BRIEFING

22 – 28 October 2015

Download PDF

News in Brief

On the 70th anniversary of the UN on October 24, both undersecretary of American homeland security, Sarah Sewall, and Congolese general, Jean-Claude Kifwa, applauded recent cooperation between MONUSCO and the FARDC. Meanwhile, MONUSCO has condemned the lack of commitment shown by ex-M23 rebels to the Nairobi process. Human Rights Watch continues to call for increased protection of students and schools in conflict areas in DRC.

In North Kivu, at least 30 people reportedly died this week during clashes between the FARDC and ADF rebels. The militia had attacked military posts in several villages in an attempt to regain some of its former strongholds. In Beni, three bodies of Oicha residents were found last Wednesday, after they had disappeared a week earlier. Last Saturday, the UN stated that the security and humanitarian situation in North Kivu has been improving over the past decade. Nevertheless, Rutshuru and Lubero territory saw civil society protests against heightened insecurity over the past week. In Maniema, three people were killed during conflict between Kumu and Zimba communities. Meanwhile in Province Orientale, four people died when a Maï-Maï coalition clashed with the Congolese military in Mambasa. FRPI rebels attacked Walendu Bindi this Monday, killing two people, raping several women and looting property.

In Burundi, OHCHR continues to express its concern over the worsening security and human rights situation. Violence restarted in Bujumbura this week, with attacks and clashes in several quarters of the capital. In Kamenge, one person died and seven others were injured after a grenade attack. Clashes between security forces and insurgents in Cibitake and Mutakura left two people dead and 12 injured.

In Uganda, the primary elections of the National Resistance Movement (NRM) sparked clashes between candidates’ supporters and opponents. Two people were critically injured during clashes in Hoima, while police fired bullets and teargas in Jinja district, arresting over 70 people in several other districts of the country. Uganda’s Minister of Internal Affairs defended the police’s treatment of opposition members, after growing criticism of the brutal crackdowns. General Kale Kayihura launched a media campaign to improve the authorities’ public and international image, claiming that allegations of police brutality were calculated propaganda.

Meanwhile, communal violence erupted again in the Central African capital Bangui. At least seven people died in clashes since this Monday, when armed men killed two ex-seleka representatives (UPC) and gravely injured a third. In Bangui’s district 3, a committee was established to handle the crisis and promote peace and social cohesion.

 

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

DRC

MONUSCO

RDC: Evariste Boshab réitère l’appel au retrait progressif de la Monusco | 24 October 2015 | Radio Okapi

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab Mabudj, reconnaît les bienfats des services rendus par l’Onu, notamment à travers la Monusco, en RDC et estime que cette organisation internationale peut laisser les institutions du pays s’assumer elles-mêmes. Il l’a affirmé vendredi 23 octobre à Kinshasa, lors de la célébration officielle de soixante-dix ans de l’existence des Nations unies.

La Monusco « indignée » du refus de l’ex-M23 d’appliquer la déclaration de Nairobi | 28 October 2015 | Radio Okapi

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) désapprouve le refus de l’ex- M23 de poursuivre le processus de Nairobi. Au cours de la conférence hebdomadaire tenue mercredi 28 octobre à Kinshasa, le porte-parole de la mission onusienne, Prosper Félix Basse, se dit indigné de cette position de l’ex mouvement rebelle.

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 28 octobre 2015 | 28 October 2015 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en DRC.

M23

RDC: François Muamba accuse les responsables de l’ex-M23 de prendre en otage leurs troupes | 24 October 2015 | Radio Okapi

Après la publication vendredi 23 octobre du communiqué de l’ex-mouvement rebelle M23 menaçant de se désengager des déclarations de Naïrobi, le coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba, François Muamba, estime qu’il s’agit « d’une fuite en avant ». Il accuse les chefs de cette ancienne rébellion de prendre en otage leurs troupes pour ne pas répondre des accusations des violations des droits de l’homme qui pèsent sur eux. Il indique avoir tiré cette conclusion des cinq voyages effectués en Ouganda et au Rwanda où se sont réfugiés la plupart des ex-rebelles du M23 après leur défaite militaire au Nord-Kivu.

La CIRGL appelle l’ex-M23 au respect des engagements de Nairobi | 28 October 2015 | Radio Okapi

La Conférence internationale pour la région des Grands lacs invite les dirigeants de l’ex-M23 «à continuer à être engagés et à maintenir l’esprit des déclarations de Nairobi pour apporter la paix et la stabilité en RDC et dans la région». Le secrétaire général de cette organisation sous-régionale, Ntumba Luaba, a lancé cet appel dans un communiqué publié mardi 27 octobre à Bujumbura (Burundi). La CIRGL dit exprimer sa profonde préoccupation face aux positions exprimées par la direction de l’ex-M23 à travers son communiqué du 23 octobre dernier, faisant savoir qu’elle ne restera pas constamment liée par des engagements issus des déclarations signées en décembre 2013 à Nairobi (Kenya).

FDLR

RDC: les capacités militaires des FDLR sont intactes, selon le Groupe d’experts de l’ONU | 24 October 2015 | Radio Okapi

Dans un rapport transmis le 16 octobre dernier au président du Conseil de sécurité de l’ONU, le Groupe d’experts sur la RDC indique que les capacités militaires des FDLR restent jusqu’ici intactes malgré les opérations menées depuis janvier par l’armée congolaise contre ces rebelles rwandais. Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé officiellement le 28 janvier dernier des opérations contre les FDLR, sans la Monusco. Au départ, ces opérations devaient bénéficier du soutien de la Monusco. Mais la coopération militaire entre l’armée congolaise et la mission onusienne a été suspendue à la suite de la nomination de deux généraux soupçonnés des graves violations des droits de l’homme.

Protection of schools in conflict areas

DR Congo: Students, Schools at Risk in Conflict Zones | 28 October 2015 | Human Rights Watch

The government of the Democratic Republic of Congo should increase protection for students and schools in areas of the country affected by armed conflict, Human Rights Watch said in a report released today. The government should endorse and carry out the international Safe Schools Declaration. The 58-page report, “‘Our School Became the Battlefield’: Using Schools for Child Recruitment and Military Purposes in Eastern Democratic Republic of Congo,” documents how armed groups have attacked schools and recruited children at school or while on their way to school. Armed groups and the Congolese army have also taken over schools for military purposes. Many children and parents told Human Rights Watch that fear of being abducted or raped kept students from attending school.

RDC: le gouvernement appelé à accroître la protection des écoles dans les zones de conflits | 28 October 2015 | AFP | Reliefweb

L’organisation américaine Human Rights Watch (HRW) a appelé mercredi la République démocratique du Congo à “accroître la protection” des écoles contre les groupes armés dans les régions de l’est du pays, déchirées par les conflits armés. Le gouvernement de la RDC “devrait accroître la protection des élèves et des écoles dans les zones du pays touchées par les conflits armés”, écrit cette organisation de défense de droits de l’Homme dans un communiqué accompagnant la publication d’un rapport sur “l’utilisation des écoles comme lieu de recrutement et à des fins militaires” en RDC.

North Kivu

Nord-Kivu: la société civile dénonce la recrudescence de l’insécurité à Rutshuru | 22 October 2015 | Radio Okapi

La société civile de Goma dénonce la recrudescence de l’insécurité sur les tronçons Rutshuru-Kanyabayonga, Butembo-Beni et l’absence des mesures pour mettre fin à cette situation. Les responsables de cette organisation évoquent plusieurs cas de kidnapping et d’attaques de véhicules sur cet axe depuis quelques jours. Ils rappellent le cas d’un minibus parti de Butembo pour Goma qui a été intercepté mercredi 21 octobre à Kahunga, dans le territoire de Rutshuru. Un jeune homme de 19 ans a été tué par les assaillants qui ont blessé trois passagers avant d’emporter trois autres dans la forêt.

Nord-Kivu: 3 corps découverts à Kamakombu | 22 October 2015 | Radio Okapi

Trois corps ont été découverts mercredi 21 octobre dans l’après-midi à Kamakombu dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). La Société civile qui livre cette information indique que les victimes, des habitants d’Oicha, étaient parties dans leur champ le week-end dernier et ne sont plus revenues. Les membres de leur famille qui ont lancé les recherches ont découvert leurs corps abandonnés. Les victimes ont été tuées à la machette, indique, pour sa part, le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (Cepadho).​

Beni: le député Muliwavyo demande les opérations conjointes FARDC-Monusco contre les ADF | 22 October 2015 | Radio Okapi

Le député provincial élu de Beni (Nord-Kivu), Jaribu Muliwavyo, réclame les opérations conjointes FARDC-Monusco contre les rebelles ougandais ADF dans le territoire de Beni. Selon lui, cette demande est consécutive aux attaques, le week-end dernier, des présumés ADF dans la région de Oïcha, au cours desquelles un civil a été tué, deux militaires blessés et environ cinq maisons incendiées.

Beni: le commandant de « Sokola 1 » appelle la population à collaborer avec l’armée | 23 October 2015 | Radio Okapi

Le commandant des opérations Sokola 1, le général de brigade Marcel Mbangu, invite la population à collaborer avec les forces de défense et de sécurité pour neutraliser les rebelles ougandais de l’ADF. Il a lancé cet appel vendredi 23 octobre à Beni au Nord-Kivu. « Les opérations de grande envergure se font lorsque vous savez où se trouve l’ennemi. En ce moment précis, nous sommes en train de faire des opérations qui demandent de rechercher l’ennemi. C’est donc une opération asymétrique qui n’a pas de front et qui n’a pas de forme », a affirmé le général de brigade Marcel Mbangu. Selon lui, la tactique de l’ADF vise à créer la peur dans la masse populaire en tuant les civils et arriver à diviser la population et son armée.

Sarah Sewall salue la collaboration entre les FARDC et la Monusco à Beni | 24 ctober 2015 | Radio Okapi

La Sous-Secrétaire d’Etat américain à la sécurité civile, la démocratie et droits de l’homme, Sarah Sewall, est arrivée vendredi 23 octobre à Beni (Nord-Kivu). Elle a affirmé son soutien aux FARDC et aux forces de la Monusco dans la lutte contre les massacres des civils par des forces négatives. Sarah Sewall a échangé à Beni avec les autorités locales, les responsables de la Monusco et le commandant des opérations Sokola 1. Elle a marqué son soutien aux FARDC et aux forces de la Monusco dans la lutte qu’elles mènent contre les massacres des civils par des forces négatives dans l’Est de la RDC.

Nord-Kivu: l’Onu note l’amélioration de la situation sécuritaire et humanitaire | 25 October 2015 | Radio Okapi

L’Onu note des améliorations sécuritaires et humanitaires au cours de ces dix dernières années au Nord-Kivu, où la présence de la Monusco a été renforcée. Les Nations unies ont fait cette évaluation au cours d’une journée de réflexion organisée, samedi 24 octobre à Goma, à l’occasion du 70e anniversaire de cette organisation internationale dans le monde. De nombreux acteurs de la vie publique ainsi que des représentants de toutes les couches sociales ont évalué l’impact du travail des Nations unies sur tous les secteurs de la vie au Nord-Kivu. Selon eux, cette présence a également eu de l’impact sur d’autres secteurs comme le développement, la paix et les droits de l’homme.

Nord-Kivu: les FARDC repoussent les attaques simultanées des ADF à Beni-Mbau | 27 October 2015 | Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repoussé, lundi 26 octobre, les attaques des rebelles ADF dans les localités de Makembi, Jéricho et Nadwi, dans le secteur Beni-Mbau (Nord-Kivu). Ces rebelles ougandais ont simultanément attaqué plusieurs positions des FARDC pour tenter de reprendre le contrôle de leurs anciens bastions. Le porte-parole intérimaire des opérations Sokola 1, lieutenant Mak Hazukay confirme ces affrontements et affirme que la situation est sous contrôle des troupes loyalistes.

Nord-Kivu: les activités au point mort après le meurtre d’un militaire à Walikale | 27 October 2015 | Radio Okapi

Les activités socio-économiques ont été paralysées dans la cité de Walikale (Nord-Kivu) toute la matinée de mardi 27 octobre à la suite d’une tension observée depuis la veille entre les militaires et les civils, rapportent des sources locales. D’après les autorités administratives locales, toute la nuit, des militaires FARDC, visiblement en colère après le meurtre de leur compagnon par des inconnus, ont tiré en l’air, suscitant la panique chez les habitants de la cité. Le commandant secteur FARDC a appelé au calme.

Lubero: trois journées ville-mortes pour protester contre l’insécurité | 27 October 2015 | Radio Okapi

La société civile du territoire de Lubero dans la province du Nord-Kivu a déclenché trois journées ville-mortes qui s’étendent du lundi 26 au mercredi 28 octobre. Le but: dénoncer la recrudescence de l’insécurité sur la route nationale n°4. Depuis deux semaines, une dizaine de civils ont été tués et plusieurs autres amenés dans la brousse, indique la société civile de cette entité territoriale.

Nord-Kivu: au moins 30 morts dans les combats entre l’armée et les rebelles ADF à Beni | 28 October 2015 | Radio Okapi

Les violents combats qui opposé lundi et mardi les Forces armées de la RDC (FARDC) aux rebelles ougandais des ADF dans les localités de Makembi, Nadwi et Jéricho à 80 km de Beni, ont fait au moins trente morts, selon des sources sécuritaires. Les rebelles ougandais avaient attaqué simultanément plusieurs positions des FARDC dans ces villages situés à plus ou moins 80 km au Nord-Est de Beni-Ville pour tenter de reprendre le contrôle de leurs anciens bastions. A l’issue d’intenses combats de ces deux derniers jours, dix-neuf rebelles ADF ont été tués, onze soldats FARDC fauchés et trois blessés dans les rangs de l’armée régulière, dans un bilan établi mercredi par des sources militaires.

RDC: quatre rebelles ougandais et deux soldats congolais tués dans des combats | 28 October 2015 | La Voix de l’Amérique

L’armée congolaise a lancé une vaste opération dite Sokola ou nettoyage. D’après le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole militaire après trois jours de combats au sud-est d’Eringeti, quatre rebelles ADF et deux soldats ont été tués. De son côté, la Monusco a placé en alerte maximale ses troupes dans la région. Les rebelles ougandais sont accusés d’avoir tué plus de 400 civils dans une série de massacres depuis octobre 2014 dans le territoire de Beni et aux confins de l’Ituri.

Maniema

Maniema: 3 personnes tuées dans le conflit entre Kumu et Zimba | 25 October 2015 | Radio Okapi

Trois personnes ont été tuées dans le conflit qui oppose depuis le 21 octobre dernier entre les communautés Kumu, dans le territoire de Lubutu et Zimba, dans le territoire de Kasongo, au Maniema. Les autorités locales ont livré ce bilan, samedi 24 octobre, lors de la rencontre entre les agences des Nations unies sous la conduite du Bureau coordination des affaires humanitaires (Ocha) et le ministre provincial de l’Intérieur. Selon les mêmes sources, douze autres personnes ont été blessées, plus de soixante maisons incendiées, trois cent vingt ménages sont déplacés, et une dizaine d’étangs piscicoles détruits.

Province Orientale

Ituri: les autorités appellent la population à contribuer à la protection des humanitaires | 23 October 2015 | Radio Okapi

Les autorités coutumières et sanitaires de la collectivité de Walendu Bindi, par l’intermédiaire de Dr Alain Aveba , médecin chef de zone de santé de Gety et Alexandre Peke Kaliaki, chefe de collectivité de Walendu Bindi, demandent aux populations locales à contribuer à la protection des humanitaires qui œuvrent dans leur entité. Elles ont lancé cet appel, jeudi 22 octobre, après une série d’attaques contre les humanitaires.Un véhicule de l’ONG internationale Médecins sans frontières (MSF) Suisse était tombée dans l’après-midi de lundi 19 octobre dernier dans une embuscade tendue par des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) au niveau de la localité de Koni, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bunia, en collectivité de Walendu Bindi.

RDC: 4 morts dans les affrontements entre FARDC et miliciens à Mambasa | 26 October 2015 | Radio Okapi

De nouveaux affrontements entre les FARDC et une coalition de miliciens ont fait quatre morts dans le territoire de Mambasa en Ituri, ont indiqué lundi 26 octobre des sources civiles et militaires, précisant que ces combats ont eu lieu vendredi dernier dans la localité de Basiri en chefferie de Bombo. La population locale est encore sous le choc de ces combats, selon les mêmes sources. Des sources militaires renseignent que la position des FARDC a été attaquée par surprise vendredi dernier vers 15 heures locales par une coalition de Maï-Maï. Il s’agit des groupes armés conduits par des chefs rebelles Manu, Werrason et Mangaribi. Ils ont tenté de déloger les FARDC déployés dans cette localité de Basiri, mais sans succès.

Ituri: deux morts après une attaque de la milice FRPI à Irumu | 27 October 2015 | Radio Okapi

Une personne a été tuée et plusieurs biens pillés, lundi 26 octobre, dans une nouvelle attaque des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) dans la chefferie de Walendu Bindi, selon les autorités locales. Une autre personne a été tuée et deux femmes violée par les mêmes miliciens à Bunga dans le territoire d’Irumu (Ituri). Une vingtaine d’hommes armés, identifiés aux miliciens de la Force de résistance patriotique, ont fait incursion vers 20 heures (heure locale) à Opili dans le groupement de Baviba en tirant des coups de feu en l’air. Selon des sources locales, ces assaillants se sont livrés au pillage dans quelques maisons.

Katanga

Lubumbashi: le général Kifwa plaide pour la réinsertion sociale des ex-enfants soldats | 24 October 2015 | Radio Okapi

A l’occasion de la journée internationale des Nations unies célébrée le 24 octobre de chaque année, le commandant de la deuxième zone de défense, général Jean-Claude Kifwa, a salué la collaboration qui existe entre la Monusco et l’armée congolaise. Il a également plaidé pour la réinsertion sociale des enfants issus des groupes armés. Il a estimé que leur réinsertion sociale évitera qu’ils ne reprennent les armes. « Nous les avons accueillis et nous les avons mis à la disposition des structures de la Monusco, notamment à l’Unicef. Mais malheureusement lorsqu’ils sont réinsérés dans leur milieu d’origine, ils sont rejetés », a-t-il fait savoir, sans donner le nombre d’ex-enfants soldats enregistrés dans cette province. Le général Kifwa estime qu’une sensibilisation est nécessaire pour que « ces enfants soient acceptés en dépit de ce qu’ils ont commis comme atrocités ».

Kalemie: 4 cambrioleurs présumés aux arrêts | 26 October 2015 | Radio Okapi

L’auditorat militaire de garnison de Kalemie dans la province du Tanganyika indique avoir arrêté quatre individus présumés impliqués dans des multiples cas de braquage au quartier Kisebwe, dans la ville de Kalemie. Les suspects ont été appréhendés samedi 22 octobre dernier par les services de sécurité. L’instruction de leurs dossiers se poursuit à l’auditorat militaire de garnison. La police de Kalemie a aussi ouvert une enquête pour les mêmes faits. La résurgence des cas de cambriolage ont réveillé l’attention des forces de sécurité parce que les personnes impliquées sont armées. En l’espace de 48 heures, le quartier Kamkolobondo à Kalemie et le site minier d’or de Musebe à 136 km au Nord de Nyunzu ont été ciblés par les cambrioleurs, d’après les forces de l’ordre.

Bas-Congo

Kongo-Central: 10 détenus s’évadent de la prison de Mbanza Ngungu | 27 October 2015 | Radio Okapi

Dix détenus se sont évadés le weekend dernier de la prison centrale de Mbanza Ngungu, situé à 215 km à l’Est de Matadi, ont rapporté mardi 27 octobre plusieurs sources locales. Ces détenus, des bandits de grand chemin, ont ouvert un passage sur la toiture de leur pavillon: sept sont sortis vers la porte de la prison et les trois autres ont escaladé le mur et se sont retrouvés hors de l’enceinte de la prison. La société civile de Mbanza Ngungu a appelé les autorités civiles et militaires à faire tout pour rattraper les fugitifs. De son côté, le commandant local de la police a demandé à la population de dénoncer la présence des évadés dans leurs villages et quartiers.

Kasaï Occidental

Kananga: 11 malfaiteurs arrêtés par la police | 22 October 2015 | Radio Okapi

Le commissariat provincial de la police de Kananga a interpellé depuis le 17 octobre dernier 11 jeunes personnes accusées d’extorsions et de vols à mains armées dans la ville. La présentation de ces personnes au gouvernorat de la ville de Kananga est intervenue mercredi 21 octobre. Selon la police, la plupart de ces prévenus opéraient la nuit pour dépouiller de familles entières de tous leurs biens. Les 11 prévenussont âgés entre 20 et 30 ans. Ils ont été appréhendés à l’occasion de l’opération « Coup de poing » lancée depuis le 16 octobre par la police locale pour mettre fin à la résurgence de l’insécurité à Kananga, ont indiqué des sources policières.

Burundi

Ban welcomes African Union decision on addressing political and security crisis in Burundi | 27 October 2015 | UN News Centre

According to a statement issued by Mr. Ban’s spokesperson, the Secretary-General welcomed the decision made by the African Union’s Peace and Security Council on 17 October to address the political impasse and deteriorating security situation in Burundi. “He noted that such comprehensive and resolute action could offer Burundi the opportunity to put an end to the continuing violence and find a consensual political solution [on] the way forward,” the statement continued. Further to the statement, the UN chief assured the Chairperson of the African Union Commission that the Organization stands ready to provide any support necessary to advance the implementation of the measures agreed upon by the members of the AU Peace and Security Council.

Security incidents

Un jeune de Musaga arrêté | 22 OCtober 2015 | IWACU

Il s’agit d’Emmanuel Kamana de la zone Musaga à la 3ème avenue. Il a été arrêté mercredi 21 octobre 2015. Ses proches indiquent qu’il était filé par des éléments de l’API (Appui pour la Protection des Institutions) parce qu’ils l’ont arrêté au niveau de l’avenue du large. Les membres de sa famille affirment avoir fait le tour dans différents cachots et prisons dans l’espoir de le retrouver sans succès. Ils sollicitent l’intervention des défenseurs des droits de l’Homme pour que ce membre du MSD ne soit pas exécuté.

Ngagara QVI: le domicile d’un homme soupçonné de collaboration avec le SNR attaqué | 26 October 2015 | IWACU

La nuit ce dimanche à lundi 26 octobre n’a pas été de tout repos pour les habitants de ce quartier, ils ont été réveillés par des déflagrations de grenades et de tirs à l’arme automatique. Selon des témoins, c’est le domicile d’un homme connu sous le nom d’Armel Ndimaso habitant le Bloc 6 au Quartier VI qui était ciblé par deux hommes armés. Il n’y a pas eu de dégâts humains. Les vitres de la porte ont été brisées, et il y a quelques impacts de balle sur les murs de la maison. Après ce forfait ces hommes sont repartis en courant.

Le colonel Léonidas Hatungimana transféré du SNR vers un endroit inconnu | 27 October 2015 | IWACU

La famille du colonel Léonidas Hatungimana alias Muporo affirme qu’il vient d’être sorti des cachots du Service national des renseignements vers une destination inconnue. «Nous sommes inquiets parce que nous ne savons pas où il se trouve pour le moment », raconte un membre de sa famille. Il demande une intervention rapide des défenseurs des droits de l’Homme.

Une position de la police jouxtant le Centre Jeunes Kamenge attaquée | 27 October 2015 | IWACU

C’était dans la nuit de ce lundi à mardi 27 octobre vers 20 heures que des crépitements d’armes automatiques et des explosions de grenades ont été entendus dans les environs de cette position se trouvant à l’extérieur du CJK (Centre Jeunes Kamenge). Des slogans hostiles au président Nkurunziza rappelant les chansons entonnées lors des manifestations contre sa candidature à un autre mandat, ont été scandés par le groupe d’hommes qui a lancé cette attaque.

Extrajudicial killings

Burundi: UN warns of ‘rapidly worsening’ human rights and security situation | 23 October 2015 | UN News Centre

The Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR) today expressed its concern over the “rapidly worsening” security and human rights situation in Burundi, where at least 198 people have been killed since April, including the execution of at least nine civilians ten days ago. “We are particularly shocked at the deadly incident which took place on 13 October in the Bujumbura neighbourhood of Ngagara,” said OHCHR Spokesperson Rupert Colville, speaking at a press conference in Geneva today.

Un autre couple assassiné à Kamenge | 28 October 2015 | IWACU

Désiré‬‬ Jenje et sa femme, Justine Kakunze ‪ont été assassinés ce mardi soir, un peu après 18h, à la Gare du Nord, à Kamenge, dans leur boutique, alors qu’ils s’apprêtaient à rentrer chez eux à Ngagara. Ils laissent deux orphelins, de 3 ans et 10 mois. Désiré Njenje est le frère d’Emmanuel Njeje, l’ancien président de la Cour Suprême. Selon le chef du quartier Gituro, ce couple a été victime de voleurs armés.‬

Violence in Bujumbura

Bujumbura ne connaît pas de répit | 26 October 2015 | IWACU

Au moment où la date limite de remettre les armes a expiré vendredi 23 Octobre, les habitants surtout ceux de Bujumbura vivent toujours dans l’insécurité. Iwacu revient sur quelques cas de ce weekend: deux personnes blessées dans une attaque à la grenade à Nyakabiga (23/10/2015); un coiffeur tué (24/10/2015); un élu de la zone Kinama tué (24/10/2015); attaque sur Musaga (24/10/2015); un homme tué retrouvé dans un véhicule abandonné (24/10/2015); date butoir de remise d’armes illégalement détenues (24/10/2015); un weekend mouvementé à Ngagara Q6.

Cibitoke: des coups de feu entendus depuis cet après-midi | 26 October 2015 | IWACU

Selon des sources sur place, ces tirs à l’arme automatique se sont faits ce lundi 26 octobre depuis 12 heures dans la partie comprise entre le quartier Kamenge et l’Avenue des Forces armées communément appelée ’’Kurya Kanyoni’’.

Kamenge: un mort et 7 blessés dans une attaque à la grenade | 26 October 2015 | IWACU

«Un homme est mort à l’hôpital. Un autre sera à tout prix amputé de ses jambes. La grenade a touché en tout huit personnes », témoignage une servante à « Bolingo ya Sasa », un bistrot ouvert à Gituro de l’ancienne commune urbaine de Kamenge au nord de la capitale Bujumbura. Le chef de quartier Bernard Ciza, confirme ce bilan. Sur le lieu du drame, toutes les sources indiquent que l’attaque a eu lieu aux environs de 19 heures et demie alors qu’il pleuvait abondamment.

Cibitoke & Mutakura: 2 civils tués, 12 blessés dont 7 policiers et 2 militaires | 27 October 2015 | IWACU

Tel est le bilan officiel des coups de feu et des explosions de grenades entendus ce lundi 26 octobre à partir de 10 heures et demie jusque tard dans l’après-midi. La vie dans ces deux quartiers était paralysée. « A Cibitoke, il y a eu deux civils tués dont un désaxé mental, 7 policiers blessés dont 3 cas graves évacués à l’Hôpital militaire de Kamenge et 2 militaires blessés dans une attaque à la grenade. A Mutakura, il y a eu 3 civils blessés par grenade », rapporte Pierre Nkurikiye, le porte-parole de la Police.

Burundi: trois morts lors d’affrontements à Bujumbura | 27 October 2015 | Afrik.com

Au moins trois personnes ont été tuées et une quinzaine d’autres blessées, depuis lundi, dans plusieurs affrontements entre les forces de l’ordre et des insurgés à Bujumbura. Un soldat, un civil et un policier ont trouvé la mort lors de ces affrontements. Lundi, un soldat a tué « un fou » qui s’attaquait à lui dans le quartier de Cibitoke, dans le nord-ouest de la capitale burundaise, a annoncé dans un tweet le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye. Puis le groupe de policiers et de soldats qui se trouvaient sur place a été attaqué à la grenade et au fusil d’assaut par « une bande de criminels », selon la même source. Un civil a été tué; sept policiers, deux soldats et trois civils blessés au cours de cette attaque, a précisé le porte-parole de la police. Dans la soirée, un policier a été blessé dans une nouvelle attaque dirigée contre une position de police située près du Centre de jeunesse du quartier de Kamenge, près de Cibitoke. Le cadavre d’un civil tué par balles a été retrouvé sur place, mardi matin, selon plusieurs témoins.

Uganda

Uganda Begins Troop Withdrawal from South Sudan | 22 October 2015 | Voice of America

The voluntary withdrawal of Ugandan troops from South Sudan is a demonstration of the government’s commitment to fully implement the peace agreement signed between President Salva Kiir and former vice president Riek Machar, according to presidential spokesman Ateny Wek Ateny. He says the pullout of troops from the Uganda People’s Defense Force (UPDF) from South Sudan will be completed within the first week in November.

Elections violence

Election Violence – Two Severely Injured in Hoima | 24 October 2015 | The Observer | AllAfrica

Two people have been critically injured in elections violence in Hoima during clashes between supporters of minister Henry Muganwa Kajura, the incumbent MP and those of his rival Dr Lawrence Bategeka. Joseph Bamusoni – a supporter of Kajura and Lawrence Mbabazi, an agent of his rival were injured yesterday night at around 9pm in Buhiga village, Bujumbura division. Both Kajura and Bategeka are contesting on the ruling party NRM ticket for the Hoima parliamentary seat.

Teargas Rocks Kakira Over NRM Elections | 24 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

Police in Kakira in Jinja District on Wednesday fired live bullets and teargas canisters to disperse angry NRM supporters who were protesting the outcome of the repeated election of the party’s candidate for the post of the town council chairperson. Chaos ensued in the town moments after the returning officer, Ms Faridah Jjimbo, declared Mr Charles Sande Kabule, the winner with 2,878 votes against Mr John Kamau’s 2,783 votes.

70 Arrested, Dr Mugyenyi Quits NRM Primaries | 28 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

Dr Ponsiano Mugyenyi, an aspirant for Isingiro North seat, has announced pulling out of NRM primaries. He was competing with the incumbent, Rt Maj Bright Rwamirama, and Joseph Mwesigye. “I want to inform all my supporters in Isingiro North that I have pulled out from NRM primaries because my supporters have been subjected to extensive beating by army men spearheaded by Maj Topher Agaba. They go to a polling station, remove my agent and dump him by the roadside. Many of my people are in cells…” he told journalists in Kaberebere Town council. Meanwhile, police have arrested at least 79 people in Ntungamo, Kanungu, Isingiro, Bushenyi and Mbarara districts over election-related offences. Five were arrested in Kanungu, five in Mbarara, 23 in Ntungamo and 19 in Bushenyi.

Police brutality allegations

Police Officers, Crime Preventers Held | 22 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

Three police officers and two crime preventers attached to Nakaseeta Police Post in Mityana municipality have been arrested over the death of a suspect, who was being held at the post. The suspects were arrested on Tuesday after William Kyobe, 25, who had been detained on charges of torturing his neighbour’s son, was found dead in the police cells.

Kayihura Sets Up Team to Clear Police Image | 24 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

The growing criticism of the police brutal crackdown on the political opposition has prompted the police chief, Gen Kale Kayihura, to launch a government inter-agency media campaign to redeem the police’s public and international image, Saturday Monitor has learnt. A source privy to the discussion at the two-day closed-door meeting, said Gen Kayihura told the meeting that claims of police brutality were all propaganda calculated to harm the image of the police force and the entire country.

Uganda Minister Denies Police Brutality Allegations | 27 October 2015 | Voice of America

Uganda’s Minister of State for Internal Affairs has defended police treatment of opposition members, saying the treatment is in line with the police role under the constitution. James Baba said the police have not been heavy-handed in their dealing with the opposition but rather they have been responding to defiance by some members of the opposition. Uganda will hold presidential and parliamentary elections in February 2016 in which President Yoweri Museveni, who has now been in power for almost 30 years, is seeking another term.

Central African Republic

As Central African Republic crisis deepens, UN relief chief urges greater efforts to protect civilians | 22 October 2015 | UN News Centre

The United Nations Emergency Relief Coordinator today called for greater and more sustained international commitment to the Central African Republic (CAR), where a worsening humanitarian crisis is impacting half the country’s population. “We must persevere in our support for the Central African Republic,” said Stephen O’Brien, who is also the UN Under-Secretary-General for Humanitarian Affairs, speaking to the press at the end of his mission to the country. “The situation here needs to have the world’s attention,” he continued. “Not only are people suffering, but violence continues to be waged, preventing good governance, the delivery of life-saving humanitarian assistance, and a chance for Central Africans to begin building a better future.”

Des armes et équipements militaires restitués à Boali | 23 October 2015 | Radio Ndeke Luka

Sept fusils de marque Kalachnikov, sept casques lourds et sept gilets pare-balles, constituant les armes de guerre et équipements militaires saisis sur des soldats onusiens déployés en Centrafrique le samedi 17 octobre par des miliciens Antibalaka à Boali-Poste à 90 kilomètres de Bangui sur l’axe Bouar, ont finalement été restitués ce jeudi 22 octobre 2015, grâce à la médiation des autorités locales de Boali dans la préfecture de l’Ombelle M’Poko. A l’issue de six jours de négociations avec les autorités politiques, administratives et locales, les miliciens Antibalaka sont revenus à de bons sentiments et ont accepté de remettre tout ce qu’ils avaient confisqué lors de la prise en otage de ces casques bleus.

Bégoua: un important lot de médicaments volés par les malfrats | 25 October 2015 | Radio Ndeke Luka

Un nouvel cas de braquage a été enregistré dans la nuit du vendredi à samedi dans la commune de Bégoua notamment au sein du dispensaire « Santé pour tous » des 100 logements, localité située à Sôh au PK 15 sur l’axe Boali. Conséquence directe, le personnel soignant est obligé de réduire les heures de travail et le service de garde de nuit n’existe plus jusqu’à nouvel ordre.

Violence in Bangui

Montée de tension à Bangui: tueries et destructions des biens privés | 27 October 2015 | Radio Ndeke Luka

La tension est encore montée ce mardi dans les 1er et 2e arrondissements de Bangui. Selon les habitants interrogés, la manifestation s’est déclenchée suite à l’annonce de la tuerie au PK5 dans le 3e arrondissement, de trois jeunes du quartier Lakouanga (2e arrondissement). Les victimes, d’après les explications, s’étaient rendues au PK5 pour livrer des packs d’eau en sachet de la Société Aqua. C’est alors qu’ils vont être enlevés puis tués.

Situation de nouveau très tendue à Bangui, vengeances, meurtres et vandalisme… déjà 12 morts | 27 October 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Dès le matin de ce mardi 27 octobre, on vit des barricades s’ériger sur l’avenue Boganda, la seule côté sud de Bangui, menant au quartier du PK5 à majorité musulmane. Des tirs d’armes se firent entendre, puis s’ensuivirent des actes de vandalisme divers, destruction, vols et pillages de maisons et de commerce de “musulmans” du quartier “Lakouanga”. Réplique de vengeance en fait pour, quelques heures avant, des meurtres de trois habitants de “Lakouanga”, s’étant rendu au quartier du PK5 pour leurs affaires, mais qui furent pris à partie, et assassinés. Bilan provisoire de ces actes de vengeance à répétition des deux côtés : déjà 12 morts et une dizaine de blessés.

Brutal assassinat de 2 cadres de l’UPC (Séléka) à Bangui, le pouvoir mis en cause | 27 October 2015 | La Nouvelle Centrafrique

Dans le cadre des réunions de concertation des forces vives de la nation instaurées par le gouvernement de transition, des cadres des l’UPC (Séléka), étaient invités avant hier par les forces françaises de la Sangaris à se rendre à une rencontre à l’aéroport Bangui M’poko. Soudain, des hommes armés se manifestent et tirent en l’air devant le taxi. Les passagers du taxi aussitôt essaient de s’enfuir, mais très vite rattrapés par ces hommes armés, identifiés comme des ex FACA (Armée centrafricaine), devenus des Anti-Balaka. Un des hommes sera brûlé vif et enterré à la va vite sur place au niveau de l’Asecna (face à l’aéroport). Un deuxième fut emmené de force sur une moto en direction de “Don Bosco” derrière l’aéroport, pour aussitôt être sauvagement torturé : membres démembrés et émasculation alors qu’il était encore vivant. Ses bourreaux ont enterré son corps sur place. La troisième personne fut grièvement blessée et transportée à l’hôpital, mais dans le coma.

Centrafrique: violences à Bangui, sept morts depuis lundi | 28 October 2015 | Afrik.com

Au moins sept personnes ont été tuées depuis lundi dans des violences à Bangui, la capitale centrafricaine, a annoncé le ministre de la Sécurité, Dominique Saïd Panguindji. La tension est toujours vive en Centrafrique, particulièrement à Bangui. Au moins sept personnes ont été tuées dans des violences dans la capitale, depuis l’agression, lundi, de représentants d’une faction de l’ex-séléka par des individus armés, a annoncé, ce mardi [27] octobre 2015, le ministre centrafricain de la Sécurité, Dominique Saïd Panguindji.

3ème arrondissement: un comité de crise pour veiller à la sécurité | 28 October 2015 | Radio Ndeke Luka

Un comité de crise a été mis en place dans le 3ème arrondissement de Bangui par la Municipalité qui entend ainsi reconquérir la paix et la cohésion sociale mises à mal à la suite des dernières violences dans la capitale avec pour principale mission de proposer des voies et moyens de sortie de crise.

Une journée de deuil à Kaga-Bandoro en mémoire des éléments de l’UPC attaqués à Bangui | 28 October 2015 | La Nouvelle Centrafrique

La communauté musulmane de la ville de Kaga-Bandoro a observé une journée de deuil, hier mardi 27 à l’honneur des membres des l’UPC attaqués à Bangui. D’après le constat fait par le RJDH, la ville a été à moitié inactive. Les portes des boutiques étaient fermées, le marché à moitié plein. Pas de taxi-motos, les rues étaient désertes. Les des élèves ont été renvoyés chez eux. Selon le président de la communauté islamique de Kaga-Bandoro, Moussa Ali, ce deuil a pour but d’honorer la mémoire de leurs frères attaqués le 24 octobre dernier à Bangui.

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

DRC

Ituri: les déplacés de Walendu Bindi appelés à regagner leurs villages | 25 October 2015 | Radio Okapi

Le chef de collectivité de Walendu Bindi, Olivier Peke Kaliaki demande aux déplacés de guerre de son entité de regagner leurs villages d’origine pour reprendre leurs activités. Il l’a dit, jeudi 22 octobre, à une équipe de la Monusco qui était en mission dans cette région, en proie aux miliciens. De leur côté, les déplacés conditionnent leur retour par le déploiement des Forces armées de la RDC (FARDC) dans leurs villages, où les exactions des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) sont encore enregistrées.

Nouvelles vagues de réfugiés centrafricains au Nord et Sud-Ubangi | 26 October 2015 | Radio Okapi

L’insécurité en République centrafricaine continue à faire déferler vers la RDC voisine de nouvelles vagues de réfugiés, ont indiqué des témoins lundi 26 octobre. Chaque jour, on enregistre de nouveaux arrivants non seulement à Zongo, ville située en face de Bangui, mais aussi dans les territoires de Mobayi-Mbongo et de Bosobolo au Nord-Ubangi et dans celui de Libenge au Sud-Ubangi. L’attaque et l’incendie des maisons au village Lema de Centrafrique dans la nuit du 12 au 13 octobre dernier par des rebelles Anti-Balaka a occasionné des traversées massives des réfugiés à Ngapo-rive, groupement Gbanziri, territoire de Mobay Mbongo dans le Nord-Ubangi. Ces rebelles ont même poursuivi ces réfugiés à Ngapo-rive en terres congolaises pour piller leurs biens, selon des sources locales.

Burundi

Map: Burundi Situation: Displacement of Burundians into Neighbouring Countries as of 23 October 2015 | 23 October 2015 | UNHCR | Reliefweb

Report: UNHCR Regional Update 17 – Burundi Situation, 23 October 2015 | 23 October 2015 | UNHCR | Reliefweb

A total of 209,619 Burundian refugees and asylum-seekers have arrived in the neighbouring countries of the Democratic Republic of the Congo (DRC), the United Republic of Tanzania, Rwanda, as well as Uganda and Zambia since April 2015. The situation in Burundi remains volatile with continued incidents of sporadic violence in the country. While ccertain parts of the country have been spared by the violence, grenade attacks and clashes between opposition groups and the Government continue to occur on a regular basis in the capital.

Central African Republic

En visite à Dékoa, l’ONU évalue les besoins humanitaires en RCA | 23 October 2015 | Radio Ndeke Luka

Stephen O’Brien, le coordonateur des secours d’urgence des Nations unies, termine ce jeudi une visite de deux jours dans le pays. Il s’est rendu hier à Dékoa, où plusieurs milliers de personnes vivent encore dans des camps de déplacés, traumatisées notamment par l’avancée des ex-rebelles Seleka au début du mois d’octobre. Il veut voir la réalité du terrain avant de pouvoir plaider à New York en faveur de la Centrafrique.

Justice and Tribunals

Selected articles on criminal justice proceedings regarding crimes committed in the Great Lakes Region

DRC

Kisangani: une dizaine de personnes condamnées à de lourdes peines | 23 October 2015 | Radio Okapi

Le tribunal militaire de garnison de Kisangani, dans la commune de la Tshopo, a condamné à perpétuité, jeudi 22 octobre, dix présumés bandits. Ils sont accusés de terrorisme, assassinat, vol à mains armées, extorsion et association de malfaiteurs. Vingt et une personnes ont été arrêtées en janvier et février dernier pour les mêmes faits. Dans son arrêt, le tribunal a aussi condamné trois personnes à des peines allant de cinq à quinze ans de prison. Huit autres ont été acquittées faute de preuve. Parmi les prévenus, on compte 18 civils et 3 militaires.

Yalisika lawsuit suspended

Mbandaka: le procès Yalisika à nouveau suspendu | 23 October 2015 | Radio Okapi

Le procès Yalisika qui oppose la Société industrielle et forestière du Congo (Siforco) aux habitants de Bosanga, dans le groupement de Yalisika, territoire de Bumba, dans l’ex-Equateur, est à nouveau suspendu depuis le 22 octobre. Les avocats de l’entreprise accusée de violations de droits humains accusent les juges de partialité. C’est la deuxième fois que ce procès soit suspendu après celui de juin dernier. Ces avocats condamnent le rejet de leur demande, sollicitant que leur entreprise soit mise hors de course, dans les exactions commises en mai 2011 par les forces de l’ordre contre les habitants de Bosanga dans le groupement de Yalisika.

Mbandaka: les suspensions répétées du procès Yalisika inquiètent la défense | 26 October 2015 | Radio Okapi

Les avocats de la défense dans l’affaire qui oppose la Société industrielle et forestière du Congo (Siforco) aux populations du village Bosanga, groupement Yalisika en Equateur, déplorent les suspensions répétées du procès. L’un d’eux, Me Antony Mwamba a estimé le week-end dernier que cette situation préjudicie les prévenus qui sont détenus depuis trois ans.

Pretrial detentions

Kabalo: des détentions préventives faute de jugements au tribunal de paix | 25 October 2015 | Radio Okapi

L’administrateur du territoire de Kabalo, Hubert Kanzavumba déplore des détentions préventives à la prison centrale de son entité, située à 300 km à l’Ouest de Kalemie (Tanganyika). Il a attribué, samedi 24 octobre, cette situation au dysfonctionnement du tribunal de paix de Kabalo suite à l’absence de juges: « Nous n’avons que le juge-président qui n’a pas ses deux collaborateurs. Il n’y a que le parquet qui fonctionne. Il faudra que le procureur au niveau de Kalemie nous envoie des juges ». Hubert Kanzavumba a également déploré le fait que ces prévenus sont gardés dans cette maison carcérale en panne de fonctionnement à cause de manque de subvention de l’Etat.

Uganda

Unlawful evictions

Rwamutonga Evictions – Court Rules in Victims’ Favour, but They Will Not Be Returning to Their Homes Yet | 25 October 2015 | Oil in Uganda | AllAfrica

The Masindi High Court on Thursday delivered what may be the first set of good news that the more than 250 homeless families have received in over a year when it ruled that their eviction from their homes in Rwamutonga, Hoima, was illegal. The families have endured a grueling court battle since they were brutally evicted from their homes on 25th August 2014, forcing them into a temporary camp. “The Eviction was unlawful and should not have happened in the first place because at the time of the execution of the warrant of vacant possession, there was an ongoing suit to determine true ownership of the land,” ruled Justice Simon Byabakama.

Central African Republic

Rape allegations French soldiers

Trois soldats français identifiés parmi ceux accusés de viols | 23 October 2015 | La Nouvelle Centrafrique

S’il n’y avait eu la fuite dans le journal britannique “The Guardian” en avril, concernant des actes de viols et de pédophilie qui auraient été commis sur le site de l’aéroport de M’Poko (à Bangui), entre décembre 2013 et juin 2014 par des soldats français en Centrafrique – treize au total mis en cause par des enfants – l’affaire aurait été tout simplement enterrée par les autorités françaises, qui étaient au courant dans les 15 jours qui suivaient les accusations. “Allégations inventées” entendait-on dans les rangs des chefs militaires.

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

DRC

Copper mining

Ralentissement des activités de KCC: la crise se ressent déjà à Kolwezi | 23 October 2015 | Radio Okapi

Depuis la suspension de la production du cuivre et du cobalt par l’entreprise minière Kamoto Copper Company (KCC) au mois de septembre dernier, quelques milliers d’agents des entreprises de sous-traitance de KCC ont été mis en congé technique à Kolwezi dans la province du Lualaba. La crise socio-économique se fait de plus en plus sentir sur place. Les autorités urbaines se disent préoccupées par cette situation. D’après le maire de Kolwezi, Charlotte Cime Jinga, cette crise fait craindre notamment la baisse du pouvoir d’achat de la population. Elle pourrait aussi favoriser la recrudescence du banditisme causé par un nombre accru des chômeurs dans la ville, redoute-t-elle.

RDC: Glencore suspend une bonne partie de sa production de cuivre | 23 October 2015 | RFI

« Restructuration boursière » pour les uns, perte d’emploi pour les autres, C’est ainsi que l’on pourrait résumer l’effet papillon qu’a eu la décision du géant suisse des matières premières Glencore de retirer 400 000 tonnes de cuivre du marché en septembre dernier et pour 18 mois. L’objectif pour le minier: remonter son cours en bourse et réduire sa dette. Premiers pays touchés: la République démocratique du Congo et la Zambie.

Illegal fishing

Lac Edouard: les autorités appelées à fermer les pêcheries illicites | 26 October 2015 | Radio Okapi

Les comités des pêcheurs des territoires de Lubero, Rutshuru et Beni, plaident pour l’assainissement du lac Edouard, en mettant fin aux pêcheries illégales. Ils ont lancé ce message dans le communiqué final des deux assemblées générales qu’ils ont tenues à Vitshumbi et Kasindi-port de mardi 20 à samedi 24 octobre. Pour ces pêcheurs, le lac Edouard situé en plein parc national des Virunga est de plus en plus menacé suite à la pêche illicite. La pêche illicite est entretenue, selon ces pêcheurs qui exercent en toute légalité, grâce à la complicité des forces et groupes armés et même certains membres de l’administration publique.

Rwanda

Government Streamlines Mining Licence Process | 23 October 2015 | The New Times | AllAfrica

Following complaints from players in the mining sector, Cabinet last week, approved 29 mineral and quarry licences under the new ministerial guidelines. According to Fabrice Kayihura, the deputy chief executive of Mineral Supply Africa (MSA), a local mineral firm, ‘unnecessary bureaucracy’ delayed the issuance of mining and mineral sample exportation licences, thus affecting the sector.

Uganda

Oil

Uganda-Dar Agreement ‘Delaying’ Pipeline Deal With Kenya | 24 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

Uganda’s pipeline deal with Tanzania is standing in the way of a detailed feasibility study that will determine financing for the $4 billion Kenya-Uganda crude oil pipeline. The detailed study was to begin in September but procurement for the designer has been delayed. The initial feasibility study by Toyota Tsusho indicated the pipeline should be complete by the second quarter of 2017.

Regulation, Voluntary Initiatives and Business and Human Rights

Selected articles on legal and voluntary initiatives relating to natural resources and good governance

DRC

Casserite mine closed after death by landslide

Tanganyika: fermeture d’une mine de cassitérite après la mort d’un élève | 26 October 2015 | Radio Okapi

L’administrateur du territoire de Manono dans la province du Tanganyika, François Kazembe a interdit, dimanche 25 octobre, l’accès à tout creuseur à la carrière d’extraction artisanale de la cassitérite de Nsaka située à 2 km au Sud de Manono. Cette décision a été prise après la mort d’un élève de deuxième secondaire enseveli dans un éboulement de terre. La mesure vise à prévenir de nouveaux éboulements en cette période de grandes pluies qui ne font que commencer dans la zone, indiquent les autorités territoriales. La victime, Lusa, a été surprise mercredi 22 octobre dernier par un éboulement qui l’a enseveli alors qu’il s’activait dans un trou pour extraire des mines dans la carrière de Nsaka afin de payer ses frais scolaires.

Uganda

Illegally cancelled land titles

Lands Boss, Forestry Authority Sued for Cancelling 90 Land Titles | 24 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

The Commissioner for Land Registration and the National Forest Authority (NFA) have been sued for alleged illegal cancelling of 90 titles for land along the Entebbe-Kampala Expressway which is undergoing construction in Wakiso District. Ms Kulata is jointly sued with Wakiso District Local Government, Wakiso District Land Board (WDLB) and NFA in the High Court in Nakawa. The said land is in Lwaka, Bufulu, Nkumba, Katabi and Kitinda villages in Wakiso. Ms Kulata is also accused of defying an interim court order stopping her and her co-accused parties from cancelling or taking any action on the said land until the main case had been concluded by court.

Police Net 38 Illegal Gold Miners With Explosives | 24 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

Business in Karita Sub-county in Amudat district in Karamoja sub-region was paralysed on Sunday after 38 people were arrested for alleged illegal mining. The miners were carrying explosives, which police described as dangerous, that they intended to use in blasting of rocks to extract gold. Amudat District police commander Stephen Ojok said the miners were arrested during the police routine operations in Karita Sub-county. He said they had an assortment of dangerous explosives and liquid chemicals they intended to use to break the mineral rocks.

National Petroleum Authority

Oil Authority Should Have Our Interests At Heart | 27 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

President Museveni inaugurated the board members of the National Petroleum Authority (NPA), which will regulate the oil sector and the National Oil Company (NOC) that is tasked to be the commercial arm of government in the oil production process. Their inauguration comes two years after laws that will manage the sector were passed. At the inauguration on Saturday, President Museveni told the board members that it was now their responsibility to ensure the economy is developed.

Other

Burundi

Current Burundi Crisis Has Reawakened Political, Ethnic Divisions of the Past | 24 October 2015 | The EastAfrican | AllAfrica

The central Africa director for the International Crisis Group, Thierry Vircoulon, spoke to The EastAfrican’s Trevor Analo on what the international community and the region need to do to resolve Burundi’s political crisis, including the diplomatic tensions between Kigali and Bujumbura and what the recent military defections mean.

Uganda

Elections

Police Recovers Stolen Kalungu NRM Voters Registers | 23 October 2015 | The Observer | AllAfrica

Police in Kalungu district have recovered three National Resistance Movement (NRM) voters’ registers that were reportedly stolen from the party office. The three missing registers were recovered at Daniel Sejjoba’s home at Kiwesa village, Lusango parish in Bukulula Sub County in Kalungu district.

Uganda Political Tensions Climbing Ahead of 2016 Poll | 22 October 2015 | Voice of America

Civil society leaders are calling for calm in Uganda, where political tensions are rising ahead of national elections set for February. Witnesses say police are using heavy-handed tactics to break up opposition gatherings, and both the government and opposition are allegedly recruiting youth militias to fight in the streets. Confrontations between police officers and opposition activists are on the increase in Uganda. There have been two major clashes in the eastern towns of Soroti and Jinja, as well as smaller incidents around the country.

NRM Primaries – Police Seize Pre-Ticked Ballot Papers | 27 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

In Bukoto Mid-West Constituency in Lwengo District, police have confiscated five boxes of pre-ticket ballots, said to be in favour of the incumbent MP Isaac Ssejoba. One of the boxes was reportedly found with Mr Michael Ndirimo, an officer in charge of Political Desk in Lwengo before 8am, the official time for starting the voting exercise. Southern Regional Police Spokesperson Mr Noah Sserunjogi said, Mr Ndirimo has been arrested and is yet to be transferred to Masaka Central Police Station for interrogation.

Police Officers Told to Support Government to Get Promoted | 27 October 2015 | The Monitor | AllAfrica

The Kasese deputy Resident District Commissioner, Mr Aminadabu Muhindo, has asked police officers to support government if they want to get promotions. He was speaking during the farewell party for the officer in charge station, Mr Damian Katwesiime, who was transferred to Bushenyi as district police commander.

Human trafficking

Uganda Girls Rescued From Traffickers | 24 October 2015 | Daily Nation | AllAfrica

Police and immigration officers in Busia rescued nine Ugandan girls suspected to be victims of human trafficking between Kampala and Nairobi. Immigration officials from Kenya and Uganda yesterday found the girls at the booking office of a bus company on the Kenyan side of the border, where they had been brought by boda boda riders. An immigration officer revealed that the girls were using forged travel documents. A woman who had prepared the girls’ travel documents escaped.

Scroll to Top