Menu

Comprendre la spirale de la violence au Kasaï

|
top

Le Kasaï Central et trois autres provinces voisines sont en proie à des violences mêlant miliciens, policiers et soldats et ayant fait, selon un rapport récent des Nations Unies, plus de 200 morts. Depuis septembre, un soulèvement des partisans du chef coutumier Kamwina Nsapu, tué en août par les forces de l’ordre après s’être rebellé contre les autorités congolaises, a embrasé la région.

L’ONU a dénombré une quarantaine de fosses communes et accuse les rebelles d’avoir recruté des enfants et de commettre de nombreuses atrocités. Par ailleurs, les forces de l’ordre se voient reprocher par l’ONU un usage disproportionné de la force contre des miliciens armés essentiellement de bâtons et de lance-pierres.

Dans ce contexte, IPIS a réalisé une cartographie du conflit qui permet de mieux comprendre l’enchaînement de la violence au Kasaï d’août 2016 à avril 2017.

Download the map in full resolution