BRIEFING

11 – 17 February 2016

Download PDF

News in Brief

Unicef and MONUSCO have expressed their concerns over the enrolment of child soldiers into armed groups in the Democratic Republic of Congo. According to the UN, over 33 000 children were recruited over the past 15 years. In Tanganyika, a new technical group was inaugurated last Wednesday, February 10, to prevent the use of children in armed groups or security services in the province.

Over the past three months, over 100 people were killed in violent clashes between Nande and Hutu communities in Luberu territory, North Kivu, according to the provincial governor Julien Paluku. MONUSCO has stated that it is prepared to support and protect the local population against these recent outbursts of intercommunal violence. In Beni territory, ADF rebels killed six civilians and abducted 14 others. The rebel group also systematically pillaged inhabitants’ property and set nearly 30 homes on fire. In Ituri, five FRPI rebels were killed during confrontations between the militia and the FARDC last weekend. Meanwhile in Kinshasa, opposition parties organised a day of ‘ville morte’ on Tuesday in remembrance of the bloody demonstrations on 16 February 1992. According to the UN, twelve opposition and civil society members were arrested and many more intimidated.

Burundi continues to see grenade attacks on a daily basis. Last Thursday, an explosion in Kamenge, Bujumbura, injured 10 people and the next day, five civilians were injured by a grenade in Murama, Kirundo province. On Saturday, an explosion in Ngagara, Bujumbura, killed a young boy. This Monday, February 15, four were killed and dozens of others injured in different attacks spread over several quarters of the capital. Ngagara again saw a grenade attack early this Wednesday. Four people were gravely injured. Meanwhile, tensions between Burundi and Rwanda are heightened, as both Burundian and American officials have accused Rwanda of giving Burundian refugees military training in order to cause instability in their home country.

Uganda remains captivated by its preparations for the upcoming elections this Thursday, February 18. Although several parties have expressed concerns over election-related violence, Ugandan police denies the reports of rising tensions. Nevertheless, this Monday, one person was killed and many others were injured during clashes between opposition and police. Security forces fired teargas to disperse supporters of main opposition candidate Kizza Besigye, whom they also briefly arrested. The next day, five NRM supporters were arrested for inciting violence in Mpigi district. The police also tightened security along the Ugandan borders in order to prevent foreigners from entering the country during the elections.

Conflict and Security

Recent news on conflict and security related issues across the Great Lakes Region

LRA chief captured

Senior Figure in Warlord Kony’s Army Surrenders, Uganda Says | 11 February 2016 | Voice of America

The Ugandan military said Thursday that a senior commander in warlord Joseph Kony’s Lord’s Resistance Army had surrendered, a move analysts said showed disarray in rebel ranks and strengthened the possibility of Kony’s capture. The militia is notorious for extreme violence, including chopping off limbs as a form of punishment and abducting young girls and boys for use as sex slaves and child soldiers.

L’armée ougandaise affirme détenir un ex-chef de la LRA capturé en Centrafrique | 11 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Okot Odek est l’un des principaux commandants de l’Armée de résistance du seigneur capturé en Centrafrique. Il sera prochainement rapatrié en Ouganda. Okot George Odek, ancien haut responsable de la sanguinaire rébellion ougandaise, avait été capturé le 6 février par une faction de l’ex-rébellion centrafricaine Séléka, puis remis aux forces américaines qui collaborent avec l’Ouganda pour traquer la LRA. “Il s’est rendu à la Séléka et ils nous l’ont remis,” a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée ougandaise, Paddy Ankunda, alors que les anciens rebelles centrafricains affirment avoir capturé le chef de guerre.

FDLR

Top FDLR Rebel Chief Escort Defects | 12 February 2016 | News of Rwanda | AllAfrica

One of the top Chief escort to the Supreme commander of The Democratic Forces for the Liberation of Rwanda (FDLR) rebel group has defected from rebels activities and returned to Rwanda. Captain Aphrodice Munyampeta a.k.a Prince arrived today in Rwanda, through the western border of DRC and Rwanda and was accompanied by four other combatants and their families. Capt. Munyampeta was chief escort of Maj. Gen Gaston Iyamuremye a.k.a Victor Rumuri Byiringiro, the supreme leader of FDLR rebels who have spent two decades fight a losing war against Rwanda.

Top FDLR-RUD Rebel Leader Killed in Mai Mai Attacks | 13 February 2016 | News of Rwanda | AllAfrica

The leader of FDLR-RUD the section of the Rwanda’s genocide fugitive group FDLR based in Congo has been confirmed dead after recent heavy confrontations between the groups section based in Walikale at Mashuta and the Mai Mai militias. According to impeccable sources form the section, Maj. Gen Jean-Damascène Ndibabaje alias Musare died on 8th February after his base was attacked by Mai mai militias leaving the section without a leader.

DRC

Child soldiers

RDC: environ 33 000 enfants recrutés par les groupes armés en 15 ans, selon l’Onu | 12 February 2016 | Radio Okapi

La section protection de l’enfant de la Mission de l’observation des Nations unies au Congo (Monusco) a documenté au cours des 15 dernières années environ 33 000 enfants recrutés par les forces et groupes armés actifs en RDC. Elle a publié mardi 9 février un rapport à ce sujet à l’occasion de la journée internationale de l’enfant-soldat, appelée aussi journée de la main rouge, célébrée le 12 février de chaque année. Ce rapport note que les filles sont particulièrement vulnérables au sein des groupes armés. En plus des épreuves et des souffrances dont les garçons font aussi l’expérience, elles sont la plupart du temps abusées sexuellement par des combattants rebelles, note le rapport. D’autres sont parfois utilisées pour la cuisine ou le nettoyage. Par ailleurs poursuit ce document, certaines des filles, enfants-soldats, reçoivent également une formation militaire et sont envoyées sur les champs de bataille.

MONUSCO

MONUSCO committed to ending the recruitment of child soldiers into armed groups | 12 February 2016 | MONUSCO

Maman Sambo Sidikou, Special Representative of the United Nations Secretary-General in the DRC, points out that the objective of the celebration of this day is to raise public awareness on the suffering faced by child soldiers around the world and in the Democratic Republic in particular. « It is regrettable to note that the armed groups in the Democratic Republic of Congo continue to recruit children in large numbers, thus exposing them to great risks and denying them the enjoyment of their fundamental rights. It is imperative, in the best interest of children, to pool our efforts in order to create a security and judicial environment conducive to prevention and protection of children’s rights in the context of the armed conflict in the DRC, » stated the Head of MONUSCO on this occasion.

Conférence de presse des Nations Unies du mercredi 17 février 2016 | 17 February 2016 | MONUSCO

Les nouvelles à propos des activités des composantes de la MONUSCO, des activités de l’équipe-pays et de la situation militaire en DRC.

Ville morte’ in Kinshasa

RDC: des partis de l’opposition appellent à une journée « ville morte » le 16 février | 11 February 2016 | Radio Okapi

La Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front anti-dialogue appellent à une journée « ville morte » le 16 février prochain en RDC. Dans une déclaration politique publiée mercredi 10 février à Kinshasa, ces trois plateformes de l’opposition invitent les Congolais « à rester à la maison, à ne pas aller au travail et à ne pas envoyer nos enfants à l’école ». Ces opposants disent vouloir « honorer la mémoire de nos concitoyens victimes de la barbarie du 16 février 1992 ».

RDC: aucune manifestation de la majorité mardi à Kinshasa | 15 February 2016 | La Voix de l’Amérique

La majorité politique ne manifestera finalement pas mardi à Kinshasa comme elle l’avait annoncé en décembre, a-t-on appris lundi auprès du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), la formation du président Joseph Kabila. “L’hôtel de ville de Kinshasa nous a refusé l’autorisation; la marche (…) n’aura pas lieu”, a déclaré à l’AFP Henri Mova Sakanyi, secrétaire général du PPRD. Interrogé par l’AFP, le ministre de l’Intérieur de la ville province de Kinshasa, Emmanuel Akweti, a affirmé que le gouvernement de la capitale n’avait “autorisé aucune manifestation demain (mardi) sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa” et assuré n’avoir reçu aucune notification de manifestation de la part de qui que ce soit.

RDC: Fayulu maintient son appel à une journée ville-morte mardi | 15 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Martin Fayulu, leader de plusieurs plates-formes de l’opposition dont “Sauvons la RDC”, déclare dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux après sa libération que le mot d’ordre pour une journée ville-morte mardi 16 février 2016 à travers la RDC, était maintenue. Le député a été libéré et reconduit dimanche en fin d’après-midi à domicile, à Kinshasa, après quelques heures de détention dans les installations du renseignement militaire congolais. Il s’est plaint d’avoir fait l’objet de brutalité l’ayant laissé avec quelques égratignures en dépit de son immunité parlementaire.

Kinshasa: la police accusée d’avoir arrêté des jeunes | 16 February 2016 | Radio Okapi

La police nationale est accusée d’avoir arrêté dans la nuit de lundi au mardi 16 février des jeunes garçons dans certains quartiers des communes de N’djili et Masina à Kinshasa. Des témoins rapportent que des policiers ont arrêté ces jeunes dans leurs domiciles alors qu’ils dormaient.

RDC: opération ville morte à Kinshasa | 16 February 2016 | Afrik.com

Ce mardi, la vie tourne au ralenti à Kinshasa. Selon toute vraisemblance, l’appel à la grève générale lancé par les principales figures de l’opposition congolaise a été entendu. Le bras de fer continue, en république démocratique du Congo, entre le pouvoir et l’opposition. L’opposition avait pourtant, dans un premier temps, appelé à une grande marche pacifique. Elle s’est résolue à changer de mot d’ordre de crainte des débordements.

Ville morte en RDC: l’Onu recense 12 arrestations | 17 February 2016 | Radio Okapi

Douze arrestations et plusieurs cas d’intimidation ont été enregistrés mardi 16 février à Kinshasa au cours de cette journée décrétée « ville morte » par l’opposition. Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH), qui révèle ce chiffre ce mercredi, indique que des membres de l’opposition et de la société civile ont fait l’objet de répressions. Le directeur du BCNUDH, José Maria Aranaz, affirme que des cas d’intimidation et de répression ont également été enregistrés avant le 16 février.

North Kivu

Conflit Hutu-Nande: les casques bleus prêts pour assurer la protection des civils | 11 February 2016 | Radio Okapi

Les casques bleus de la Monusco sont prêts à assurer la protection des civils pour faire face aux conflits interethniques qui opposent depuis plusieurs jours les communautés Nande et Hutu au Sud de Lubero (Nord-Kivu), a assuré mercredi 10 février le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RDC, David Gressly. « Cette situation va demander une approche multidimensionnelle d’abord avec la politique, parce que ce n’est pas seulement une question d’actions militaires. Je dois féliciter le gouverneur qui a décidé d’y aller pour discuter sur les tensions qu’il y a entre communautés. Mais nos militaires sont prêts à aider les civils pendant cette période», a affirmé M. Gressly, lors de sa visite avec une délégation française venue de Paris.

Nord-Kivu: les présumés ADF tuent 6 civils à Lesse | 13 February 2016 | Radio Okapi

Les ADF sont accusées d’avoir tué, vendredi 12 février, six civils et kidnappé quatorze autres, au terme d’une incursion perpétrée au village Lesse, en territoire de Beni (Nord-Kivu). Selon des sources locales, ces rebelles ougandais ont également incendié vingt-neuf habitations au cours de leur attaque. Ces ADF se seraient livrés ensuite au pillage systématique: vivres et bétail, affirme la même source.

Congo Rebels Killed 6 and Kidnapped 14, Group Says | 13 February 2016 | New York Times

Rebels in a northeastern area of the Democratic Republic of Congo killed six civilians and kidnapped 14 others, a local activist group said on Saturday, the latest attack in a region the United Nations says is facing deteriorating security. The group, the Center of Study for the Promotion of Peace, Democracy and Human Rights, based in the eastern city of Goma, said the attack occurred Friday evening in a village four miles east of the town of Eringeti.

RD Congo: près de 100 morts en trois mois, que se passe-t-il dans le Sud-Lubero? | 16 February 2016 | Jeune Afrique

Des groupes armés nande et hutu commettent massacre sur massacre contre les populations civiles du Sud-Lubero depuis trois mois. Que se passe-t-il dans ce territoire du Nord-Kivu? Et comment mettre fin à ce cycle de violences interethniques?

South Kivu

Douze détenteurs illégaux d’armes arrêtés à Uvira | 16 February 2016 | Radio Okapi

L’armée a présenté à la presse lundi 15 février à Uvira douze civils présumés détenteurs illégaux d’armes. Des armes ont été découvertes dans leurs domiciles à Uvira et Fizi au Sud-Kivu. Selon le commandant des opérations militaires Sokola II dans cette province, général Bwange Safari, les militaires ont notamment récupéré douze armes AK 47, deux armes mitrailleuses anti-aérienne, une lance-grenade, un mortier de 82 millimètres, cinq bombes de RPG, trois mitrailleuses, quatre talkies-walkies ainsi que près de quatre mille cartouches emballées dans des sacs. e responsable de l’armée affirme, sans donner plus de détails, que ces armes ont été récupérées grâce à la collaboration de la population civile.

Les autorités du Sud-Kivu et la Monusco évaluent les projets de stabilisation à Kalehe | 17 February 2016 | Radio Okapi

Une mission conjointe constituée des représentants du gouvernement provincial du Sud-Kivu et de la Monusco évalue depuis le lundi 15 février les projets de stabilisation à Kalehe. Dans ce cadre de ce projet, trois bâtiments administratifs de six bureaux chacun ont été construits à Minova, Ziralo et Nundi, pour une valeur de 250 000 dollars américains. Ces projets sont pris en charge par le PNUD, l’UN-Habitat et l’Organisation internationale des migrations (OIM).

Tanganyika

Tanganyika: mise en place d’une structure de lutte contre l’enrôlement des enfants dans les groupes armés | 12 February 2016 | Radio Okapi

Le commissariat provincial de Tanganyika en collaboration avec les représentants de la Monusco et de l’Unicef a installé mercredi 10 février lors d’une cérémonie officielle à Kalemie le groupe technique du travail conjoint (GTTC) pour la province du Tanganyika, une structure dont la mission est de lutter contre le recrutement et l’utilisation d’enfants dans les groupes armés et les services de sécurité dans la province de Tanganyika, ont indiqué des sources locales. Cette structure devra également assurer la mise en œuvre du plan de lutte contre les violations graves des droits des enfants par ces forces.

Ituri

Ituri: 5 miliciens FRPI tués dans des affrontements avec l’armée | 15 February 2016 | Radio Okapi

Cinq combattants de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont été tués et neuf autres capturés lors des combats avec des militaires congolais. C’est ce qu’a révélé lundi 15 janvier, le commandant second des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri, le colonel Chico Citambo. L’armée multiplie depuis le samedi dernier, des attaques contre les positions de ces miliciens dans la chefferie de Walendu Bindi, à une soixantaine de kilomètres au Sud de Bunia (Ituri).

Vingt-quatre pêcheurs ougandais arrêtés en Ituri | 17 February 2016 | Radio Okapi

Vingt-quatre pêcheurs ougandais ont été arrêtés mardi 16 février à Kasenyi, dans le territoire d’Irumu en Ituri, par le service de pêche sur le lac Albert. Selon le sous-officier de pêche d’Irumu, Wilson Nduru, ces pêcheurs ougandais qui naviguaient à bord de huit pirogues motorisées ont franchi la frontière sans autorisation. Ils auraient également utilisé des moustiquaires comme filets de pêche. Une pratique interdite en RDC.

Rwanda

Allegations of Rwandan interference in Burundi

Is Rwanda Interfering in Burundi? | 11 February 2016 | Deutsche Welle | AllAfrica

Concern in the United States about Rwanda’s activities in neighboring Burundi was raised in the US Senate Foreign Relations Committee. Thomas Perriello, US envoy for the Great Lakes region, told the committee there were “credible reports of recruitment of Burundian refugees out of camps in Rwanda to participate in armed attacks by Burundian armed opposition against the Burundian government.” Linda Thomas-Greenfield, US Assistant Secretary of State for African affairs, informed the senators that “we have seen a number of reports from our colleagues in the field that suggest that the Rwandan government has been involved in destabilizing activities in Burundi.”

Rwanda to Relocate Burundian Refugees | 12 February 2016 | Voice of America

The government of Rwanda said Friday that it would relocate refugees from Burundi to other countries, after accusations from U.S. diplomats that Rwanda was training rebels opposed to Burundi’s government. Rwanda’s government said it would immediately begin working with “partners in the international community” to plan the orderly relocation of Burundian refugees to third countries.

Kigali déterminé à renvoyer les réfugiés burundais vers d’autres pays | 12 February 2016 | IWACU

L’annonce a été faite ce vendredi 12 février, le Rwanda entend relocaliser les réfugiés burundais se trouvant sur son sol vers d’autres pays d’accueil. Dans un communiqué, Kigali fait savoir qu’il envisage de préparer de ’’manière ordonnée et sûre, le transfert des réfugiés burundais vers des pays tiers’’. C’est au moment où Washington pointe du doigt Kigali sur base d’un rapport d’un groupe d’experts de l’ONU pour son rôle dans le recrutement et l’entraînement des réfugiés burundais présents sur son territoire.

Burundi

Mass graves

Le dossier des fosses communes refait surface | 11 February 2016 | IWACU

L’ONU s’intéresse aux allégations d’existence de charniers au Burundi. Selon une dépêche de l’AFP, cette organisation annonce sa volonté d’envoyer à Bujumbura des experts indépendants. Objectif: collaborer avec les autorités afin de mener des enquêtes sur les charniers présumés découverts dans ce pays. Le Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme réclame une enquête sur l’existence possible d’au moins neuf charniers à Bujumbura et dans ses environs, y compris dans un camp militaire.

Burundi: au moins 100 cadavres dans des fosses communes, l’ONU va enquêter | 11 February 2016 | Afrik.com

La situation ne s’arrange pas au Burundi. L’ONU a décidé d’envoyer au Burundi des experts indépendants pour prêter main forte aux autorités qui afin d’enquêter sur des charniers présumés découverts dans le pays, selon un haut responsable de l’institution. Selon de nombreux témoins, au moins 100 cadavres seraient enfouis dans des fosses communes. Toutes ces personnes seraient tuées à la suite d’attaques lancées le 11 décembre contre trois camps militaires. Pas plus tard que janvier dernier, le Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme avait déjà réclamé une enquête sur « l’existence possible d’au moins neuf charniers » à Bujumbura et dans ses environs, y compris dans un camp militaire. Selon des témoins, les fosses communes contiendraient au moins 100 corps, tous tués à la suite d’attaques lancées le 11 décembre contre trois camps militaires.

Armed attacks

Plusieurs blessés dans une attaque à la grenade à Bujumbura | 11 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Selon le porte-parole de la police, au moins 26 personnes ont été blessées dont neuf grièvement par l’explosion d’une grenade dans un quartier populaire du centre de Bujumbura”. La grenade a été lancé dans une rue archi-bondée du quartier populaire de Buyenzi, au centre de la capitale burundaise vers 13H30 (11H30 GMT), par un homme qui circulait à moto, selon des témoins et un journaliste présent sur place. Les autorités burundaises ont utilisé le terme “terrorisme” pour qualifier cet attentat perpétré au centre de la capitale burundaise.

Burundi: les autorités accusent un groupe armé d’avoir “exécuté” deux personnes | 13 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Une source administrative et des témoins ont affirmé à l’AFP que deux personnes ont été “exécutées” lors d’une attaque d’un groupe de “criminels armés” non identifiés dans la province de Mwaro, au centre du Burundi, dans la nuit de vendredi 12 à samedi 13 février. “Des criminels armés sont arrivés sur la colline de Gacimbirigongo et ont obligé les habitants à sortir de leurs maisons (…) Ils ont appelé deux personnes par leur nom et leur ont demandé de s’avancer, avant de les exécuter par balles”, a annoncé à l’AFP l’administrateur de la commune de Gisozi, Célestin Singirankabo, joint par téléphone.

Zone urbaine de Ngagara: un garçon de six ans fauché par une grenade | 14 February 2016 | IWACU

Don Chalexe Ntungange n’est plus. Selon les témoignages d’un membre de la famille, cet « ange » qui faisait sa troisième primaire a été emporté par l’explosion de deux grenades larguées ce samedi 13 février aux environs de 20 heures par des inconnus à bord d’une voiture. Un membre de la famille parle d’effets collatéraux d’une attaque qui visait la position militaire située à la croisée de l’Avenue des Forces Armées (dite Ku rya Kanyoni) et la Chaussée Buconyori, « chez les Claristes », au quartier 2.

Une semaine ponctuée d’attaques à la grenade | 14 February 2016 | IWACU

Kamenge, attaque à la grenade au ’’Terminus’’; Mutakura, des armes saisies; Musaga, des armes saisies et des arrestations; Kirundo, attaque à la grenade à Murama, 5 blessés.

Attaques à la grenade à Bujumbura: le ministre Bunyoni parle d’un mort et 32 blessés | 15 February 2016 | IWACU

Tel est le bilan officiel fait ce lundi 15 février par le ministre burundais de la Sécurité publique, Alain-Guillaume Bunyoni après une série d’attaques perpétrées à Bujumbura dont deux en plein centre-ville. Il parle d’un ’’réseau de terroristes à traquer et à mettre hors d’état de nuire’’. «Un présumé terroriste a été arrêté. Une moto qu’un de ces terroristes aurait utilisée, a été saisie», a-t-il indiqué. Il affirme que ’’les enquêtes se poursuivent’’ pour démanteler ce réseau.

Burundi: un enfant tué et au moins dix blessés dans des attaques à la grenade à Bujumbura | 15 February 2016 | Jeune Afrique

Au moins cinq grenades ont explosé lundi matin dans Bujumbura faisant au moins une dizaine de blessés. Trois grenades, lancées par des hommes circulant à moto, ont explosé dans le centre de Bujumbura, lundi 15 février, dans les quartiers de Rohero et Buyenzi, et deux autres dans un quartier du nord de la ville, Ngarara, selon des témoins et le collectif de journalistes burundais, SOS Médias Burundi. « On ne sait pas ce qui se passe mais c’est clair, on veut nous terroriser. J’ai déjà entendu trois explosions de grenades et ici, près du rond-point central (de Rohero), il y a eu plusieurs blessés, cinq hommes et une femme », a déclaré un habitant de Bujumbura sous couvert d’anonymat.

Bujumbura: 4 personnes auraient été tuées et plus de 20 autres blessées dans une série d’attaques à la grenade | 15 February 2016 | IWACU

La première attaque a été perpétrée, ce lundi matin, vers 8h, à la station « Interpetrol » à côté de l’ex-hôtel Novotel, en plein-centre ville. Selon des témoins, il y aurait eu 10 blessés, ils ont tous été évacués vers des hôpitaux. Cette grenade meurtrière été emballée dans un sachet noir en plastique. D’autres témoins parlent d’un mort et de 5 blessés. La police et la Brigade anti-émeute sont arrivées sur les lieux quelques minutes après l’explosion. Des ambulances de la Croix-Rouge ont fait la navette, à plusieurs reprises, pour évacuer les blessés. Entre-temps, une autre grenade a explosé à la Maison Fleurie, en face de l’ex-Athénée primaire. Un des fleuristes présent lors de cette attaque affirme que 4 collègues ont été blessés.

Quatre personnes blessées | 17 February 2016 | IWACU

Une grenade a explosé, tôt ce matin, au quartier 6 de la zone Ngagara, près du parking de l’Otraco. Bilan: quatre personnes grièvement blessées. La déflagration s’est produite vers 7h30 près d’un container faisant office d’une boulangerie communément appelée « Saint Thomas », alors que plusieurs clients en partance vers l’intérieur du pays étaient sur le point d’embarquer. « J’ai entendu une détonation puis j’ai vu plusieurs personnes allongées par terre. Quatre étaient grièvement blessés. » Ils ont été évacués par des véhicules vers des hôpitaux, assure un témoin.

Youngsters surrender to police

5 jeunes qui se disent rebelles jettent l’éponge et se rendent à la Police | 16 February 2016 | IWACU

C’est présenté comme une véritable reddition, ces jeunes gens, d’un âge compris entre 20 et 26 ans, ont été montrés ce mardi 16 février dans l’après-midi à la presse par la police. Ces jeunes affirment qu’ils faisaient partie du groupe qui perturbait la sécurité à Musaga. La police parle de ’’terroristes’’ mais ces jeunes gens se défendent: «On opérait à Musaga uniquement et on se repliait dans les montagnes surplombant ce quartier quand on était acculé. On n’est pas mêlé à ces dernières attaques à la grenade en ville», ont-ils confié.

Shopkeepers accused of helping protesters

Mutakura: des militaires accusés de saccager des boutiques | 16 February 2016 | IWACU

Accusés de fournir de la nourriture aux insurgés, les petits commerçants sont contraints de payer de l’argent à des militaires et de fermer leur commerce. De la 6ème à la 10ème avenue, presque tous les boutiquiers, restaurateurs, coiffeurs … ont déposé leurs tabliers. Le quartier Mutakura est presque vide de gens, les rues à l’intérieur sont désertes. Deux ou trois policiers sont positionnés sur chaque avenue. Le petit marché à la 4è avenue a été fermé et une tension est perceptible quand on s’y promène. « Des propriétaires ont été enlevés et leurs boutiques saccagées par des militaires. D’autres, pour continuer à travailler, donnent 20 mille Fbu aux militaires chaque semaine », se plaint, sous anonymat, une boutiquière à la 10è avenue.

Demostrations against Rwanda

Burundi: le pouvoir organise des manifestations contre l’ingérence présumée du Rwanda | 13 February 2016 | La Voix de l’Amérique

A Bujumbura, entre 4 000 manifestants, selon des journalistes présents sur place, et plus de 10 000 selon un des organisateurs, ont arpenté les rues samedi matin. Le gouvernement burundais a organisé samedi à travers le pays des manifestations pour dénoncer “les actes d’agression” du Rwanda et de son président Paul Kagame contre le Burundi, qui traverse une profonde crise depuis plus de neuf mois. Depuis le début de la crise politique au Burundi, les relations se sont envenimées pour devenir délétères entre le Burundi et son voisin rwandais. Bujumbura accuse Kigali d’entraîner sur sol des réfugiés burundais pour déstabiliser le régime du président Pierre Nkurunziza.

Le Burundi et la RDC demandent au Conseil de sécurité de dénoncer le Rwanda | 17 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) ont demandé au Conseil de sécurité de rappeler à l’ordre le Rwanda, accusé de recruter des réfugiés burundais pour déstabiliser Bujumbura, dans des lettres rendues publiques mercredi.

Uganda

Elections-related tensions

Worries Over Violence Cloud Uganda Elections | 12 February 2016 | Voice of America

With only a week until national elections in Uganda, a number of human rights advocates are concerned about increasingly violent rhetoric coming from the nation’s leaders. Ugandans were shocked last month when Inspector General of Police Kale Kayihura was quoted by a local newspaper saying that if the opposition wanted war, they would give crime preventers – a youth force created to supplement the police – guns. Then, not long after, the secretary-general of the ruling NRM party, Kasule Lumumba, was heard on the radio telling citizens the state will “kill your children” should they protest election results.

Uganda Police Deny Reports of Rising Tensions Ahead of Election | 13 February 2016 | Voice of America

Ugandan police have sharply denied local media reports that rising tension in the ongoing presidential campaigns could undermine the country’s peace in the run-up to the February 18 general election. Police officials say they are working with the military and other security agencies to ensure a peaceful environment to enable voters to participate in the electoral process.

Ouganda: au moins un mort dans les heurts entre la police et l’opposition | 15 February 2016 | Jeune Afrique

À trois jours de la présidentielle, au moins une personne est morte lundi dans de violents heurts entre opposition et forces de l’ordre, qui ont lancé des gaz lacrymogènes et brièvement arrêté Kizza Besigye, l’un des principaux candidats de l’opposition ougandaise.

Ugandan Police Detain, Then Release Opposition Leader Besigye | 15 February 2016 | Voice of America

Ugandan police detained opposition candidate Kizza Besigye in the capital Kampala Monday as he campaigned for the country’s presidential election this week. Witnesses said police fired tear gas after Besigye was stopped at a junction and told to get out of his car. Then they took him into custody, before moving him to another location outside of Kampala. He was later released.

Five NRM Supporters Arrested Over Violence | 16 February 2016 | The Monitor | AllAfrica

Police in Mpigi District have arrested five supporters of the ruling NRM’s candidate for Mawokota South Constituency, John Bosco Lubyayi over engaging in pre-election-related violence. According to the district police commander, Mr Ahmed Kimera, the suspects are residents of Nabusanke trading centre in Nkozi Sub-county. “They attacked and assaulted supporters from a rival camp last Saturday, that’s why we have arrested them to act as examples to other hooligans,” he said.

Police Tightens Security On Border Points Ahead of Elections | 16 February 2016 | The Monitor | AllAfrica

Police have deployed heavily at the boarder points in eastern region ahead of the February 18 general election. The Elgon regional Police commander, Mr James Ruhweza said police have sealed off all boarder points to prevent Kenyans from sneaking into the country to participate in the coming elections. “We don’t want to see somebody from another country crossing into the country during election period,” said Mr Ruhweza.

Uganda Elections Approach Amid Hostile Environment for Media | 16 February 2016 | Committee to Protect Journalists | AllAfrica

Demonstrations against the government are a routine affair in the Ugandan capital Kampala, and Andrew Lwanga thought it would be just another day at work when he was assigned to cover a protest march by a few dozen unemployed youth on January 12, 2015. He ended the day in a hospital bed, paralyzed from the waist down, after a senior police officer beat him for taking pictures of scuffles between the police and the demonstrators, an attack caught on camera. (According to news reports, the officer was arrested and charged with assault; the case is pending). Lwanga, a reporter with the privately owned WBS TV, is one of dozens of journalists who have fallen victim to a campaign of harassment and intimidation by authorities in Uganda, where one of Africa’s longest-serving presidents, Yoweri Museveni, is bidding to extend his 30-year rule in elections due on February 18.

Increased Tension Ahead of Thursday Vote | 16 February 2016 | Deutsche Welle | AllAfrica

Ugandan police fired tear gas and rubber bullets to disperse supporters of the main opposition candidate Kiiza Besigye. One person was shot dead. Earlier Besigye was shortly arrested on his way to campaign rally.

Police Block Besigye Rally As One Is Killed, Scores Injured | 16 February 2016 | Deutsche Welle | AllAfrica

FDC presidential candidate Kizza Besigye failed to hold any of his Kampala rallies yesterday after he and his supporters were intercepted by police on his way to a rally in Kisenyi. Many were injured. However, one man, according to pictures taken by Daily Monitor, sustained what looked like fatal injuries as the police battled Dr Kizza Besigye’s supporters at Wandegeya after the Forum for Democratic Change presidential candidate was blocked from campaigning in the city centre.

Security incidents

Two Killed in Mbarara Bank Robbery | 15 February 2016 | The Observer | AllAfrica

Calm has returned to Mbarara municipality following a violent armed robbery. According to information obtained by URN, four unidentified gunmen stormed Crane bank and robbed Shs 110 million from a local businessman, Prof Hosia Muhanguzi. Muhanguzi is the proprietor of Hosma Bookshop, which is found along Mbaguta street. According to Muhanguzi, the gunmen followed him to the bank in the company of his employee Vincent Mukasa, and threatened to shoot him unless he surrenders the cash box.

Central African Republic

Election-related tensions

Tensions rise in CAR as elections draw near | 11 February 2016 | La Nouvelle Centrafrique

With approximately 20% of the country’s population having been displaced due to the conflict, Doctors Without Borders (MSF) has stepped up its operations in the central African nation in order to provide much-needed healthcare. Several health centres in the capital of Bangui have suspended their services due to insecurity in the area, leading to many more citizens seeking out MSF’s assistance. Since renewed violence took hold in September 2015, the capital has seen an influx of internally displaced civilians (IDPs), with MSF providing consultation to more than 400 people at the organisation’s Mpoko structure in Bangui on a daily basis.

MINUSCA

Ban appoints Senegalese General as UN Force Commander for Central African Republic | 11 February 2016 | UN News Centre

United Nations Secretary-General Ban Ki-moon today announced the appointment of Lieutenant General Balla Keïta of Senegal as the Force Commander of the UN Multidimensional Integrated Stabilization Mission in the Central African Republic (MINUSCA). Lieutenant General Keïta succeeds Major General Martin Chomu Tumenta of Cameroon, who passed away last 30 November.

Trois officiers burundais de la Minusca, accusés d’exactions, vont être rapatriés | 12 February 2016 | La Voix de l’Amérique

La décision tombe alors que plusieurs contingents des pays contribuant avec des Casques bleus au sein de la mission onusienne font l’objet d’accusations d’abus sexuels. “La décision a été prise de rapatrier trois officiers burundais servant dans la Minusca comme observateurs militaires”, a indiqué à l’AFP Ismini Palla, porte-parole du département de maintien de la paix. Les autorités burundaises ont été informées de cette décision.

Allegations of sexual abuse by peacekeepers

RCA: nouvelles accusations d’abus sexuels visant des Casques bleus de la RDC | 16 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Farhan Haq, porte-parole de l’ONU, a révélé ces nouvelles accusations mardi. Selon lui, les quatre victimes ont été agressées entre 2014 et 2015. La réputation des Casques bleus de l’ONU a été ternie ces derniers mois par une série de scandales d’abus sexuels, en particulier en Centrafrique. Sur 69 cas d’abus sexuels présumés recensés l’an dernier par l’ONU au sein de ses 16 missions de paix dans le monde, 22 cas concernaient la mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca). “Ces quatre cas d’accusations impliquent des Casques bleus de la République démocratique du Congo”, a indiqué le porte-parole.

UN mission in Central African Republic aims to ensure victims of alleged abuse receive help | 16 February 2016 | UN News Centre

The United Nations is working to ensure that the victims involved in four new allegations of sexual exploitation and abuse involving UN peacekeepers in the Central African Republic (CAR) have access to the help they need, a spokesperson for the world body said today. According to initial information received by the UN Multidimensional Integrated Stabilization Mission in CAR (MINUSCA) from humanitarian partners on 11 February, the four allegations involve peacekeepers from the Democratic Republic of the Congo (DRC).

Humanitarian News

Non-comprehensive overview of humanitarian news, including IDP and refugee issues, across the Great Lakes Region

DRC

Le Nord-Kivu compte 600 000 déplacés | 13 February 2016 | Radio Okapi

Ocha se dit préoccupé par la situation humanitaire au Nord-Kivu qui compte actuellement environ 600 000 personnes déplacées, hébergées dans des sites de déplacés, familles d’accueil et sites spontanés. Ce chiffre qui représente une augmentation de 13% par rapport à l’année passée a été révélé à l’occasion du lancement du plan d’action humanitaire 2016 dans cette province. Selon Ocha, au moins 78 000 nouveaux déplacés ont été enregistrés ces deux derniers mois.

Bas-Uélé: d’anciens réfugiés réclament de l’aide à Ango | 13 February 2016 | Radio Okapi

Des Congolais de retour à Ango depuis novembre 2015 en provenance de Centrafrique où ils avaient trouvé refuge réclament une assistance. Ils sont au total 805 dont la majorité sont installés dans le territoire d’Ango où ils vivent dans des familles d’accueil. Les autres vivent dans les territoires de Bondo, Isiro et Faradje.

Miriki: 400 élèves privés d’école à cause de la présence des déplacés | 13 February 2016 | Radio Okapi

Plus de quatre cents élèves de la localité de Miriki au Nord-Kivu ne fréquentent plus l’école depuis novembre dernier à cause des déplacés qui l’occupent. La mutuelle de ressortissants de Lubero Sud demande que ces déplacés soient identifiés et placés dans des camps officiels. Le président de cette mutuelle, Donatien Mungane, craint pour la suite de la scolarité des élèves si l’école n’est pas vite évacuée.

Ituri: Ocha promet d’assister près de 6 millions de déplacés en 2016 | 14 February 2016 | Radio Okapi

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) a annoncé, vendredi 12 février, le décaissement de 690 millions de dollars américains pour assister près de six millions de déplacés en 2016, en Ituri. L’assistant chargé des Affaires humanitaires d’Ocha à Bunia, Chrysostome Kaloma, a indiqué que la priorité pour l’Ituri, c’est la situation humanitaire dans le Sud du territoire d’Irumu et en territoire de Mambasa.

Rwanda

Burundian refugees in Rwanda

Infographic: Burundian Refugees in Rwanda – Daily Statistics (Monday 15th February 2016) | 15 February 2016 | UNHCR | Reliefweb

Central African Republic

Map: République centrafricaine: Contraintes d’accès physiques au 11 Février 2016 | 11 February 2016 | WFP | Reliefweb

Des milliers de réfugiés centrafricains votent au second tour de l’élection présidentielle en RCA | 15 February 2016 | UNHCR | Reliefweb

Des milliers de réfugiés ont pris part ce week-end au second tour de l’élection présidentielle historique en République centrafricaine, qui pourrait instaurer une nouvelle ère de paix et de réconciliation après des années de violence, de souffrance et de déplacement forcé et être le prélude d’un retour dans leur pays. Selon le personnel du HCR chargé de faciliter les opérations électorales au Cameroun, au Tchad et au Congo, de nombreux réfugiés centrafricains ayant le droit de voter dans ces trois pays se sont rendus aux urnes dimanche.

Infographic: Republique Centrafricaine: Aperçu humanitaire hedbomadaire (au 15 Février 2016) | 15 February 2016 | OCHA | Reliefweb

Infographic: West and Central Africa: Weekly Regional Humanitarian Snapshot (9 – 15 February 2016) | 16 February 2016 | OCHA | Reliefweb

Natural resource exploitation, governance and trade

Minerals, energy (oil & gas, hydro and solar), poaching, logging, foreign investment, trade, environmental issues

DRC

Artisanal gold mining

Tanganyika: un nouveau site d’exploitation artisanale d’or ouvert à Luhongo | 10 February 2016 | Radio Okapi

Le chef de service des mines de la province de Tanganyika a inauguré samedi 6 février un nouveau site d’exploitation artisanale d’or dans la localié de Luhongo. L’exploitation de ce site a effectivement débuté il y a environ deux semaines. Selon le chef du service des mines de Tanganyika, la production des creuseurs n’a pas encore dépassé la quantité d’un gramme. Sur le marché local, la gramme d’or se négocie à 350 000 francs congolais (environ 350 dollars américains), indiquent des sources locales.

Copper production

La production de cuivre de la RDC tombe en dessous d’un million de tonnes | 11 February 2016 | Jeune Afrique

La production de cuivre de la République démocratique du Congo a atteint 995 805 tonnes en 2015, soit un recul de -3,3 % sur un an. Une première en six ans. En 2015, la production de cuivre de la RDC est passée en dessous de la barre du million de tonnes à 995 805 tonnes, contre 1,03 million de tonnes en 2014, selon les chiffres de la Chambre des mines repris par l’agence Reuters.

Forrest – Murray & Roberts coopération in DRC

Mines: Forrest et le sud-africain Murray & Roberts s’allient en RDC | 11 February 2016 | Jeune Afrique

Entreprise Générale Malta Forrest (EGMF), filiale du groupe belge Forrest spécialisée dans le BTP et les travaux miniers, va créer une coentreprise congolaise avec le géant sud-africain de la construction Murray & Roberts. Le secteur de la sous-traitance minière est en pleine restructuration au Katanga en RD Congo, alors que la chute des matières premières, et en particulier du cuivre, oblige à des rapprochements et à la recherche d’économies d’échelle.

Diamond mining

Kasaï-Oriental: arrêt de travail à l’entreprise minière Sacim | 13 February 2016 | Radio Okapi

Les agents de la Société Anhui Congo d’investissements miniers (Sacim) observent un arrêt de travail depuis vendredi 12 février dans la matinée. Ils réclament notamment une augmentation de salaire. Sous couvert d’anonymat, un agent de cette entreprise, qui exploite le diamant à Tshibue dans le territoire de Miabi au Kasaï-Oriental, a témoigné au téléphone de Radio Okapi.

Stocks

Miners call on government to sell Kisenge Manganese’s stocks | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

In early February, unions representing the staff at Entreprise Miniere Kisenge Manganese (EMKM) called on Richard Muyej, the special commissioner in Lualaba province, to urge the government to sell off stocks amounting to 4 million tons of ore, corresponding to 400,000 tons of metal, in order to settle over 15 years of back pay to the company’s personnel.

Funding

SOKIMO reiterates its call for fresh funding | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

The cash-strapped Societe Miniere de Kilo Moto (SOKIMO) is calling on the government to bankroll its $100 million program to revive production on its concessions at Nizi and Bambu-Mines in Ituri and Kibali South in the Upper Uele region. The plan also includes prospecting in the Watsa area.

EITI

Kabwelulu has his say on EITI’s figures | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

Slightly exasperated by figures released by EITI-DRC at the end of its presentation at a Congo Mining Breakfast at the Investing in African Mining Indaba conference on Feb. 10, Congo-K’s mines minister Martin Kabwelulu took the floor to clarify matters. He admitted that $10 billion worth of minerals exported last year had resulted in Congo-K raking in only $2 billion in revenue.

Regulation, Voluntary Initiatives and Business and Human Rights

Selected articles on legal and voluntary initiatives relating to natural resources and good governance

DRC

Poaching and ivory trafficking

Un important réseau de trafic d’ivoire décapité en RDC | 11 February 2016 | La voix de l’Amérique

Trois chefs présumés d’un important réseau de trafic de défense d’éléphants ont été arrêtés, ont déclaré à Kinshasa les autorités congolaises. Les autorités congolaises s’inquiètent du caractère “industriel” de ce réseau qu’il reste encore à démanteler complètement. “Nous avons mis la main sur les trois grands […] organisateurs” d’un trafic d’ivoire ayant des ramifications dans la capitale congolaise le 4 février, a déclaré à l’AFP le directeur général de l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN), Cosma Wilungula. Ces arrestations ont été réalisées dans le cadre d’un programme de lutte contre le trafic d’ivoire soutenu par plusieurs partenaires étrangers, dont le Fonds mondial pour la nature (WWF), a précisé M. Wilungula.

Armed groups line up to kill Congo’s elephants | 17 February 2016 | Daily Nation

The elephant poachers of Garamba, as elsewhere in Africa, share a willingness to kill and die for their quarry, but little else. Rebel groups, renegade soldiers, regional militaries, armed cattle herders, gunmen on horseback and villagers with muskets are all held responsible. Across Africa more than 30,000 elephants are poached every year to feed demand in Asia, where a kilogramme (2.2 pounds) of raw ivory fetches around $1,100 (990 euros).

Mining code

RDC: le gouvernement renonce à réviser le code minier | 11 February 2016 | Radio Okapi

Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, a déclaré mercredi 10 février au cours du forum Mining Indaba en Afrique du Sud que le gouvernement de la RDC a décidé de maintenir le code minier actuel. « A ce jour, il convient de noter qu’au regard du contexte général du secteur minier, le gouvernement a opté de maintenir l’application du Code minier et de ses mesures d’application, actuellement en vigueur, pour régir le secteur minier de la République Démocratique du Congo », indique le texte de la présentation du ministre transmis à l’AFP à Kinshasa.

Congo drops mining code revision in face of industry pressure | 11 February 2016 | Mining Weekly

Democratic Republic of Congo has dropped plans to revise its mining code to boost government revenues, the country’s mines minister said on Wednesday, bowing to fierce industry pressure amid steep commodity price drops. The government of Africa’s leading copper producer initiated the review of the country’s 2002 mining code in 2012, but mining companies objected strenuously to proposed tax and royalty increases, which they said would chase off new investment.

RDC: confusion autour de la réforme du Code minier | 12 February 2016 | Jeune Afrique

Après une première annonce, indiquant l’abandon de la réforme du Code minier en RDC, le gouvernement a tenu à préciser qu’elle était simplement “reportée”, le temps que les cours des minerais se rétablissent. Étrange exercice de communication que celui auquel s’est livré le gouvernement de la RDC cette semaine. Après l’annonce, mercredi dernier, par le ministre des Mines Martin Kabwelulu, de l’abandon de la réforme du Code minier de la RDC, les autorités de Kinshasa précisent qu’il s’agit davantage d’un report que d’une annulation.

RDC: le gouvernement reste déterminé à réformer le code minier | 13 February 2016 | La Voix de l’Amérique

La République démocratique du Congo, cinquième producteur mondial de cuivre et premier producteur de cobalt de la planète, reste déterminée à réformer sa législation minière et à faire accepter aux entreprises du secteur la perte de certains avantages fiscaux. “La révision” du code minier de 2002 est “un principe retenu par le gouvernement”, a déclaré à l’AFP Valery Mukasa, directeur de cabinet du ministre des Mines congolais, Martin Kabwelulu. M. Mukasa a fait cette déclaration pour dissiper un “malentendu” autour de propos tenus par M. Kabwelulu mercredi lors d’une conférence minière au Cap (Afrique du Sud).

Kabwelulu drops plans to modify legislation | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

Mines minister Martin Kabwelulu announced during the Investing in African Mining Indaba conference in Cape Town on Feb. 10 that his government had abandoned an overhaul of Congo-K’s mining code. The minister said the decision was dictated by the sour international financial situation and drop in prices for raw materrials.

Fight against mining fraud

Me Pascal Nyembo satisfait de la lutte contre la fraude minière en RDC | 12 February 2016 | Radio Okapi

Les statistiques en matière de la lutte contre la fraude minière ont connu une évolution positive en RDC ces dernières années, a déclaré jeudi 11 février à Kinshasa au cours d’une conférence de presse, Me Pascal Nyembo, coordonnateur de la Commission nationale de lutte contre la fraude minière. Il a noté qu’en 2008, la RDC exportait 12 à 22 kg d’or par an de l’exploitation artisanale, alors qu’à ce jour, cette exportation est passée à 600 kg. Parlant d’une lutte engagée contre la fraude minière, Me Pascal Nyembo souligne néanmoins quelques difficultés que sa commission a rencontrées du fait du trafic d’influence.

Cassiterite

Ponyo to rule on fraud case involving Banro’s cassiterite | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

Prime Minister Augustin Ponyo is to personally intervene to resolve a dispute concerning the fraudulent export of two tons of cassiterite from mines operated by Banro Corp. The Canadian company had previously brought the case before the Chambre des Mines, government control authorities and the International Tin Research Institute (ITRI).

Employment small-scale miners

Randgold activates “corridors” for illicit diggers | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

Exasperated by the lack of government action in Mali and Congo-K to evict diggers from its concessions, Randgold Resources last year established “corridors” in which it deployed projects to employ the diggers in question.

Social lisence

Covox social license for Manomin | 16 February 2016 | Africa Mining Intelligence

David Bonbright, a co-founder of the London social risk consulting concern Covox has been dropping in on NGOs in northern Katanga in recent weeks. His aim is to identify projects with positive fallout for local communities that could be financed by the Manomin firm (Manono Minerals).

Other

DRC

Calls for inclusive political dialogue

The African Union, the United Nations, the European Union and the International Organisation of la Francophonie underscore the necessity of an inclusive political dialogue in the DRC | 16 February 2016 | AU / UN / EU / IOF | Reliefweb

The African Union (AU), the United Nations (UN), the European Union (EU) and the International Organisation of La Francophonie (IOF) are following closely the situation in the Democratic Republic of the Congo (DRC), particularly in view of the upcoming set of elections in the country. The four partner organisations underline the crucial importance of these elections, whose peaceful, transparent, smooth and timely conduct would greatly contribute to consolidating the progress made in the DRC for more than a decade. They urge all Congolese political actors to spare no effort, within the framework of the country’s Constitution, to ensure the successful holding of elections, preserve peace and deepen democracy, including through a political process. The four organisations underscore the importance of dialogue and the search for an agreement between political actors that is respectful of democracy and the rule of law.

Burundi

Comment la crise politique burundaise a paralysé l’économie locale | 12 February 2016 | IRIN

La crise qui a éclaté au Burundi en avril 2015 suite à la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat a fait plus de 400 morts et a poussé plus de 230 000 personnes à fuir le pays, d’après les Nations Unies. Mais les citoyens ne sont pas les seuls touchés: l’économie aussi est en mauvaise posture.

Uganda

Elections

A First: Uganda’s Museveni Takes Part in Presidential Debate | 13 February 2016 | Voice of America

Six Ugandan presidential candidates waited for several minutes after being introduced at Saturday evening’s debate before President Yoweri Museveni appeared belatedly on stage. Because Museveni has never participated in such a debate during his 30 years in office, the moment was historic.

Central African Republic

Elections

RCA: Touadéra largement en tête à Bangui selon les résultats provisoires | 17 February 2016 | La Voix de l’Amérique

Les résultats provisoires annoncés mercredi par l’Autorité nationale des élections (ANE) donnent Faustin Archange Touadéra largement en tête dans la capitale Bangui face à son rival Anicet Georges Dologuélé, au 2e tour de la présidentielle tenue dimanche en Centrafrique.

Scroll to Top