le territoire de Nyunzu dans la nouvelle province de Tanganyika. Des chefs coutumiers, des membres de la société civile et de la Monusco et des délégués de deux communautés réfléchiront durant trois jours sur les résolutions à adopter afin de passer de la situation d’accalmie que les bantous et les pygmées vivent en ce moment à une situation de paix durable dans la région

Burundi

Violence in Bujumbura

Burundi: attentat raté contre un haut gradé de la police à Bujumbura | 4 December 2015 | Afrik.com

Ce matin, vendredi 4 décembre, le convoi de l’OPC1 Christophe Manirambona, chef du bureau chargé des unités spéciales, a été attaqué sur la chaussée du peuple Murundi, près du centre-ville de la capitale Bujumbura, alors qu’il se rendait à une réunion. La voiture transportant l’officier n’a pas été touchée, mais une autre voiture du convoi a reçu un tir de RPG brisant les vitres du véhicule. Deux assaillants ont été tués dès les premières ripostes tandis qu’un troisième a été abattu alors qu’il tentait de prendre la fuite vers le quartier voisin de Jabe. Il n’y a pas eu de blessés.

Trois criminels tués par la police à Bujumbura | 4 december 2015 | IWACU

Trois hommes armés en uniforme de l’Api (Appui à la protection des institutions ) ont été tués sur le Boulevard du Peuple Murundi, ce vendredi vers 9h. D’une jeep Land Cruiser, ils ont tiré une roquette sur le véhicule du général Christophe Manirambona alias « Wakenya ». Ce dernier n’était pas dans son véhicule et deux policiers (un chauffeur et un garde du corps) en sont sortis sains et saufs. L’embuscade a été tendue à quelques mètres de l’Eglise Pentecôte de Ntahangwa. Domitien Niyonkuru, commissaire de police en mairie de Bujumbura, a indiqué que deux autres malfaiteurs ont été appréhendés en possession de gris-gris emballés dans un morceau du drapeau national.

Mutakura: un carnage à la 15ème avenue | 9 december 2015 | IWACU

5 jeunes hommes habitant dans la parcelle no 101 à la 15ème avenue à Mutakura dans la zone Cibitoke ont été tués ce mercredi 9 décembre vers 11 heures du matin. La police est pointée du doigt par la population. Selon des sources sur place, avant l’exécution de ces jeunes gens, ces policiers les ont rassemblés dans la rue. Ce groupe de policier est reparti à bord d’un pickup. La plupart de ces jeunes ont reçu une balle dans la tête ou en pleine poitrine.

Bwiza: deux morts dont un policier dans une attaque contre les bureaux de la Mairie appelés ’’Au bon accueil’’ | 9 december 2015 | IWACU

Le cadavre de cette personne tuée était encore ce mercredi 9 décembre dans la matinée devant ces bureaux de l’état civil situés à la 6ème avenue. C’est un jeune homme prénommée Masudi, il vivait du ramassage de ferraille qu’il revendait à une fabrique de fer à béton. Des sources sur place indiquent que cette personne a été tuée vers 4 heures du matin alors que cette attaque a eu lieu vers minuit. Des témoins parlent de deux policiers tués. La police dément cette information et parle plutôt d’un policier tué et d’un autre blessé.

Protesters released

Nearly 100 protesters released from Burundi prison | 8 december 2015 | Reuters / AlertNet | Reliefweb

Nearly 100 Burundian protesters who opposed President Pierre Nkurunziza during months of violence in the capital Bujumbura have been released from prison, officials said on Tuesday, as the government held aid talks with European Union officials.

UN warns of genocide risk in Burundi

UN warns of genocide risk in Burundi | 8 december 2015 | AFP | Reliefweb

The United Nations warned Tuesday that violence in Burundi could degenerate into genocide, and stressed the urgent need for a political dialogue. The warning came on the eve of the first international day set aside by the UN General Assembly to commemorate the victims of genocide and work to prevent its recurrence. Adama Dieng, a special UN adviser for the prevention of genocide, told reporters he was worried that both the government and the opposition were manipulating ethnic tensions in Burundi, pitting Hutus and Tutsis against each other. “I am not saying that tomorrow there will be a genocide in Burundi but there is a serious risk that if we do not stop the violence this may end with a civil war and following such a civil war anything is possible,” he said.

Uganda

Brutality and human rights violations by police ahead of elections

“We come in and disperse them” Violations of the right to freedom of assembly by the Ugandan police | 7 December 2015 | Amnesty International | Reliefweb

As Uganda’s February 2016 presidential and parliamentary elections approach, in what will be President Yoweri Museveni’s 30th year in power, police have disrupted peaceful opposition gatherings using excessive force, arbitrarily arrested opposition politicians, and tortured individuals aligned with the opposition. Restrictions on freedom of assembly hindered the ability of Ugandans to receive information and engage with politicians, before presidential campaigns started in November 2015.

Amnesty Pins Government On Brutal Arrests | 8 December 2015 | The Monitor | AllAfrica

A new report released yesterday by the Amnesty International says police used excessive force to disperse supporters of key Opposition leaders between July and October. Dispersing the Opposition rallies, according to the report, hindered the ability of Ugandans to receive information in preparation for next year’s elections. “Peaceful gatherings should be allowed to take place unhindered and the use of force against people attending them cannot be tolerated. Attempts by police to justify their actions are disturbing and unacceptable,” said Ms Muthoni Wanyeki, Amnesty International regional director for East Africa and the Great Lakes, in a statement.

Police, Army Foil Independent Candidates’ Rally | 8 December 2015 | The Monitor | AllAfrica

Police and UPDF soldiers at the weekend foiled a planned rally by Independent candidates in Mubende District. The politicians had chosen the Mayor’s Gardens in the heart of Mubende Town, as the venue to launch their campaigns only to find the entire place sealed off by both armed police officers and soldiers. The chairperson for the political group codenamed Mubende Independent Candidates Forum, Mr Kasirye Zzimula, described this as a cowardly act by the police, aimed at silencing independent voices in the district.

Tensions at Uganda-South Sudan border

Tension At Border As South Sudan Soldiers Halt Roadworks in Lamwo | 9 December 2015 | The Monitor | AllAfrica

There was tension at the weekend at Musingo border point in Madi-opei Sub-county, Lamwo district, after armed South Sudanese soldiers confronted Chinese construction company workers on the 86.4 kilometre Acholibur Musingo road. More than 300 soldiers belonging to the Sudan People’s Liberation Army, (SPLA) on Saturday morning reportedly crossed into Uganda and demanded Chongqing International Construction Corporation (CICO) stop work on the road with immediate effect. It is alleged the commissioner for Ikotos county in Eastern Equatorial State, Mr Peter Lokeng, accused the road contractor and Uganda government of crossing into South Sudan by seven kilometers.

Central African Republic

La question de la sécurité en RCA sur la table de discussion | 3 December 2015 | Radio Ndeke Luka

La restauration de la sécurité en République Centrafricaine est depuis ce jeudi matin au centre d’une table ronde de quatre jours au siège de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC) à Bangui. Les travaux regroupent une centaine de participants parmi lesquels des leaders des groupes armés, des officiers issus des rangs des forces nationales et internationales. A l’ouverture des travaux, le ministre d’État en charge de l’Energie et de l’Hydraulique, représentant le gouvernement, Aristide Sokambi, a indiqué que cette table ronde s’inscrit dans le cadre des préparatifs du processus Désarmement-Démobilisation-Réinsertion et Rapatriement (DDRR) des ex-combattants (ex- Séléka et Antibalaka), recommandé lors du forum de Bangui, tenu du 4 au 11 mai dernier.

Prise d’otages dans la préfecture de la Kémo | 4 December 2015 | Radio Ndeke Luka

Au moins 30 personnes ont été prises en otage mercredi 2 novembre par des ex-combattants Séléka dans trois villages à savoir: Mbimbi, Bédamou et Ngoro dans la sous préfecture de Dékoa dans la Kémo. Trois d’entre eux ont réussi à s’échapper des mains de leurs ravisseurs et trois autres libérés par les bourreaux. L’information a été donnée deux jours plus tard par le sous-préfet de Dékoa, Yves Guy Mbétigaza qui déplore cette situation. « Un groupe armé se réclamant de l’ex-Séléka est venu de Kaga Bandoro, ils sont passés de maison en maison pour prendre tous les produits agricoles de cette population. Ils ont pris 30 personnes en otage et celles-ci devaient transporter leurs butins à destination de Kaga Bandoro. Trois ont réussi à s’évader. Ils ont du libérer trois femmes. A l’heure actuelle, ils ont encore 26 personnes entre leurs mains et ils sont lourdement armés », a-t-il précisé.

Centrafrique: le chef rebelle Nourredine Adam, ennemi public n°1 selon le gouvernement | 6 December 2015 | La voix de l’Amérique

Appelant à “ne pas céder à la peur”, le gouvernement centrafricain a qualifié dimanche 6 décembre d'”ennemi public numéro 1″ le chef rebelle Nourredine Adam, qui a affirmé que la présidentielle prévue le 27 décembre n’aurait pas lieu dans les régions sous son contrôle. Ancien numéro 2 de la rébellion Séléka basé à Kaga Bandoro (nord), Nourredine Adam dirige désormais le Front patriotique pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), une faction armée active dans le nord et l’est. Nourredine Adam “s’oppose à la tenue de toutes les élections référendaires, présidentielle et législatives dans les zones placées illégalement sous son contrôle, zones qui selon lui feraient désormais partie de sa prétendue nouvelle République dénommée ‘République du Logone'”, note le communiqué transmis à l’AFP.

Ngakobo, 8 civilians killed in attack on IDP camp | 6 December 2015 | La Nouvelle Centrafrique

According to UN coordinator Aurelien Agbenonci in a statement, armed men [reportedly UPC coalition (Seleka)] killed eight civilians at a camp for internally displaced people (IDP) and wounded one UN peacekeeper just days after the pope visited the capital. This attack took place at Ngakobo, about 60km south of the central town of Bambari on Thursday. Five of the rebels from the coalition Seleka [that] attacked the IDP camp were killed and two wounded, said Farhan Haq, deputy spokesperson for the UN secretary-general.

Unrest after announcement election candidates

Renewed unrest in CAR after presidential candidates announced | 9 December 2015 | La Nouvelle Centrafrique

A French embassy text message sent to citizens said there were “barricades and gunfire” in at least eight districts in the city and advised French citizens “to avoid these areas”. The unrest followed the Constitutional Court’s rejection of the exiled Bozize’s bid to run for president in December 27 elections. The presidential and parliamentary polls have been expected to signal CAR’s return to normalcy after two years of sectarian violence between Christian and Muslim fighters that began after Bozize’s March 2013 ouster by a mainly Muslim rebel alliance. A total of 30 candidates were cleared to run in the first round of the presidential vote by the transitional regime’s Constitutional Court, which rejected 15 applications, including Bozize’s.

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

Regional impact CAR crisis

Report: C.A.R. Regional Impact Situation Report #19 | 9 December 2015 | WFP | Reliefweb

WFP’s C.A.R. Regional Emergency Operation (EMOP) 200799 began on 1 January 2015 and spans across five affected countries. Over half a million people were reached with WFP food assistance across C.A.R., Cameroon, Chad, D.R.C. and R.o.C. in October alone. Instability continues to trigger displacement and hamper the return of populations. With the December elections looming, analysts point to a potential further instability inside the country, and a significant risk of additional displacement into neighbouring countries.

DRC

South Sudanese refugees in DRC

Fresh fighting in South Sudan forces thousands to flee into remote eastern DR Congo | 4 December 2015 | UN News Centra

More than 4,000 people have fled to a remote region of eastern Democratic Republic of the Congo (DRC) due to recent fighting between local groups, known as the ‘Arrow Boys’ and the South Sudanese Army in the Western Equatoria region of South Sudan, the United Nations refugee agency said today. “Two UNHCR teams have so far this week registered 3,464 newly arrived refugees in areas near the border in DRC’s Dungu Territory. They also report that 1,206 Congolese refugees, previously in South Sudan, have fled to the same area as a result of the fighting,” said Office of the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR) spokesperson Adrian Edwards during the regular bi-weekly press briefing in Geneva.

Central African refugees in DRC

Sud-Ubangi: les réfugiés centrafricains exhortés sur le pardon et la reconciliation | 8 December 2015 | Radio Okapi

Le Nonce apostolique de l’église catholique en RDC, Mgr Luiza Morimo appelle les réfugiés centrafricains, chrétiens et musulmans, au pardon mutuel et à la réconciliation. L’envoyé du Papa François a lancé ce message au cours d’une messe dite dimanche 6 décembre, au Camp des réfugiés centrafricains de Libenge (Sud-Ubangi). Le même message a été repris lundi 7 décembre aux réfugiés centrafricains, installé à Zongo, pendant la messe que le Nonce apostolique de la RDC a concélébré à l’église Saint-Philippe avec messeigneurs Nzapahinga et Bulamatari, respectivement archevêque de Bangi et évêque du diocèse de Molegbe.

Rwanda

Burundian refugees in Rwanda

Infographic: Burundian Refugees in Rwanda – Daily Statistics (Tuesday 8th December 2015) | 8 December 2015 | UNHCR | Reliefweb

Central African Republic

Infographic: Republique Centrafricaine: Aperçu Humanitaire (au 7 décembre 2015) | 8 December 2015 | UNHCR | Reliefweb

Other

Burundian refugees in Tanzania

Infographic: Burundi Refugee Situation in Tanzania – Daily Statistical Report (Monday, 07-Dec-2015) | 7 December 2015 | UNHCR | Reliefweb

Justice and Tribunals

Selected articles on criminal justice proceedings regarding crimes committed in the Great Lakes Region

DRC

Law on ethnic discrimination

DRC Parliament Debates Bill Against Ethnic Discrimination | 4 December 2015 | Voice of America

A draft law introduced in the Democratic Republic of Congo’s parliament would impose tough penalties for persecution on ethnic grounds. The bill has been through several committee stages but was held up by lawmakers this week. The DRC’s current law on ethnic discrimination dates back to the colonial era, and the penalties are relatively mild. Lawmaker Steve Mbikayi proposed a bill in parliament this week that would impose a 10-year jail term for expelling people from their province on ethnic grounds, or life if the persecution led to war or ethnic cleansing.

Rwanda

Genocide trials

Ibuka Blasts Dutch Court for Blocking Extradition of Genocide Suspects | 3 December 2015 | The New Times | AllAfrica

Two genocide suspects will not be extradited to Rwanda after a court in The Hague, Netherlands, last week ruled against sending them to face justice back home on the assumption that a fair trial cannot be guaranteed in the country. But Ibuka president Jean Pierre Dusingizemungu said the decision was based on sentiments drawn from an earlier “unfounded report” made by Martin Witteveen that he published on June 3. Witteveen is currently an appeals prosecutor specialising in international crimes and human trafficking at the Public Prosecution Service Netherlands. Dusingizemungu said: “We believe that some of these foreigners fear that they will lose jobs once the Genocide suspects are extradited to Rwanda to be tried by the Rwandan justice system.”

French Army Officers Deny Aiding Rwanda Genocide | 3 December 2015 | AlJazeera | AllAfrica

French army officers have denied allegations by rights groups that the country’s peacekeeping force knowingly failed to prevent the killing of hundreds of Tutsis in Rwanda in 1994. Three groups, including the International Human Rights Federation (FIDH), last week called for two French officers to be charged with aiding and abetting genocide by failing to rescue endangered Tutsis who were later massacred.

Genocide Tribunal Winds Up but Freed Convicts Remain Stateless | 3 December 2015 | AlJazeera | AllAfrica

A tribunal formed to try Rwanda genocide suspects is winding up this month in Arusha; but some of those freed may end up stateless. There were praises last week during a ceremony to mark the end of the International Criminal Tribunal for Rwanda (ICTR). However, a former judge said the tribunal’s success may be diluted by failure to find homes for those acquitted. “The continued failure of the global community to find host countries for acquitted persons and those freed undermines the concept of international rule of law,” Sir Dennis CM Byron, former president of the Tribunal said.

Central African Republic

Allegations of sexual abuse by French soldiers

Accusations de viols en Centrafrique: quatre militaires français entendus à Paris | 8 December 2015 | La Voix de l’Amérique

Quatre militaires français étaient entendus mardi 8 décembre à Paris dans l’enquête sur les soupçons de viols d’enfants lors d’un déploiement en Centrafrique, a appris l’AFP de source proche de l’enquête. Il s’agit des premières auditions de militaires français dans cette enquête, qui porte sur des accusations de viols commis dans un camp de déplacés entre décembre 2013 et juin 2014 visant 14 soldats français stationnés à Bangui. Il n’a pas été précisé dans l’immédiat si les quatre hommes, membres d’un régiment d’infanterie basé à Colmar, dans l’est de la France, étaient auditionnés dans le cadre d’une garde à vue ou en tant que témoins.

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

DRC

Copper

Congo mine tests Glencore’s efforts to weather copper slump | 3 December 2015 | Mining Weekly

Since the commodity price slump rippled out to the remote corners of Africa that hold some of the world’s most important metals supplies, thousands of mine workers in Kolwezi have been fearing for their future. Production at the Katanga mine there has been suspended since September as its owner Glencore responds to a more than six-year low in copper prices, and the last ore has been trucked away. Katanga represents a test of whether the company’s copper mining operations can adapt to weak prices. Glencore plans to re-engineer the site so it can resume output at a lower cost in early 2017, and success would help reassure its investors that the firm can ride out a long commodity downturn.

Ivanhoe Mines and Zijin Mining Group Complete Deal for Zijin’s US$412 Million Investment in the Kamoa Copper Project | 8 December 2015 | MarketWired

Robert Friedland, Executive Chairman of Ivanhoe Mines Ltd. (TSX:IVN), and Lars-Eric Johansson, Chief Executive Officer, announced the completion today of the investment by China-based Zijin Mining Group Co., Ltd. in Ivanhoe’s Kamoa Copper Project in the Democratic Republic of Congo. Zijin, through a subsidiary company, has acquired a 49.5% interest in Kamoa Holding Limited for a total of US$412 million in a series of payments. These funds will be paid into Ivanhoe’s corporate treasury and will be utilized by the company for general corporate purposes. Ivanhoe received an initial US$206 million from Zijin today; the remaining US$206 million will be received in five equal installments, payable every 3.5 months from today. The Zijin investment, combined with Ivanhoe’s cash, cash equivalents and short-term deposits, will make a total of approximately US$530 million (C$716 million), exclusive of current liabilities, available to advance Ivanhoe’s tier one projects in South Africa and the Democratic Republic of Congo.

Illegal diamond exploitation

Le Gouvernement exige la sécurisation des mines de la Miba | 4 December 2015 | Radio Okapi

Une délégation du ministère des Mines séjourne à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) depuis mardi 1er décembre pour une investigation sur l’exploitation illégale du diamant à la Minière de Bakwanga (Miba). Dans deux correspondances datant du 16 et 17 novembre, adressées distinctement à la direction générale de la Miba, le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, et sa collègue du Portefeuille, Louise Munga, ont demandé la sécurisation des périmètres miniers couverts par les titres miniers de cette minière. Les informations à la disposition de deux ministres font état de «l’exploitation minière illicite à grande ampleur», à l’aide des dragues, dans les périmètres miniers de la Miba et ce, dans la totale passivité de ses dirigeants.

Mining

Nord-Kivu: exploitation minière perturbe les activités agricoles | 7 December 2015 | Radio Okapi

Le Conseil régional des organisations non gouvernementales de développement (CRONGD) déplore la destruction des champs et des cultures, le vol des récoltes et du bétail par les ouvriers non contrôlés à Rubaya dans la province du Nord-Kivu. Ces actes ont des conséquences néfastes sur les résultats des agriculteurs et la vie socio-économique de la population locale, indique Bonaventure Mugura Bari, président du CRONGD. Des champs sont vendus aux exploitants miniers et des étendues de terre agricoles sont devenues des carrés miniers, selon Bonaventure Mugura Bari. Des terres arables sont ainsi devenues rares et les ménages éprouvent des difficultés pour accéder à la nourriture. La pomme de terre, le maïs, le haricot ont presque disparu, indiquent des sources locales.

RDC: seuls 2% des sites miniers sont validés au Nord-Kivu | 7 December 2015 | Radio Okapi

Seuls six sites miniers sont validés sur les trois cents que compte le Nord-Kivu, soit 2%. Ce constant émane des participants à l’atelier-exposition, organisé du 4 au 6 décembre à Goma, sur les minerais et leurs impact sur la vie sociale au Nord-Kivu. Le vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahitchirwa, a affirmé que l’exploitation artisanale de ces minerais a contribué, en 2015, à renflouer les caisses de l’Etat et à financer des infrastructures provinciales.

Oil

Les nouveaux maîtres du pétrole sont katangais et pro-Luanda | 8 December 2015 | Africa Energy Intelligence

A un an de la fin de son deuxième et dernier mandat, le président congolais Joseph Kabila a remanié son équipe de conseillers et fonctionnaires pétroliers. Leur trait commun: tous sont, comme la famille du chef, originaire de la province du Katanga.

Total s’affaire enfin sur son bloc 3 | 8 December 2015 | Africa Energy Intelligence

La sismique 2D de Total sur le bloc 3 commencera bien, comme prévu, courant décembre. Les sous-traitants sont déjà à pied d’œuvre dans la région de l’Ituri et des Kivu (est du Congo-K). Ils aménagent des accès à ce périmètre pour les camions du groupe américain Tesla, qui a remporté ce contrat de sismique il y a déjà plus d’un an. L’entreprise devrait avoir terminé ses travaux sur le terrain aux alentours de mars 2016 ; l’interprétation prendra encore quelques mois avant que la décision d’effectuer (ou non) un forage ne soit prise, vers la fin de l’année. Total avait dû se battre pour obtenir une prolongation de sa première période d’exploration, qui s’achèvera début 2018 et non en janvier 2016.

Uganda

Oil waste management

Oil Waste Managers Face Lean Days, Criticism Over Standards | 8 December 2015 | Oil in Uganda | AllAfrica

Slow progress towards production of Uganda’s oil has given a nascent waste management industry the chance to catch up, but the lack of a steady supply of new wastes is making for uncertain and uneven development. To the puzzlement of local observers, thousands of tonnes of drilling wastes are being moved from a Tullow Oil storage area to a treatment plant that is not yet operational, while a brand new waste management facility stands relatively idle a few kilometres away in Hoima district. The plant under construction is a joint venture between a Ugandan company, White Nile Consults, and TEDA Landoo Oilfield Services, based in Tianjin, China. White Nile Consults is one of four waste management companies licenced by NEMA (the National Environment Management Authority). It won a contract from Tullow to handle wastes from the south of the oil exploration area that Tullow operates. This includes ‘legacy’ waste from exploration wells drilled years ago, and since stored in a ‘consolidated waste area.’

Regulation, Voluntary Initiatives and Business and Human Rights

Selected articles on legal and voluntary initiatives relating to natural resources and good governance

Initiative against deforestation

Restoring Africa’s Landscape – 10 Countries Unite to Combat Deforestation | 6 December 2015 | RFI | AllAfrica

Ten African countries have committed to restoring 100 million hectares of degraded and deforested land across the continent over the next 15 years. The plan, which costs $1.6bn (€1.4bn), will be underpinned by a $1bn investment from the World Bank and the rest from private sector investment. The AFR-100 scheme was launched on Sunday in Paris. It will be backed by almost one billion euros from the World Bank, additional funds from Germany, as well as over half a million euros in private-sector investment. The countries taking part so far are Democratic Republic of Congo, Ethiopia, Kenya, Liberia, Madagascar, Malawi, Niger, Rwanda, Togo and Uganda.

Rwanda

Green mining’

Rwanda Calls for Green Mining As a Solution to Environmental Degradation | 5 December 2015 | Government of Rwanda | AllAfrica

On 04 December 2015, Rwanda joined the world in celebration the International Mining Day. The day was an occasion for the government to raise awareness on mining activities carried out nationwide and their contribution to national development. Themed “Green mining as the pillar of growth and sustainable development,” the day mirrored the government’s model of efficient, safe and sustainable mining sites that are profitable and environment friendly. It was an opportunity for miners and other stakeholders to meet and interact with potential investors, members of the private sector (insurance companies, banks, etc.) to devise ways to deliver sustainability and enhance the sector’s profitability. They also discussed strategies to ensure environment conservation through ‘Green Mining’.

Police Extends Environmental Campaign to Ngororero Miners | 6 December 2015 | The New Times | AllAfrica

Rwanda National Police (RNP)’s Environmental Protection Unit (EPU) on Thursday reached out to over 150 residents and miners of Ngororero Sector in Ngororero District and encouraged them to play a significant role in protecting their environment. In his address to residents of Ngororero, the head of EPU, Chief Inspector of Police Corneille Murigo said: “Illegal mining sends toxicants to wells that feed River Nyabarongo and in the end the Nyabarongo Hydro Power Plant will not be in position to produce enough power. If we are to mitigate effects of climate change, we need to come up with strategies of protecting our environment jointly; we can only achieve that by collectively planting trees, creating terraces and jealously protecting what is there, like forests”.

Uganda

Land conflicts

Lack of Reform Fuelling Land Conflicts, Says Official | 8 December 2015 | The Monitor | AllAfrica

The worrying incidences of land use conflicts across the country have persisted due to lack of a comprehensive land reform programme to adequately address the causes and resolve them, a senior government official has said. Mr Emmanuel Olaunah Ourum, the Under Secretary in the Ministry of Lands, Housing and Urban Development yesterday identified conflicts as including human-wildlife, livestock-crop farming, competition over water, territorial and boundary, human settlement and environment, mining and rural settlement as well as historical injustices and landlord-tenant.

Other

DRC

Right to protest

Les autorités de la RDC doivent garantir le droit de manifester, selon une ONG | 3 December 2015 | La Voix de l’Amérique

L’Action congolaise pour l’accès à la justice rappelle aux autorités que les libertés d’association, de réunion pacifique et de manifestation sont des droits fondamentaux garantis. Mercredi, le le procureur dénéral de la République, Kabange Numbi, a proféré des menaces contre toute personne qui appellerait à manifester. Le gouverneur de la ville de Kinshasa et le porte-parole du gouvernement ont aussi lancé les mêmes [menaces].

RDC: 33 ONG dénoncent la tentative d’étouffer des manifestations publiques | 3 December 2015 | Radio Okapi

La coalition de 33 ONG de défense des droits de l’homme de la RDC dénonce la tentative de violation des libertés d’expression et des manifestations pacifiques garanties aux citoyens par la Constitution. Le coordonnateur de cette coalition, Georges Kapiamba, l’a fait savoir jeudi 3 décembre, lors d’une conférence de presse organisée à Kinshasa. Il réagissait à la mise en garde du procureur général de la République sur l’organisation des manifestations publiques-sous prétexte du dialogue politique-qui perturberaient l’ordre public.

Unafec headquarters in Kolwezi closed

Le siège du parti de Kyungu wa Kumwanza scellé à Kolwezi | 7 December 2015 | Radio Okapi

Le siège du parti de Kyungu wa Kumwanza (Unafec) est mis sous scellé depuis samedi 5 décembre par la police à Kolwezi. Selon des sources proches de ce parti, membre du G7, cette fermeture est consécutive à des accrochages entre militants de l’Unafec et ceux de Marcel Lehu, un dissident de ce parti. Des accrochages intervenus le même jour dans les locaux de la formation politique de Kyungu situés dans la commune Manika à Kolwezi. Les mêmes sources rapportent que tout est parti d’une décente des jeunes se réclamant de l’aile dissidente de l’Unafec de Marcel Lehu au siège de l’Unafec aile Kyungu à Kolwezi.

Rwanda

Rwanda to Vote Next Week on Presidential Term Limits | 9 December 2015 | Voice of America

Rwanda is set to vote next week on a constitutional amendment that will allow President Paul Kagame to run for a third term in 2017, and potentially to remain in power until 2034. The Rwandan government announced late Tuesday that the referendum will be held on December 17 for Rwandans living abroad and on December 18 for those living in Rwanda.

Uganda

Violence against women

Ugandan Marchers Press Need to Stop Violence Against Women | 5 December 2015 | Voice of America

A heavy turnout Saturday by Ugandan law enforcement and civil society organizations for Kampala’s “Walk a Mile in Her Shoes” march helped spread the message of solidarity in stopping violence against women.

Scroll to Top