BRIEFING

26 November – 2 December 2015

Download PDF

News in Brief

On Sunday, November 29, the Democratic Republic of Congo saw violent clashes between the FARDC and ADF rebels in Eringeti, 60 km outside of Beni in North Kivu. At least 24 people were killed and over 2,000 inhabitants have fled the town. One peacekeeper was killed and another gravely injured in the crossfire. On Tuesday, December 1st, MONUSCO executed air strikes against ADF positions to support the Congolese army. Meanwhile, confrontations between Maï-Maï and FDLR rebels in Walikale territory have displaced thousands of families. According to a local NGO, FDLR militiamen burned down a village last weekend. In South Kivu, violence recently erupted in Mukungwe, where small-scale miners, the military and other stakeholders attempt to protect their gold mining interests.

In Burundi last week, two people died during an attack in Nyakabiga and a police officer was injured by a grenade explosion in Jabe. Presidential advisor Zénon Ndaruvukanye escaped an assassination attempt on November 27. Meanwhile, police continue to respond to unrest with mass arrests, apprehending a dozen youths in Bwiza on November 28. Evidence of extrajudicial killings also continues to surface in the capital. This Wednesday, December 2nd, four bodies were found along the road, while armed assailants killed a policeman on patrol and two civilians died during a grenade attack on a bar.

In the Central African Republic, the arrival of Pope Francis on November 29 was anticipated with a strengthening of security measures. The Pope’s visit to the country went peacefully, as he called for tolerance and reconciliation between Christian and Muslim communities. Nevertheless, intercommunal violence erupted again in Bangui this Tuesday, when a young Muslim was killed in PK5.

 

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

DRC

MONUSCO

DR Congo: Ban condemns attack on UN base, calls for perpetrators to be brought to justice | 30 November 2015 | UN News Centre

Secretary-General Ban Ki-moon today called for swift action to bring to justice the perpetrators of a deadly attack yesterday against the United Nations peacekeeping mission in the Democratic Republic of the Congo (DRC), pledging continued support in the battle against rebel forces. One peacekeeper from Malawi was killed and another wounded during a heavy exchange of fire when the Ugandan rebel Allied Democratic Forces (ADF) attacked a base of the UN Organization Stabilization Mission in DRC (MONUSCO) in Makembi in North Kivu province, in the east of the vast country. Four national Congolese soldiers and a number of civilians were also killed in two other ADF attacks in the area.

Beni: la Monusco rend hommage au casque bleu malawite tué à Eringeti | 2 December 2015 | Radio Okapi

La Monusco a rendu un dernier hommage au casque bleu malawite, le sous-sergent Dyson Mayao. La cérémonie a eu lieu mercredi 2 décembre au quartier général de la Mission onusienne à Beni. Le soldat onusien a été tué à Eringeti (Nord-Kivu), lors des combats de dimanche dernier qui ont opposé les FARDC aux rebelles ougandais des ADF. De violents combats ont opposé l’armée aux rebelles ougandais dimanche dernier, faisant 24 morts, dont un casque bleu de la Monusco, quatre militaires et sept civils tués à la machette. Douze rebelles ADF ont aussi succombé à l’issue de ces combats.

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 2 décembre 2015 | 2 December 2015 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en DRC.

DDR

RDC: début de la troisième phase du programme de démobilisation des ex-combattants | 26 November 2015 | Radio Okapi

La troisième phase du programme national de Démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR) des ex-combattants a été officiellement lancée mercredi 25 novembre à la base militaire de Kitona au Kongo-Central. Les ex-combattants issus des groupes armés regroupés dans cette base militaire vont apprendre des métiers. Ils seront notamment formés à la maçonnerie, la coupe couture, l’agriculture et la conduite automobile. Des formations seront notamment dispensées par l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), Caritas Congo, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Union européenne.

North Kivu

Nord-Kivu: environ 6500 ménages fuient les affrontements armés à Ikobo | 26 November 2015 | Radio Okapi

Environ 6500 familles du groupement Ikobo, en territoire de Walikale, ont abandonné leurs localités, depuis dimanche 22 novembre, suite aux affrontements armés entre les miliciens Maï-Maï et les FDLR. Ces déplacés ont trouvé refuge dans les localités de Miriki, Luofu, Kimaka, Kirumba et Kanyabayonga, dans le territoire voisin de Lubero (Nord-Kivu). Selon des sources de la région, la situation de ces déplacés nécessite une assistance humanitaire. Parmi eux, on dénombre trente-huit enfants séparés de leurs parents lors de l’attaque de leurs villages, le week-end dernier, par les « Maï-Maï NDC Renové » et leurs alliés.

Insécurité à Walikale: le député Juvénal Munubo invite le gouvernement à agir | 28 November 2015 | Radio Okapi

Le député Juvénal Munubo invite les autorités à agir pour mettre fin à l’insécurité dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu) qui, selon lui, nécessite une attention particulière du gouvernement. Dans un entretien accordé à Radio Okapi vendredi 27 novembre, cet élu de l’opposition a déploré les affrontements entre miliciens Maï-Maï et rebelles FDLR dans cette partie du Nord-Kivu. Des affrontements qui, selon lui, ont fait des milliers de déplacés.

RDC: deux manifestants blessés par balle à Goma | 28 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Deux personnes ont été blessées par balle samedi à Goma au Nord-Kivu lors de la répression policière contre des manifestants dénonçant les massacres des civils dans le territoire de Beni, région de l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris auprès des organisateurs. “Nous avons organisé une manifestation de protestation contre les tueries de Beni (…) la police est venue nous disperser avec des bombes lacrymogènes et a tiré à balle réelle “, a déclaré à l’AFP un militant de la Lutte pour le changement (Lucha), organisatrice de l’événement. “Deux personnes ont été blessées par balle et [la police a] arrêté douze personnes”, a-t-il ajouté.

RDC: un village du Nord-Kivu incendié par des présumés rebelles hutus rwandais | 29 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Un village a été incendié dans la nuit de samedi à dimanche par de présumés rebelles hutu rwandais dans la province troublée du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris dimanche de sources locales. Le village de Buleusa dans le territoire de Walikale, à environ 180 km au Nord-ouest de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, a été “incendié par les FDLR”, les Forces démocratiques de libération du Rwanda, écrit dans un communiqué le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (Cepadho). Selon cette ONG locale, qui ne signale ni mort ni blessé, le village a été “entièrement consumé” par cet incendie qui a eu lieu vers 23h30 [21h30 GMT].

Nord-Kivu: de violents affrontements opposent les FARDC aux ADF à Eringeti | 29 November 2015 | Radio Okapi

De violents affrontements opposent les Forces armées de la RDC aux rebelles ougandais des ADF la fin de l’après-midi de dimanche 29 novembre à Eringeti, une localité située à environ 60 kilomètres au Nord-Est de la ville de Beni (Nord-Kivu). Selon des sources locales, les rebelles ougandais ont engagé une offensive, depuis 15 heures locales, contre l’Etat-major du 312e bataillon de la 31e Brigade des FARDC basées à Eringeti avant que s’en suivent des combats à l’arme lourde et automatique. À en croire des sources sécuritaires, les ADF occupent, depuis 17 heures locales, une partie d’Eringeti dont le sous-commissariat de la Police nationale congolaise (PNC) dans cette localité. La population d’Eringeti est en fuite vers plusieurs villages du territoire de Beni et la localité de Luna en Province Orientale.

RDC: 11 ADF, 1 casque bleu et 4 militaires tués dans des combats à Beni | 30 November 2015 | Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris ce lundi 30 novembre dans la matinée le contrôle de la localité d’Eringeti, occupée la veille par des présumés rebelles ougandais ADF. Selon le général Marcel Mbangu, commandant des opérations Sokola 1, le bilan provisoire des combats fait état de 11 rebelles, 4 militaires congolais et 7 civils tués. Des sources de la Monusco à Beni indiquent qu’un casque bleu a aussi trouvé la mort et un autre blessé lors des combats. C’est dimanche 29 novembre aux environs de 23h30 que l’armée congolaise a repris le contrôle d’Erengeti après de violents combats avec des présumés ADF, indiquent des sources locales.

Nord-Kivu: plus de 2 000 personnes ont fui les combats entre FARDC et ADF | 30 November 2015 | Radio Okapi

Plus de deux mille habitants d’Erengeti dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) ont fui, depuis deux jours, les combats entre l’armée congolaise et les rebelles ougandais des ADF pour se réfugier à Luna, Ido et Komanda-centre, trois localités de la province voisine de l’Ituri. Ces accrochages ont déjà fait une vingtaine de morts dont onze rebelles ougandais, selon le général Marcel Mbangu, commandant des opérations Sokola 1. Selon la société civile de Komanda, certains déplacés vivent dans des familles d’accueil alors que d’autres passent la nuit à la belle étoile.

UN: Ugandan Rebel Attack Leaves 24 Dead in DRC | 30 November 2015 | Voice of America

Coordinated overnight attacks on civilians by Ugandan rebels in an eastern border region of the Democratic Republic of Congo has left at least 24 people dead, including one U.N. peacekeeper, the United Nations said Monday. A statement from U.N. Special Representative Maman Sidikou condemned “the cowardly, systematic and criminal attacks” in the Beni region by the Islamist rebel group known as the Allied Democratic Forces (ADF). It says rebels struck two targets Sunday, attacking a hospital in Eringeti and separately killing peacekeepers at a nearby base. The statement said rebels also looted and burned houses and shops, and that 12 rebels were among the dead.

Clashes Between Government, Rebels Kill 30 in Congo | 30 November 2015 | Voice of America

Clashes between rebels and soldiers in a town in eastern Congo killed at least 30 people, including civilians, rebels and a United Nations peacekeeper, the director of an activist group said Monday. Rebels from the Allied Defense Forces attacked government forces on Sunday in Eringeti in North Kivu province, said Omar Kavota, the executive director of a local group that tracks these attacks. Rebels, a U.N. peacekeeper, civilians and soldiers were among the dead after 10 hours of fighting, according to the information from the Center of Study for the Promotion of Peace, Democracy and Human Rights. At least 10 others were injured and 43 homes burned in the town, located 55 kilometers (34 miles) north of Beni. The area has been the site of repeated attacks by the rebels, who have origins in neighboring Uganda. Congo’s army and U.N. peacekeepers launched an operation against the rebels in December.

Violents combats entre Casques bleus et ADF dans l’est de la RDC | 1 December 2015 | La Voix de l’Amérique

De violents combats opposaient, mardi 1er décembre après-midi, des Casques bleus à des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source militaire onusienne. “Nous avons suivi la piste des ADF qui ont attaqué la ville d’Eringeti dimanche”, a déclaré à l’AFP le général de division Jean Baillaud, commandant par intérim de la Force militaire de la Mission de l’ONU au Congo (Monusco).

RDC: la Monusco pilonne des positions des ADF à Beni | 1 December 2015 | Radio Okapi

L’aviation militaire de la Monusco pilonne depuis mardi 1er décembre dans la matinée plusieurs positions des rebelles ougandais des ADF dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Le commandant intérimaire des forces de la Mission onusienne en RDC, le général Jean Baillaud n’a pas donné de détails sur les positions rebelles attaquées. Il a indiqué qu’ il s’agit d’une réponse des casques bleus en appui aux FARDC à l’attaque violente lancée dimanche dernier par ces rebelles contre la localité d’Eringeti, où 24 personnes ont été tuées.

Walikale: des affrontements autour du contrôle d’une mine de diamant font 5 blessés | 1 December 2015 | Radio Okapi

Cinq personnes ont été blessées samedi 28 novembre lors des échauffourées qui a éclaté entre les membres des familles Banamwessi et Utufalu. Ils se disputent une mine de diamant dans le village Mabeka en territoire de Walikale dans la province du Nord-Kivu, selon des sources administratives locales et de la société civile. Selon des sources de la société civile locale, ces familles ont recouru aux armes blanches et fusils de chasse pour régler leur différend. Des sources de la société civile de Walikale rapportent que la famille Banamwessi a découvert la mine de diamant sur une colline appartenant à la famille Utufalu et aurait commencé à l’exploiter sans partager les dividendes avec les propriétaires de la colline.

Insécurité à Beni: la société civile décrète trois journées « ville-morte » | 2 December 2015 | Radio Okapi

La société civile d’Oicha dans le territoire de Beni a décrété mardi 1er décembre trois journées « ville-morte » et de deuil pour dénoncer les atrocités perpétrées par des présumés ADF et leurs alliés, dans cette partie du Nord-Kivu. Cette action a été lancée deux jours après l’attaque de la localité d’Erengeti par des présumés rebelles ougandais. Une attaque qui a fait 24 morts, selon la Monsco. Des sources locales indiquent que les activités socio-économiques sont aux arrêts à Oicha et ses environs.

South Kivu

RDC: la crise au Burundi commence à avoir des conséquences au Sud-Kivu | 26 November 2015 | La Voix de l’Amérique

De nombreux étudiants congolais à Bujumbura ont décidé de rentrer chez eux, dans le Sud-Kivu, le temps des violences. De même, les activités marchandes sont perturbées par les troubles au Burundi. Étudiants privés d’université, difficultés d’approvisionnement pour les commerçants: les conséquences de la crise au Burundi voisin commencent à se faire durement sentir au Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo. Enclavé et loin de la capitale congolaise, la province du Sud-Kivu est naturellement tournée vers l’Afrique de l’Est, à commencer par ses voisins les plus proches, le Rwanda et le Burundi.

Violence flares anew in Mukungwe concession | 1 December 2015 | Africa Mining Intelligence

According to our sources in South Kivu, violent episodes, including killings, have erupted in recent weeks on the big gold concession of Mukungwe near the town of Mushinga. The concession, much prized by small-scale diggers, was the object of several workshops last year that aimed to curb grave security problems. Various parties involved in the conflict are due to meet once more in December in Bukavu. For the moment, a branch of the national intelligence agency that operates in the province has called for the immediate release of persons who were recently arrested. The issue is highly complicated. The small-scale miners have an axe to grind with rich local families who claim property rights on the concession. But the military also regularly barges into the zone even though the law bans it from entering.

Tshopo

La police crée l’insécurité à Isangi, selon la société civile | 26 November 2015 | Radio Okapi

La société civile du territoire d’Isangi dénonce des cas de pillages et de tortures des habitants qu’elle attribue aux éléments de la Police nationale congolaise (PNC), dans certains villages de ce territoire situé à 125 km à l’Ouest de Kisangani (Tshopo). Les policiers extorquent les biens des villageois la nuit et les arrêtent arbitrairement, accuse le président de la société civile locale. D’après lui, en l’espace d’une semaine seulement, trois incidents ont été enregistrés dans trois localités, contraignant ainsi la population à se retrancher dans la forêt.

Rwanda

Rwanda: la sécurité de Paul Kagamé, mieux qu’Obama | 26 November 2015 | Jeune Afrique

Alors que la sécurité des chefs d’État africains vire à l’obsession, les agents chargés de la garantir sont moins nombreux mais mieux formés et mieux équipés. Enquête sur ces hommes qui suivent nos présidents comme leur ombre.

Burundi

Ban Ki-moon propose trois options, dont une opération de maintien de la paix | 1 December 2015 | La Voix de l’Amérique

Le secrétaire général de l’ONU a proposé au Conseil de sécurité trois “options” pour régler la crise au Burundi, dont l’envoi de Casques bleus dans le cadre d’une opération de maintien de la paix. Dans sa lettre, le secrétaire général souligne qu'”étant donné les réalités politiques existantes et les conditions de sécurité sur le terrain”, la seule option réaliste pour le moment est une mission politique. Il recommande cependant au Conseil de “réviser le mandat de la présence de l’ONU (au Burundi) en fonction de l’évolution de la situation”, ce qui laisse ouverte la possibilité d’une véritable mission de maintien de la paix si la crise devait déraper. Cependant, pour pouvoir envoyer des Casques bleus, il faudrait l’accord de Bujumbura ou l’adoption d’une autre résolution contraignante du Conseil.

Violence in Bujumbura

Insécurité à Nyakabiga | 25 November 2015 | IWACU

Une attaque a été perpétrée dans la nuit du 24 novembre à Nyakabiga. Bilan: deux morts et des dégâts matériels dont un atelier et une partie d’un bistrot incendiés. Il était vers 23 heures, lorsqu’un véhicule de type pickup rempli d’une dizaine de policiers est arrivée à la 6ème avenue au quartier de Nyakabiga. D’après les témoignages des habitants, ils ont hurlé «ni ngaha nyene» (c’est ici). Ils ont ouvert le feu sur la parcelle en tirant sur tout ce qui bougeait. Un jeune orphelin d’une vingtaine d’années a été tué alors qu’il tentait de fuir et une sentinelle, la soixantaine, d’un atelier de menuiserie se trouvant à cette avenue. Le vieux a été tué à bout portant, une balle à la tempe.

Jabe: Explosion d’une grenade, un policier blessé | 26 November 2015 | IWACU

Ce jeudi 26 novembre, vers 15h30, une grenade a été lancée devant l’Agence de l’Interbank, sise au nord du marché de Jabe. Une panique générale s’en est suivie chez les commerçants et les clients. Certains n’ont pas fermé leurs stands avant de se sauver. Selon un des commerçants, cette grenade aurait blessé un policier. Actuellement, il est gardé par des policiers. La même source ajoute qu’une personne a été arrêtée par la police, quelques minutes après l’explosion.

Tentative d’assassinat contre Zénon Ndaruvukanye | 27 november 2015 | IWACU

Conseiller à la présidence de la République, Zénon Ndaruvukanye, à bord de son véhicule, a échappé de justesse à un attentat, qui a eu lieu, ce matin, à Bujumbura. « Les tirs ont commencé ce matin à 7h50. Quatre criminels sont arrêtés et un autre s’est échappé », nous a confié un policier rencontré au marché Cotebu. M. Ndaruvukanye, l’un des ténors du parti au pouvoir CNDD-FDD, venait de Kajaga quand des hommes armés ont ouvert le feu sur son véhicule au niveau du rond-point « Brarudi ».

Des arrestations et perquisitions | 28 November 2015 | IWACU

Samedi 28 novembre, une dizaine de jeunes a été appréhendée par la police, dans la zone Bwiza, en commune Mukaza. «Il y avait beaucoup de jeunes et des policiers leur ont intimé l’ordre de se coucher par terre après avoir tiré en l’air à l’aide d’un pistolet », témoigne I.M., un jeune qui a assisté à la scène depuis sa fenêtre. « C’était aux environs de 7h, quand un pick-up de la police est arrivé à la 5ème avenue, n°21, de la zone Bwiza, dans la commune Mukaza, à l’endroit communément appelé « Kw’isupu », indiquent des sources sur place.

Six morts à Bujumbura dont un policier | 2 December 2015 | IWACU

Mercredi 2 décembre, quatre cadavres ont été retrouvés dans la zone Cibitoke, commune Ntahagwa, au nord de la capitale. Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police, joint par Iwacu, dit que trois ont été découverts, décapités, à Mutakura, à la 13ème avenue. Les habitants indiquent que ces personnes ont été exécutées ailleurs et jetées dans leur quartier. Le quatrième cadavre, un certain Freddy, encadreur à l’ETS Kamenge, a été retrouvé à la 10ème avenue, à Cibitoke. A Nyakabiga II, commune Mukaza, des policiers en patrouilles nocturnes sont tombés dans une embuscade à la 10ème Avenue, poursuit le porte-parole de la police. Des échanges de tirs ont eu lieu. Bilan: un policier tué et trois autres blessés. Et à Jabe, une personne a été tuée vers 19 h, sur l’avenue de l’Imprimerie. En dehors de la capitale, Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police signale qu’à Gatumba, commune Mutimbuzi, une grenade a été lancée dans un bistrot d’ ‘’Urugombo’’ (boisson locale fabriquée à partir des bananes). Un certain Fulgence est mort tandis que six autres ont été blessés. Ils sont hospitalisés à l’hôpital militaire de Kamenge.

Seven killed in Burundi grenade blasts and battles | 2 December 2015 | AFP | Reliefweb

Battles in Burundi have killed at least seven people in 24 hours, with bodies found dumped on the street and insurgents hurling grenades into bars, local officials and witnesses said Wednesday. Gunmen also ambushed a police patrol, the latest violence in now near daily gun battles. Two people were killed and six wounded in a grenade blast in a bar in Mutimbuzi, some 10 kilometres (six miles) east of the capital Bujumbura, on Tuesday night, senior local official Damien Barindambi said. Another grenade attack, in Mugongo Manga, some 30 kilometres east of the capital, wounded three people shortly after, officials there said. Meanwhile in Bujumbura, the bodies of three youths were found early Wednesday on the streets of the city’s Mutakura district, witnesses said, adding that with no blood seen, the corpses were likely dumped overnight. Another was found elsewhere in the city. Police spokesman Pierre Nkurikiye said a policeman was killed and three wounded by “terrorists” who hurled grenades before opening fire on the patrol on Tuesday night.

Central African Republic

Witch burning rebels stoke Central African Republic violence | 26 November 2015 | AlertNet / Thomson Reuters Foundation | Reliefweb

Rebels in Central African Republic have kidnapped, burnt and buried alive “witches” in public ceremonies, exploiting widely held superstitions to control areas in the war-torn country, according to a leaked United Nations report.

Visit Pope

Le pape François est arrivé en Centrafrique, une étape placée sous haute sécurité | 29 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le souverain pontife doit notamment ouvrir une porte sainte dans la cathédrale de Bangui. Un important dispositif de sécurité est déployé pour ce qui s’annonce comme l’étape la plus risquée de sa tournée africaine.

Centrafrique: la présidente demande “pardon” devant le pape pour les violences intercommunautaires | 29 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Le présidente centrafricaine de transition Catherine Samba-Panza a demandé “pardon” dimanche devant le pape François à Bangui pour “tout le mal” commis par les Centrafricains lors des violences intercommunautaires qui ont ensanglanté le pays depuis 2013. “Il revient aux filles et aux fils de ce pays de reconnaître leurs fautes et demander un pardon sincère que votre bénédiction transformera en un nouveau levain pour la reconstruction du pays”, a-t-elle dit, en recevant le pape au Palais présidentiel.

Centrafrique: nouvelle vague d’assassinats à quelques jours de la visite du pape | 30 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Au moins 100 personnes sont mortes en moins de deux mois dans des violences sectaires qui affectent l’enclave musulmane “Kilomètre 5” à Bangui, selon Human Rights Watch. La plupart des victimes sont des civils. Les femmes et les personnes âgées ne sont pas épargnées. Les victimes sont poignardées à mort, égorgées ou abattues à bout portant, indique HRW. L’organisation de défense des droits humains affirme avoir pu identifier, grâce à l’analyse des images satellitaires, au moins 1075 structures détruites lors des violences dans les quartiers situés au nord-est et au sud-ouest de l’enclave musulmane, entre le 26 septembre et 13 novembre. Le nombre de personnes déplacées par ces violences a été estimé à 35.000, selon l’Ong.

In Central African Republic, Pope Francis calls for peace among Christians and Muslims | 30 November 2015 | UN News Centre

The United Nations brought in 250 additional peacekeepers from Côte d’Ivoire over and above those already stationed in the Central African Republic (CAR) to help the authorities provide security for Pope Francis’s two-day visit to Bangui, the war-ravaged country’s capital. As well as bringing in the special unit, which will remain for another eight weeks, the UN Multidimensional Integrated Stabilization Mission in CAR [MINUSCA] also helped build the pope-mobile that Francis used during his visit, which ended today. In a statement, MINUSCA said it was pleased to see that the Pope delivered messages of peace and reconciliation to members of the Christian and Muslim communities including victims of violence in a country that has been torn apart by more than two years of fighting between the mainly Muslim Séléka group and the mainly Christian anti-Balaka movement.

Intercommunal violence

Centrafrique: reprise des violences après la mort d’un jeune musulman tué | 1 December 2015 | La Voix de l’Amérique

Le répit aura été de courte durée. Moins de 24 heures après la visite du pape François et son appel à la réconciliation en Centrafrique, le meurtre d’un jeune musulman a suscité colère et déception dans sa communauté. Quasi-quotidiennes, les violences entre jeunes musulmans proches de l’ex-rébellion Séléka – qui a renversé le président François Bozizé en 2013 – et milices chrétiennes et animistes anti-balaka ont fait plus de 100 morts à Bangui depuis fin septembre.

C.Africa Muslim shot dead day after pope’s visit | 1 December 2015 | AFP | Reliefweb

A Muslim man was shot dead Tuesday in a besieged Muslim district of divided Central African Republic, a day after Pope Francis appealed for an end to violence between Christians and Muslims. Issouf Djibril, who heads the traders’ association in the PK5 district in the capital, Bangui, said the man was outside the mosque visited Monday by the pontiff when “criminals pulled out their guns, shot at him and he died.” An AFP reporter later saw the body. Several residents said the killers were posted close by on the other side of a canal separating the flashpoint Muslim neighbourhood from Christian districts. Bangui’s Catholic Archbishop Dieudonne Nzapalainga went to the area to offer his support to Muslim leaders, appealing to residents not to cave into “provocations by the enemies of peace” and resort to revenge killings.

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

DRC

Map: République Démocratique du Congo: Zones de provenance des personnes déplacées des sites de déplacement (25 novembre 2015) | 25 November 2015 | IOM / UNHCR / CCCM Cluster | Reliefweb

Map: RD Congo: Nord-Kivu: Personnes déplacées internes dans les sites de déplacement (25 novembre 2015) | 25 November 2015 | IOM / UNHCR / CCCM Cluster | Reliefweb

Nord-Kivu: des déplacés de Walikale squattent les écoles et églises à Lubero | 29 November 2015 | Radio Okapi

Au Nord-Kivu, plus de 6 000 ménages, venus du groupement d’Ikobo, dans le territoire de Walilale, squattent des écoles et églises, à Miriki, en territoire de Lubero. Ces familles ont fui, depuis une semaine, des affrontements armés entre une coalition Maï-Maï et les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), à Ikobo. D’autres ménages vivent dans des conditions humanitaires difficiles dans les familles d’accueil, selon des notables sur place. Ainsi, ces responsables locaux plaident pour une assistance urgente de ces ménages qui ont tout abandonné dans leurs villages.

Rapport relatif à la fermeture des sites de déplacement de Lac Vert, Shasha et Lusuli | 2 December 2015 | IOM / UNHCR / CCCM Cluster | Reliefweb

Depuis le milieu de l’année 2014, la Commission Nationale pour les Réfugiés (CNR), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) et les acteurs humanitaires, ont mené, dans le cadre de la stratégie CCCM1 Nord Kivu 2013-2016, des réflexions portant sur le regroupement et la fermeture de sites de déplacement, visant de cette façon à améliorer les conditions de protection et d’assistance aux personnes déplacées internes (PDIs), à travers la rationalisation des ressources disponibles. Ainsi, le Secteur CCCM a travaillé en étroite collaboration avec l’ensemble de la communauté humanitaire et le gouvernement congolais, représenté par la CNR, pour développer une stratégie provinciale de regroupement et de fermeture des sites de déplacement. Un plan d’action a été élaboré au deuxième semestre 2014 avec l’ensemble des Clusters du Nord-Kivu, en vue de la mise en œuvre de ce processus requérant la participation de nombreux partenaires.

Burundi

Cibitoke: à quand le retour des déplacés? | 26 November 2015 | IWACU

Trois semaines après le lancement de la campagne de désarmement forcé, beaucoup d’habitants du quartier Cibitoke ne sont pas encore rentrés dans leurs ménages. « Je vois, des fois, deux camionnettes par jour chargés de meubles des gens qui rentrent. Le quartier se repeuple », témoigne un habitant rencontré au pont Nyabagere, à l’entrée du quartier Cibitoke (au nord de la capitale). Et pour preuve, le matin, à pied, des élèves et écoliers en uniformes sont nombreux sur l’avenue des Forces Armées communément appelée « Ku Rya Kanyoni ». La personne reconnaît quand même que leur densité a diminué au prorata des habitants du quartier. Autre preuve que la vie renaît : la circulation des minibus. Mais les passagers ne se bousculent plus pour entrer. C’est qu’un bon nombre de fonctionnaires ont fui avec la psychose déclenchée par l’annonce du désarmement forcé.

UNICEF Burundi Humanitarian Situation Report, 30 November 2015 | 30 November 2015 | UNICEF | Reliefweb

Burundians continue to flee the country, with roughly 12,000 departures in the past month, bringing the total number of refugees to over 219,000 (UNHCR, 25 November). In addition, new data from a displacement tracking matrix study conducted by IOM with support from UNICEF and other UN agencies indicates that the border province of Makamba is witnessing a swell in numbers of internally displaced people (IDPs), with close to 15,000 people internally displaced in this province alone. 61.7% of the IDPs surveyed are children and almost the totality of IDPs (98%) declares that their displacement is due to ongoing violence and unpredictable political context.

Uganda

Pope Praises Uganda for ‘Outstanding’ Response to Refugees | 27 November 2015 | Voice of America

Pope Francis has praised Uganda for its “outstanding” response in welcoming refugees, as he began a visit to that nation on the second leg of his African tour. “Here in East Africa, Uganda has shown outstanding concern for welcoming refugees, enabling them to rebuild their lives in security with a sense of dignity,” the pontiff said after flying into the town of Entebbe Friday. “How we deal with them is a test of our humanity.” The U.N. refugee agency says Uganda hosts more than 500,000 refugees, most of whom have fled conflict and violence in the Democratic Republic of Congo and South Sudan.

Burundian refugees in Uganda

Fresh Wave of Burundians Fleeing to Uganda | 28 November 2015 | Voice of America

A fresh wave of Burundian refugees has entered Uganda this month amid concerns that violence in Burundi is escalating. New arrivals say they fled after pro-government militia and security forces targeted their families. The Nakivali Refugee Settlement in southwestern Uganda is home to refugees from all over Central Africa. Ugandan officials say that in the past two weeks, about 50 Burundians per day have declared themselves at the border. They suspect the actual number of people arriving is higher, due to some bypassing official checkpoints.

Uganda Situation Report on Refugees from Burundi, 30 November 2015 | 30 November 2015 | UNICEF | Reliefweb

According to Government of Uganda’s Office of the Prime Minister (OPM) reports, a total of 16,266 refugees have arrived in Uganda since November 2014 and 49 per cent of them are children under the age of 18 years. For the period 12th to 19th November 2015 saw the entry of a total of 278 new refugees higher than the previous week’s 179 new arrivals

Central African Republic

More than a million children need urgent assistance in conflict-torn Central African Republic – UNICEF | 30 November 2015 | UN News Centre

Nearly three years after the “devastating” conflict began in the Central African Republic (CAR), an estimated 1.2 million children are now in urgent need of humanitarian assistance, said the United Nations Children’s Fund (UNICEF). “The violence that has plagued this country has had a devastating impact on the lives of children,” said UNICEF’s Representative in the Central African Republic, Mohamed Fall in a news release, adding that to meet the overwhelming humanitarian needs, access and greater international support are essential. According to UNICEF estimates, more than two million children have been affected by the violence which first broke out in December 2012 and which reached crisis levels in December 2013 following clashes that led to the displacement of hundreds of thousands in the capital, Bangui. About 400,000 people remain displaced within the country, and renewed clashes in September created an additional 39,000 internally displaced people in Bangui and a further half a million people are living as refugees in neighbouring countries, UNICEF said.

République centrafricaine: plus de 11 000 personnes déplacées reçoivent une assistance alimentaire | 30 November 2015 | CICR | Reliefweb

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec la Société de la Croix-Rouge centrafricaine, a distribué des vivres à plus de 11 000 personnes déplacées à Bangui, entre le 26 novembre et le 28 novembre. Ces distributions se sont déroulées sur un site de déplacés dans le 3e arrondissement de Bangui, sur deux sites dans le 5e arrondissement, ainsi que cinq autres dans la commune de Bimbo. Chaque personne a reçu une ration alimentaire pour une semaine constituée de riz, de haricots niébé ou de lentilles, d’huile végétale et de sel.

République centrafricaine: Mise à jour du suivi à distance, Novembre 2015 | 30 November 2015 | FEWS Network | Reliefweb

Après la capitale Bangui, les troubles sécuritaires gagnent toutes les régions du Centre et du Nord et entrainent une augmentation subite du nombre des personnes déplacées estimées à environ 400 000 personnes en novembre 2015 contre 300 000 à 370 000 personnes en janvier-juillet 2015. Elles sont en majorité dans les camps de Bangui, Ouaka, Basse Kotto, et Mbomou et souffrent d’une limitation à l’accès alimentaire et aux assistances humanitaires suite à la flambée de la violence entravant l’accès des acteurs humanitaires.

Central African Republic: Civil Unrest Emergency appeal N° MDRCF017 EPoA Update N°5 | 30 November 2015 | IFRC | Reliefweb

As of 27 November 2015, the situation remains volatile; civilians in Bangui and across the country continue to live in desperate conditions experiencing increasing challenges in meeting their most basic needs. According to the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (UNOCHA) there are nearly 400,000 internally displaced people (IDPs) in CAR, of which at least 44,000 living in camps in Bangui; while approximately 454,000 people have fled to neighbouring countries. In CAR, the “hot areas” of the country continue to shift from time to time. However currently they include: Bangui, Bambari, Dekoa and Sibut in the central part of the country, Bossangoa and KagaBandoro in the north, Boali in the south and Alindao in the east. In December 2015, a constitutional referendum is scheduled (13 December 2015), which will be followed by the first round of elections (on 27 December 2015), and then possible second round elections (in January 2015). It is a fear that if the results of the elections are disputed, it will lead to more violence.

CAR: “The Humanitarian Situation is Still Critical” | 1 December 2015 | MSF | Reliefweb

The humanitarian situation is still critical. One and a half million people are food insecure according to the United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (UNOCHA). The public health system is highly insufficient, and international NGOs have, with few exceptions, no choice but to substitute for it. Most health facilities were already in poor condition in 2012 and are now nonfunctional. Medical personnel are not skilled enough because of the difficulty of obtaining medical training, and many are not performing their duties due to widespread insecurity, especially in the provinces. The supply of medical material remains very difficult to maintain. Thierry Dumont, Doctors Without Borders/Médecins Sans Frontières (MSF) head of mission in Central African Republic (CAR), describes the current humanitarian crises in the country.

Justice and Tribunals

Selected articles on criminal justice proceedings regarding crimes committed in the Great Lakes Region

DRC

Mobile courts

MONUSCO Kisangani backs the organization of mobile courts hearing | 27 November 2015 | MONUSCO | Reliefweb

With logistic and technical supports from MONUSCO Justice Correction unit, the high courts of Kisangani and Yangambi, Tshopo province organized mobile courts hearings, starting 19 November 2015 in the prison court of Kisangani. The mobile court hearings would help to markedly reduce the prison population in Kisangani, built to accommodate six hundreds inmates only; unfortunately this number is now exceeded; it is home to nearly one thousand two hundreds inmates in a territory where cholera is reported; the mobile court hearings would also help to fight unnecessary lengthy arbitrary detentions in the jurisdiction of the High Court of Yangambi, situated over 128 Km from Kisangani.

Rape sentences

Beni: 9 personnes condamnées de 4 à 15 ans pour viol | 28 November 2015 | Radio Okapi

Le Tribunal de grande instance de Beni, siégeant en chambre foraine au parking public de Kisindi (Nord-Kivu), a condamné vendredi 27 novembre treize personnes à des peines lourdes pour viol et assassinat. Parmi ces condamnés, neuf ont été reconnus coupables de viol. Ils ont écopé des peines allant de 4 à 15 ans de servitude pénale principale, au paiement des amendes au profit du trésor public et des dommages et intérêts au profit des victimes.

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

Lake Tanganyika

La RDC et le Burundi débattent sur la gestion du Lac Tanganyika | 27 November 2015 | Radio Okapi

La gestion transfrontalière basée sur les écosystèmes des ressources halieutiques du Lac Tanganyika au centre d’un atelier sous-régional de plaidoyer ouvert jeudi 26 novembre à Bujumbura (Burundi). Ces travaux qui impliquent la RDC et le Burundi sont organisés par l’Association burundaise pour la protection de la nature (ABN), avec un financement du gouvernement hollandais.

DRC

Natural resources in Tshuapa

RDC: d’abondantes ressources naturelles à exploiter pour développer la province de la Tshuapa | 27 November 2015 | Radio Okapi

Des cinq provinces issues du démembrement de l’Equateur, la Tshuapa semble la plus démunie, en termes d’infrastructures pour abriter ses institutions, comme l’assemblée provinciale et les ministères du gouvernement provincial. Son assiette fiscale n’est pas très large. Mais la Tshuapa dispose d’une grande étendue de la forêt équatoriale, dont elle peut tirer profit, qui couvre pratiquement tous ses territoires. A ce jour, Boende, capitale de la nouvelle province de la Tshuapa, présente l’image d’une localité en ruines. Les nouvelles constructions sont très rares. Celles qui datent de l’époque coloniale sont reconnaissables par leurs toitures rouillées.

Oil exploitation in Virunga

RDC: le gouvernement appelé à abroger la licence d’exploitation du pétrole du parc de Virunga | 29 November 2015 | Radio Okapi

Dans une lettre ouverte adressée, mercredi 25 novembre, au gouvernement, dix organisations de la société civile œuvrant l’environnement demandent l’abrogation du contrat de partage des productions pétrolières de 2011 ainsi que l’ordonnance y relatif attribuant la licence d’exploitation pétrolière dans le parc national des Virunga à la firme britannique Soco international. Ces ONG ont rappelé que le parc national de Virunga est protégé avec un statut spécial comme patrimoine mondial.

Mining

South Africans put their money on Bisie’s tin | 1 December 2015 | Africa Mining Intelligence

South Africa’s Industrial Development Corp is to invest $10 million in Alphamin Bisie Mining SA to help speed up a feasibility study on opening a tin mine at Bisie in Congo-K.

Copper production

Much maligned Sicomines produces copper | 1 December 2015 | Africa Mining Intelligence

Set up in 2007 between Gecamines, Sinohydro and China Railway Group, Sicomines started producing in November. The Chinese pledged to invest $3 billion in infrastructure.

Rwanda

Mining

Fall in Global Prices Hurts Rwanda’s Mining Industry | 28 November 2015 | The EastAfrican | AllAfrica

The drastic fall of global commodity prices has immensely affected the local mining sector, pushing companies to look for strategies to minimise operational costs in a crisis industry players say is becoming unmanageable. Some mining companies have laid off workers or stopped selling their minerals while others have not paid miners for several months. Rwanda Mining Association (RMA), an organisation that brings together mining firms operating in the country, said minerals prices have been falling since the middle of the year and the trend is likely to continue until March.

Regulation, Voluntary Initiatives and Business and Human Rights

Selected articles on legal and voluntary initiatives relating to natural resources and good governance

DRC

Mining

Locals unhappy with Tenke’s social fund | 1 December 2015 | Africa Mining Intelligence

Inhabitants living near a mine operated by Tenke Fungurume Mining (TFM), a joint venture made up of Freeport-McMoRan, Lundin Mining and Gecamines, are up in arms. The local development committee in the neighbouring town of Fungurume feels that the Fond Social Communautaire that figures in mining legislation and is financed by TFM to carry out development programs in Fungurume, hasn’t been well-managed, in view of the results. In mid-November, the committee deplored a “gap” between money poured into in the fund by the company since 2006 ($22.8 million) and the results, in the form of new infrastructure.

Lubumbashi: les travailleurs de Ruashi [Mining] poursuivent leur grève | 1 December 2015 | Radio Okapi

Le travail n’a pas repris, mardi 1er décembre, à l’entreprise Ruashi Mining. Malgré les tentatives de reconciliation initiée par le maire de Lubumbashicilier, les employés ont poursuivi leur grève déclanchée depuis quelques jours. Ils protestent contre la hausse de l’impôt interprofessionnel sur la rémunération (IPR) perçu par leur employeur sur leur salaire d’octobre. Toutes les installations de [Ruashi Mining] étaient vides ce matin et aucune machine ne tournait. Aucun agent n’a été visible dans les usines métallurgiques. Les agents ont été surpris par un communiqué de la direction générale de Ruashi [Mining] qui demande au personnel non essentiel de rester à la maison jusqu’à nouvel ordre. L’entreprise, selon ce communiqué, dit ne pas être en mesure de sécuriser et le personnel et l’outil de production.

Rwanda

Minerals certification

Delayed Certification Slows Trade in Rwanda’s Minerals | 28 November 2015 | The EastAfrican | AllAfrica

Rwanda’s push to overcome international bias over the origin of its mineral exports has been hampered by the reluctance of regional countries to implement a regional mineral certification mechanism, experts say. The certification is aimed at curbing the illicit flow of “conflict minerals,” including tin, tantalum and tungsten (the 3Ts), which are Rwanda’s principal mineral exports, and gold. Twelve member states of the International Conference on the Great Lakes Region (ICGLR) agreed to a deadline of December 2015 to put in place requirements for the mechanism.

Uganda

Oil sector transparency

CSOs Petition Museveni to Open up the Oil Sector | 2 December 2015 | The Observer | AllAfrica

A group of civil society organisations have launched an online campaign collecting signatures to petition President Yoweri Museveni to open up the extractives sector to measures of transparency. The campaign, dubbed ‘End Oil Secrecy: Join EITI’, was launched at Kampala Serena hotel last week. The civil society organisations behind the campaign include: ActionAid Uganda (AAU), Global Rights Alert (GRA), SEATINI, Advocates Coalition for Development and Environment (ACODE) and Transparency International Uganda (TIU), among others.

Other

DRC

Political dialogue

RDC: Amnesty international dénonce la répression des « voix discordantes » | 26 November 2015 | Radio Okapi

Dans un rapport publié jeudi 26 novembre, Amnesty International dénonce la répression qui « s’abat sur la société civile et l’opposition en République démocratique du Congo ». Selon cette ONG, la justice congolaise est instrumentalisée pour « réduire au silence ceux qui sont en désaccord avec l’idée d’un troisième mandat pour le président Kabila. » Des militants et responsables politiques qui dénoncent les manœuvres de Joseph Kabila, le président de la République démocratique du Congo, afin de briguer un troisième mandat, sont soumis à des arrestations arbitraires et, dans certains cas, placés en détention au secret pour des durées prolongées, note Amnesty international.

DRC President Outlines Vision for National Political Dialogue | 29 November 2015 | Voice of America

The Democratic Republic of Congo’s president, Joseph Kabila, says the country will hold what he calls a national and inclusive political dialogue. The agenda appears to be focused on elections, and some observers believe the president has his own future in mind. President Joseph Kabila’s speech comes a week after his invitation to the United Nations to help recruit an international facilitator for a political dialogue. In his speech, broadcast Saturday, Kabila laid out reasons for holding this dialogue, all linked to upcoming elections. He mentioned disagreements over the voter list, the election timetable, and security around elections, all of which he said could undermine the process. He noted that previous national polls in 2006 and 2011 were marred by violence between political parties. He also said there are questions about the role the political class will play in promoting peaceful elections.

Reactions Mixed in DRC to President’s Call for Dialogue | 30 November 2015 | Voice of America

In the Democratic Republic of Congo, there has been a mixed response Monday from opposition parties and civil society to President Joseph Kabila’s call for a political dialogue to sort out election issues. The biggest opposition party, the UDPS, has not issued a public communiqué in response, but has given the president’s call a mild welcome, while other opposition parties have rejected it.

Sexual violence

Violences sexuelles en RDC: les victimes et les témoins «ont besoin d’être protégés» | 2 December 2015 | Radio Okapi

Le principal défi pour lutter contre les violences sexuelles en RDC est de protéger les victimes qui portent plaintes et leurs témoins. C’est le constat des experts nationaux et internationaux qui se sont réunis mardi 1er et mercredi 2 décembre en conférence à Kinshasa, pour discuter du problème. «Il y a des efforts [à faire], notamment les poursuites judiciaires contre les présumés auteurs», reconnaît le directeur de l’équipe des experts de Nations-Unies sur les violences sexuelles, Innocent Balemba Zahinda. Ses collègues et lui constatent cependant que les victimes ne sont pas suffisamment protégées par les autorités congolaises lorsqu’elles portent plainte, tout comme les témoins et les professionnels impliqués dans le processus judiciaire.

Burundi

Free speech

Fresh Attempts to Muzzle Free Speech in Burundi | 1 December 2015 | Human Rights Watch | Reliefweb

Burundi’s journalists and human rights defenders have had a rough year. A relentless government crackdown has forced almost all of them to flee the country. The assault has been overwhelming: government closure of all the main private radio stations, repeated death threats, threats of prosecution on trumped-up charges, beatings, and the attempted murder of leading human rights activist Pierre Claver Mbonimpa. Burundi’s vibrant civil society movement and strong independent media used to be the envy of other countries in the region. But the government has spent the past year trying to destroy them. The latest blow came just last week, when Interior Minister Pascal Barandagiye ordered 10 Burundian nongovernmental organizations to suspend their activities. The move came four days after the prosecutor general ordered their bank accounts to be frozen.

Uganda

Presidential debate

Uganda Inter-Religious Group Organizes Presidential Debate | 28 November 2015 | Voice of America

The Inter-Religious Council of Uganda (IRCU) plans to hold a presidential debate on January 15, ahead of next year’s presidential, legislative and local elections. It would be the first presidential debate with all eight participating candidates. It is the only debate scheduled and is expected to last three hours. IRCU officials said they will consider organizing another debate by popular demand or if the presidential candidates themselves ask for it. Incumbent President Yoweri Museveni of the ruling National Resistance Movement (NRM) will face off with seven opposition candidates, including his onetime allies, former prime minister Patrick Amama Mbabazi, and independent candidate and main opposition leader Kizza Besigye of the Forum for Democratic Change (FDEC).

Visit Pope

Ouganda: le pape célèbre l’oecuménisme entre catholiques et anglicans | 28 November 2015 | Jeune Afrique

Le pape François est arrivé samedi au sanctuaire ougandais de Namugongo, où il devait célébrer “l’oecuménisme du sang” qui a lié 45 martyrs de l’Ouganda, anglicans et catholiques, brûlés vifs au XIXe siècle, et qui lie encore, selon lui, les martyrs chrétiens, aujourd’hui, de la Syrie au Nigeria.

Police block election campaign rally

Police Block Lukwago Campaign Rally | 1 December 2015 | The Monitor | AllAfrica

Police yesterday blocked Kampala Lord Mayor Erias Lukwago from holding his first campaign rally for re-election. Kampala Metropolitan Police spokesperson Patrick Onyango said the venue where Mr Lukwago was to hold his rally (Nakasero Market Park Yard) is not suitable. Mr Onyango argued that having many people in the area, which is in the centre of Kampala, would paralyse the flow of traffic. But Mr Lukwago said the police’s argument does not add up because it never voiced the same fears when the Katikkiro of Buganda Kingdom, Mr Peter Mayiga, went to the market to fundraise for the reconstruction of the Kasubi Tombs. He accused the police of frustrating him to “advantage” NRM’s candidate Dan Kazibwe.

Central African Republic

Political transition

Centrafrique: la transition politique prolongée jusqu’au 31 mars 2016 | 26 November 2015 | La Voix de l’Amérique

Des élections et un référendum constitutionnel avaient été prévus au mois de décembre 2015 en Centrafrique. Mais face à la montée des violences, le réalisme l’a emporté. Il a été décidé de prolonger la période de transition pour trois mois supplémentaires. “La transition politique en République centrafricaine est prorogée pour la période allant du 31 décembre 2015 au 31 mars 2016”, a ainsi annoncé un communiqué de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), dont un sommet extraordinaire s’est tendu mercredi 25 novembre à Libreville.

Candidates for CAR presidential elections having submitted their applications | 30 November 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Scroll to Top