NEWS

IPIS recrute deux chercheurs pour une consultance en Août 2020

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans le cadre du projet Améliorons la sécurité, la cohésion sociale et les droits humains dans les régions minières de l’est du Congo, IPIS, membre du consortium formé avec International Alert et l’Observatoire Gouvernance et Paix (OGP), cherche à recruter deux consultants pour une cartographie des acteurs et une analyse des dynamiques du conflit et des enjeux politico-économiques de l’artisanat minier dans les provinces du Sud-Kivu (et plus particulièrement dans les territoires de Shabunda, Fizi et Kalehe) et de l’Ituri (territoires de Mambasa et Djugu). Chaque consultant sera affecté à une province.

Nous attendons des consultants une analyse pointue des dynamiques du conflit qui permettra à l’équipe du projet de prendre les bonnes décisions pour l’implantation et la conduite du projet. Cette analyse suivra une approche socio-politico-économique, cartographiant les dynamiques politiques et économiques du conflit autour des mines ; les points d’entrée pour des règlements politiques entre acteurs de haut niveau- y compris ceux derrière les FARDC et les groupes armés opérant dans les sites miniers- ; les intérêts et obstacles à la paix ; les interlocuteurs ou influenceurs potentiels qui pourraient être mobilisés pour minimiser ces obstacles et réduire leur impact sur la stabilité que le projet cherche à renforcer. Cette analyse aidera à élaborer, et adapter, les stratégies d’engagement politique, de plaidoyer et d’engagement des groupes armés adoptées dans ce projet.

Les chercheurs devront recenser les intérêts des parties prenantes locales liés à l’exploitation minière et les tensions locales sur cette exploitation minière (par exemple conflits d’accès à la terre, tensions communautaires, implication de groupes armés…). En outre, ils cartographieront les initiatives existantes et les plateformes de coordination qui peuvent être engagées et soutenues par le projet. La recherche identifiera les causes profondes et immédiates et les déclencheurs de conflits ; les rôles, les intérêts et les capacités des parties prenantes aux conflits, ainsi que tous les problèmes susceptibles de changer ou de modifier leurs décisions.

L’analyse prendra en compte les diverses dynamiques de pouvoir comme les générations et le genre, et cela transparaîtra dans les discussions de groupes et les entretiens. Les chercheurs s’entretiendront avec les communautés locales (directement affectées) et vivant autour des sites miniers (indirectement affectées).

Pour les missions de terrain, le consultant sera accompagné d’un enquêteur local ayant une longue expérience dans les missions de terrain avec IPIS. Le consultant participera également à un atelier à Bukavu ou Bunia (selon la zone couverte) dans lequel seront repris la gestion des risques et les mesures de sécurité entreprises par IPIS. Cet atelier sera aussi l’occasion pour le consultant de renforcer la méthodologie et les questions et de partager ses observations sur l’approche de la recherche qualitative du projet.

 Résultats attendus

  • 1 Rapport intégrant tous les résultats de la recherche
  • Organisations d’ateliers de restitution des résultats avec les équipes de International Alert et OGP, (3 à Bukavu pour le consultant du Sud-Kivu et 2 à Bunia pour le consultant Ituri).

 Profil :

  • Doctorat (Préférable) ou Master (Essentiel) universitaire en Sciences sociales (Anthropologie, Ethnologie, Sociologie, Histoire, Sciences Politiques, Science du Développement…)
  • Connaissance étendue de l’histoire politique, économique et ethnologique du Sud Kivu ou de l’Ituri.
  • Expérience démontrée dans l’étude des conflits dans l’est de la RDC
  • Connaissance démontrée du secteur minier artisanal dans l’est de la RDC
  • Maîtrise parfaite du Français et du Kiswahili (pour le Sud-Kivu) ou Lingala (pour l’Ituri). La connaissance d’autres langues locales est un sérieux atout.
  • Expérience de terrain dans l’est de la RDC essentielle.
  • Être disponible à partir d’août 2020 et déjà présent sur le territoire congolais

 

Processus de sélection : Envoyer à guillaume.debrier@ipisresearch.be votre CV pour le 22 juin 2020. Vous enverrez également au moins deux de vos études publiées (chapitres de livres, thèse de doctorat, articles académiques…) dont le thème est en relation avec cette consultance. Des liens Internet vers vos études suffisent. Vos rédactions peuvent être écrites en français ou en anglais.

Une première sélection des candidats se fera sur base du dossier, et une seconde sélection se fera par un entretien sur Skype pour prendre la décision finale.

Date : Le consultant devra être libre entre juillet et septembre pour les missions de terrain et la rédaction de l’étude.

 

IPIS est un employeur qui promeut l’égalité des chances. Nous ne faisons aucune discrimination basée sur le sexe, la race, l’ethnie, l’origine, les croyances religieuses, l’orientation sexuelle, l’âge ou le handicap. A ce titre, IPIS accueille vivement les candidats de tout profil.

 

Scroll to Top